News

L’est du Lac Siljan, le cœur de la Suède

Dalarna, Suède Dalarna, Suède

Le lac Siljan et ses villages suédois typiques

Après avoir bien découverts la région autour de Mora, à l’ouest du lac Siljan, l’heure (et les jours) étaient venus de visiter l’autre côté du lac, c’est-à-dire les villages de Leksand, Rättvik, et Tällberg, et leur alentours. Il s’agit en effet de villages assez petits, et se sont surtout les rives du lac et autres panorama qui valent le détour et m’intéressent.

Rättvik, tradition, fêtes de midsommar et marché artisanal

Rättvik a été notre première destination ; nous tombions en effet en plein marché artisanal, marché qui devait durer 3 jours et qui a lieu seulement deux fois par an, et pour notre seul jour de gris avec un peu de pluie, nous avions sorti nos protection anti-pluie (enfin la capuche…), avions protégé la poussette puis le porte bébé, et avons arpenté les rues de Rättvik durant la journée. J’attendais beaucoup de ce village, qui est le berceau de la Dalécarlie et de la Suède, et très réputé pour les fêtes de la Midsommar et ses traditions. Entouré de forêts et du lac Siljan, Rättvik attire de nombreux touristes (principalement suédois d’après ce que j’ai pu comprendre – mais aussi de nombreux ours que je n’ai malheureusement pas croisé, mis à part quelques suédois mal rasés, mais je ne suis pas le meilleur exemple pour en parler), et culturellement parlant la ville organise un festival musical assez réputé, et on trouve à quelques kilomètres le Dalhalla Opéra, théâtre (ou plutôt devrais-je dire arène) en plein air situé dans une ancienne carrière où l’acoustique est réputée dans le monde entier.

Sortons de ces quelques considérations, retournons faire notre marché. Beaucoup de monde pour commencer : après quelques jours au calme, j’ai l’impression que toute la Suède (enfin, toute la Dalécarlie) s’est donné rendez-vous à Rättvik. On trouve de tout, mais principalement des bonbons, beaucoup de bonbons (et c’est là qu’on se rend compte que les suédois sont de très gros consommateurs de confiseries !!!), des fromages locaux, de la charcuterie (mon âme de français s’éveillant sur les multiples stands avec une envie de tout goûter), un peu d’artisanat. Il s’agit d’un très grand marché, mélange de marché classique avec nourriture, brocante où chacun vend ses restes de greniers, artisanat de toute la Suède (j’ai même trouvé des fabricants de bijoux voisins de la guest house où je suis allé plusieurs fois en Laponie, à Junosuando), et bien sur une fête foraine. Les rues sont noires de monde, dans une ambiance festive. Seul bémol, une queue interminable aux deux seuls retraits d’argent de la ville. 10 000 habitants à Rättvik en temps normal, je ne sais pas combien sont passé lors de ces 3 jours, mais c’était réellement impressionnant – et très bien géré, en particulier du point de vue des parkings, ce qui est à signalé pour qui à déjà fait des fêtes dans des villages en France, les gens se garent n’importe où, n’importe comment, et c’est rapidement le bousin.

Dalarna, Suède

Rättvik, Dalarna, Suède

Rättvik: paysages, ponton infini et soleil

Petite pause dans un café très sympa proposant du thé de Dalécarlie, de très bonnes tartes et Kannebullars classiques et aux myrtilles. Nous terminerons cette journée fatigante par un passage sur le ponton de Rättvik, plus de 600 mètres à l’intérieur du lac Siljan, l’un ou le plus long au monde. Il fait cependant de plus en plus froid à mesure que nous approchons de son extrémité, un vent à décorner un Elan et  Lapobébé n’aimant pas trop ce temps (+ les quelques gouttes qui peuvent tomber de temps à autre), et nous avons juste le temps de regarder le glaçon géant en train de fondre avant de reprendