News

Récit du Marathon des Causses, au Festival des Templiers

POLAR-créditphotos @ManuMolle_Arcenciel (10) (c) Manu Molle / Arcenciel

Le Festival des Templiers

Il y a quelques semaines déjà, je participais au Marathon des Causses, dans le cadre de l’historique Festival des Templiers.
Les Templiers, comme on l’appelle, est l’un des plus vieux trail en France, avec une histoire. C’est désormais 14 courses avec distances et dénivelés différents auxquels vous pouvez participer lors d’un week-end sportif autour de Millau.Festival des templiers 2017

Le Marathon des Causses et autres courses

Le Marathon des Causses, c’est un trail de 38km et 1500m de dénivelé positif et négatif (le « et » est important, les descentes étant certainement le plus compliqué à gérer !).
J’étais invité par Polar qui est l’un des sponsors de la manifestation, et j’ai eu la chance d’y tester la M430 dont vous pouvez retrouver le test dans cet article.

Il y a quelques mois, j’ai été contacté par @polar_france pour tester leur dernière montre GPS/Cardio intégré sur l’une des courses du #festivaldestempliers : le Marathon des Causses. 🏃🏻 38km avec 1600m de ⛰ Plusieurs mois de préparation plus tard, avec des hauts et des bas, une lassitude sur la fin avec un dernier trail près de chez moi catastrophique, pour arriver à Millau avec toute la Team #PolarAmbassador ⌚️ Voici donc le partage de ces quelques heures sur ce #festivalXtempliers à l’ambiance magique et l’histoire si riche ! A suivre dans la journée : photos et superbes paysages autour de Millau, vidéos, impressions, j’espère que cela vous plaira ! #trailer #trailrun #runforfun #traininghard

Une publication partagée par TheGoodTroll (@thegoodtroll_runtravel) le

Nous nous sommes donc retrouvés avec les autres membres de la Team Polar la veille pour échanger sur les courses auxquelles nous allions participer, sur notre matos également – et nos montres ! – pour une pasta party, un gros dodo, et être prêt pour le samedi matin. Nous étions en majorité sur le Marathon, mais certains participaient à la Boffy Fifty ou à la course des Troubadeurs.

Départ du Marathon

Le départ fut donné à midi 15, heure plutôt atypique mais elle permet de prendre un bon petit déjeuner, et partir le ventre pas trop plein.
3 kilomètres de route pour s’échauffer avant la première grosse côte, 500m de dénivelés avant un premier plateau en forêt et une dizaine de km.

POLAR-créditphotos @ManuMolle_Arcenciel (10)

(c) Manu Molle / Arcenciel

POLAR-créditphotos @ManuMolle_Arcenciel (22)

(c) Manu Molle / Arcenciel

Je pars tranquille, car je n’ai pas envie de souffrir de crampes comme lors de l’Imperial Trail à Fontainebleau (20km de crampes des mollets à d’autres muscles que je ne connaissais même pas !).
Mais là je me suis fait tout un protocole vitamines/compléments alimentaires dont vous pouvez retrouver les détails dans cet article). J’y reviendrais plus brièvement à la fin de celui-ci.

marathon des causses

Pendant la première montée !

Une course qui se passe bien

La course se passe bien. Il ne fait pas trop chaud, pas trop froid, c’est vraiment agréable. Les paysages sont très sympa même si le temps gris ne permet pas d’en profiter au maximum.
Après ce premier plateau, on redescend tout pour un premier ravito en eau, pour repartir directement sur la seconde montée de la journée, encore environ 500m. On se cale sur un rythme tranquille, ça se fait bien. Arrivée en haut, nouveau plateau et second ravito plutôt léger. Il se met à pleuvoir, mais 10mn seulement, cela aurait pu être pire !
Le parcours reste relativement roulant, et on arrive au dernier ravito : une ancienne ferme, du Roquefort, je vous avoue être resté très longtemps dedans !festival des templiers_marathon_des_causses_millau festival des templiers_millau_causses
On redescend ensuite pour ce qui était pour ma part la descente la plus compliquée de la journée. Ca glisse, beaucoup de personnes tombent, je me tord la cheville, mais ça tient. J’avancerais bien plus vite mais malheureusement les singles empêchent bien souvent de doubler. Arrivé en bas, on remonte de suite pour les dernières ascensions, bien difficiles, surtout avec 30km dans les pattes !
L’arrivée en haut avec la vue sur le viaduc de Millau est bien sympa, et on termine par une descente que j’avale en m’éclatant, je me sent vraiment bien.les_causses_festival des templiers_millau trail_festival des templiers_millau

Finisher !

C’est la fin de la course, et j’ai envie de pousser un peu la machine – ça descend, c’est plus facile – et les vivas de la foule se font entendre à quelques km de la ligne d’arrivée. Quelle ambiance ! On à l’impression d’être un héros, et c’est vraiment sympa.

finisher templiers marathon des causses

Finisher !

Je suis bien, content, je n’ai pas souffert pour ces 38/39km et ce dénivelé. L’ambiance des Templiers était magique, ça donne vraiment envie de revenir !

Je vous laisse avec la vidéo :

 

Quelques infos pratiques

Pour se rendre aux Templiers :

Par la route, ou le train du côté de Montpelier
Se loger: prévoyez en amont car il y a beaucoup de monde !

Matos utilisé :

Nous étions équipé de la tête aux (presque) pieds d’une belle tenue Team Polar
Chaussures de trail : j’avais mes NewBalance 910V4
Montre cardio / GPS Polar M430
Sac de trail Ospray Duro (+flasques + poche à eau)

Préparation pour le Marathon des Causses

Une bonne prépa commencée en juin/juillet dont je parlais dans plusieurs articles. Une quarantaine de km par semaine, un peu (mais pas assez de dénivelés).

Compléments alimentaires et Vitamines

Ayant souffert pendant l’Impérial Trail de très fortes crampes – et ce n’était pas la première fois – j’ai voulu essayer un protocole spécifique en regroupant un peu toutes les informations que j’ai pu trouver sur les crampes, et les besoins en vitamines. L’article détaillé sur The Good Troll, le résumé à la suite :
Vitamines D en ampoules (80 000ui tous les 15 jours) : pour la fixation du calcium, et importante avant l’hiver.
Magnesium (2 gelules de 150mg/jour) : pour lutter contre le stress, on en perd beaucoup par la sueur.
Spiruline Algorigin pendant plusieurs semaines, la Spiruline étant bourrée de vitamines, minéraux et a de nombreux bienfaits.
Potassium: pour lutter contre les crampes (à cumuler avec le Magnesium pour une meilleur absorption) : 3g 3 fois par jour au départ, commencer 2 semaines avant la course, puis 1g par jour.
– De la Saint-Yorre qui est fortement minéralisée : 1L par jour (en plus du reste) la semaine précédent la course.

J’espère que ces conseils vous auront été utiles !

 

A propos Laponico (575 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*