News

Test: Polar M430, elle a tout d’une grande

Polar M430 cardio optique

Il y a un moment déjà, j’avais testé la Polar M400, qui est le milieu de gamme de la marque Finlandaise juste en dessous de la V800, et je l’avais adorée. Montre efficace, autonomie correcte, les infos qu’il fallait, pour un prix abordable (199€ à l’époque avec la ceinture, autour de 100€ maintenant).

Test de la Polar M430

Cette année, Polar a sorti sa descendante, la M430, qui reprend ses très bonnes bases, ajoute quelques améliorations, et surtout inclus un cardio optique directement au poignet: plus besoin de ceinture thoracique, et la marque promet même une fiabilité à toute épreuve, en faisant le cardio optique le plus fiable du marché.Polar M430

J’ai reçu au début de l’été cette nouvelle montre, que je teste depuis 4 mois, Polar m’ayant également proposé de participer au Marathon des Causses dans le cadre du Festival des Templiers pour leur faire un retour d’expérience. C’est avec plaisir que je me suis bien entendu prêté au jeu, avec 3 mois de préparation, un trail de 39km en septembre, et enfin ce Festival des Templiers, point d’orgue de ma saison. Je peux donc vous donner toutes les infos et mon ressenti sur cette Polar M430 que j’aurais testé 24/24h durant plusieurs mois. Est-elle aussi bien, et surtout mieux que la M400 ? Que vaut le cardio optique ? Comment a évolué Polar Flow, la plateforme de Polar ?

Polar M430 : caractéristiques principales

Lorsque j’ai reçu la montre, je n’ai pas été dépaysé, car elle a quasiment le même look que la M400, peut-être un peu plus fine et surtout un bracelet plus agréable et précis. C’est peut-être son design qui m’a le plus déçu : j’aime bien changer, et l’évolution reste très minime. Elle reste assez épaisse, mais agréable à porter (le bracelet est très doux), très sport, et peut être difficile à porter au quotidien, alors que c’est justement une montre à porter toute la journée. Cependant – personnellement –j’aime bien son look. Elle est disponible en 3 couleurs, noire (que je trouve assez massive), blanche, et orange, que j’ai choisi et que je trouve très jolie.
On trouve 5 boutons sur la M430 : 1 retour/arrêt à gauche, et à droite 2 boutons pour faire défiler les options, et un bouton de validation/lancement des activités.Caractéristiques polar M430

Elle à donc un cardiofréquencemètre optique a 6 diodes, le même que la M600 (que je n’ai pas testé), est prévue pour une autonomie de 8h avec le GPS le plus précis, la mesure du cardio se fait 24/24 (ce qui n’était pas le cas au départ, c’est une mise à jour bienvenue qui a eu lieu pendant mon test, permettant de connaître votre fréquence cardiaque au repos); fonction que j’apprécié énormément, c’est le fait qu’elle calcule la distance en fonction de notre allure et de nos mouvements lorsqu’on court sans GPS, sur tapis par exemple. On peut programmer depuis Polar Flow des entraînements (fonction que je n’utilise pas), des timer réguliers pendant la course, avoir de nombreux sports avec des écrans personnalisés; vous recevez les notifications de votre smartphone; le suivi de vos entraînements, de votre charge d’entraînement, de votre niveau actuel, et de votre sommeil en font une montre (et une plateforme) vraiment complète pour le suivi de vos entraînements, performances et rythme de vie tout simplement. Vous pouvez ainsi suivre au fil de la journée votre activité, votre statut par rapport à votre objectif, etc…

Les points fort de la M430 : la précision de son cardio optique et son GPS

Pas facile de savoir si un cardio optique est plus précis (ou autant) qu’une ceinture, de même difficile de comparer facilement des GPS. J’ai donc utilisé durant ces 4 mois une montre d’une autre marque, haut de gamme avec une ceinture cardio. J’aurais donc eu tendance à trouver normal des performances en deça pour la M430, et bien ce ne fut pas du tout le cas !cdran horaire polar m430

La fiabilité du capteur optique

Autant le dire tout de suite, c’est le plus précis que j’ai pu essayer. Peut-être quand on pousse fortement la machine, au dessus de 185 BPM il devient moins précis – moins réactif -, cependant en dessous il suivait parfaitement la ceinture ou les machines quand j’étais en salle. J’ai franchement été bluffé, car on ne se pose plus du tout la question d’avoir ou non sa ceinture cardio pour ses entraînements, ni quand on ne l’a pas si les données récoltées sont précises ou non. C’est un très bon point.

La précision de son capteur GPS

Là aussi, pour être franc j’ai eu des écarts assez important avec mon autre montre, et je trouvais normal au départ que la M430 soit moins fiable. Cependant, en analysant les traces il s’avère qu’elle suivait quasi parfaitement les tracés des rues, à l’inverse de mon autre montre. Sur des zones j’ai même comparé avec des panneaux de distance pour vérifier (sur une route avec une grande ligne droite d’une dizaine de km, et elle était vraiment dans les clous). Petit point sur sa vitesse pour acquérir le signal: très bon.
Le bémol concernant la fiabilité serait en sous-bois, où là elle perd de la précision, étonnamment. Outre le fait qu’elle n’ai pas d’altimètre baromètrique, c’est une montre plutôt taillée pour la route que pour le trail, même si lors du Marathon des causses elle m’a donné la distance et le dénivelé annoncés par les organisateurs des Templiers.

L’autonomie annoncée de 8h en utilisation GPS

8h annoncés en mode GPS, que l’on peut rendre moins précis soit en amont si on prévoit de marcher/courir plus de 8h, soit en course si on se rend compte qu’on va durer plus longtemps, c’est largement assez pour la majorité des usages. D’autant plus que le GPS de précision moyenne reste quand même assez précis, et on peut modifier la précision du GPS durant une sortie. Si on n’utilise pas le GPS, pour les activités indoor par exemple, même avec les notifications du téléphone vous aurez une autonomie très importante, et ne la rechargerez pas tous les 4 matins. Cependant, le câble de recharge est encore une fois un câble maison, qu’il faudra ne pas perdre…à quand des câbles universels type USB-C ?

Polar M430 résumé marathon des causses calories

Presque 5000 calories brûlées le jour du Marathon des Causses, pas mal hein ?

polar M430 affichage denivelé

Le dénivelé positif et négatif du Marathon des Causses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une montre taillée pour le quotidien

On trouve sur la Polar M430 de nombreuses options pour le suivi, j’en parlais au début de l’article. Mais c’est vraiment bien fait, surtout si on le complète avec les informations dans Polar Flow:
Vous allez avoir un suivi de sommeil, qui mix temps de sommeil réel (de l’endormissement au réveil), qualité du sommeil (si vous avez bougé beaucoup ou non, et vous demande le matin comment vous avez dormi).

Régulièrement, faites le test fitness: celui-ci va vous donner une note sur votre forme du moment. Si je trouve que le « commentaire », ou la notation n’est pas très juste (il me met toujours « élite »), c’est là aussi un suivi régulier à faire qui peut vous permettre d’identifier un surentraînement par exemple.
De plus, après chaque course vous avez votre « running index », qui vous donner un index en fonction de votre course (je n’ai pas les détails, mais j’imagine que cela prend en compte le temps de course, la vitesse, le cardio…) et vous donner en gros votre forme de la sortie. Utile là aussi pour identifier un soucis, ou voir votre progression.

Le petit plus que j’aime bien chez Polar, c’est qu’à la fin de chaque entraînement, vous allez avoir des commentaires sur ce que vous avez travaillé durant la session. Même si c’est souvent la même chose, et que ça mériterait d’être approfondi, je trouve ça aussi pratique et motivant.polar m430 résumé benefices

Dans « Ma journée », vous allez retrouver son déroulement: votre suivi de sommeil, votre activité, où vous en êtes par rapport à votre objectif, très pratique ! Et dans l’historique vous allez retrouver vos différentes activités.

Polar Flow: la plateforme très complète pour le suivi de l’entraînement

La plateforme de suivi de Polar a énormément évoluée depuis son lancement il y a 2 ans environ, et je la trouve désormais très complète. Vous allez pouvoir retrouver toutes les infos de suivi de vos entraînements, de votre forme, du sommeil, etc…une partie communautaire permet de trouver des clubs (mais je n’ai pas trop compris l’intérêt) et une autre partie « explorer » permet de voir qui a couru autour de chez vous et vous faire des contacts. Je trouve par contre dommage de ne pas pouvoir chercher parmi ses contacts Facebook, Twitter, voir Strava qui possède une Polar et pourrait devenir « Ami ». Ces 2 parties mériteraient d’être fusionnées, d’y rajouter une partie recherche de ses amis…les idées sont bonnes, mais ça gagnerait à être amélioré.

Résumé polar flow octobre

Mon résumé d’octobre

Celle que je trouve la plus intéressante est le statut de récupération qui va vous permettre de voir votre état de fatigue et anticiper les phases de repos. Voir également si vous êtes fatigué, très fatigué, équilibré ou en sous-entraînement.

statut récupération octobre

Le statut de récupération d’octobre : on voit bien le pic suite au Marathon des Causses

L’application Polar Flow

Très bien faite, elle a beaucoup évoluée depuis ses débuts. On s’en sert pour tous les réglages de la montre, notamment pour créer les profils sportifs et gérer les écrans de la montre. C’est hyper intuitif et plus simple que de passer par la montre directement. On trouve classiquement son résumé de la journée, semaine ou mois, ses activités et ses entraînements, ainsi que les réglages. Là aussi je pense que l’ergonomie pourrait être améliorée, notamment pour son suivi. La partie « flux », sans amis, ne sert pas à grand chose; la partie « entraînement » est elle agréable, on voit bien ses activités de la semaine avec le résumé clair et précis. Ensuite on trouve des pages de réglages de la montre, là aussi c’est assez fouillis, je pense que l’ensemble pourrait être amélioré légèrement.App Polar Flow

Le petit plus sympa est le fait de pouvoir partager ses activités sur les réseaux sociaux avec un joli habillage « Polar » :

C’était… Ma dernière sortie longue en Suède : Le soleil se levait très tôt, et j’étais souvent réveillé. Ce dernier matin, j’avais décidé de faire une sortie longue. Je partais vers 6h depuis les abords du lac Siljan, sous un beau soleil, sur les routes, en direction de Gesundaberget, la montagne qui dominait le lac et la région. Environ 400m de D+, avec une première partie sur la route dans le village suédois si typique de petites maisons rouges. On arrive dans la zone de loisirs où en été le vélo est roi là où le ski reprend ses droits quand L’hiver revient. La côte est sèche, mais la vue est superbe durant l’ascension et plus encore au sommet. La sommet, c’est la vue de la photo. Magique non ? La descente se fait face au lac ou en passant sur les pistes de vélo derrière, génial ! Je ferais le circuit 2 fois ce matin là, histoire d’imprimer au mieux les souvenirs… #polarambassador #polarM430 #visitsweden #trail #paysage #courir #courseapied

Une publication partagée par TheGoodTroll (@thegoodtroll_runtravel) le

Mais au final, on se sert relativement peu de l’app, sauf pour les réglages, et on trouve quand même assez facilement ce qu’on cherche.

Mon avis sur la Polar M430 :du très très bon

Une excellente montre : située dans la moyenne gamme, surtout au niveau de son prix, elle possède de nombreuses qualités qui pour moi la situent quasiment dans le haut de gamme. Taillée pour la route principalement, elle est surtout multisport, et très adaptable. Ce qu’on lui demande, à savoir être fiable au niveau du GPS et du cardio (optique, je le rappelle), elle le fait parfaitement. Plus besoin de se soucier d’une ceinture cardio, et c’est top, surtout quand on fait du sport régulièrement, ça évite de rager parce qu’on aura oublié la ceinture dans le sac. Son autonomie de 8h ne vous permettra pas de participer à des épreuves d’ultra-trail; mais pensez-vous souvent avoir besoin d’un suivi pendant plus de 8 heures ?

Les connections avec le smartphone via Polar Flow se font généralement bien, et si j’ai eu quelques fois des difficultés à synchroniser l’ensemble, il suffisait de redémarrer le dispositif pour régler les soucis (la montre ou le smartphone). J’aime bien la plateforme Polar Flow, qui, même si elle mériterait encore quelques améliorations ergonomiques, est quand même très agréable à utiliser.

C’est une montre très bien pour le suivi quotidien du sport et de l’activité en général, avec de nombreuses informations. Je pense que Polar pourrait aller encore plus loin avec des infos plus précises directement sur ma montre (son statut de récupération par exemple). En tout cas, si vous cherchez une bonne montre pour courir, et vous donner d’autres infos, n’hésitez pas, elle est très très bien cette petite M430. 

 

 

 

A propos Laponico (568 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*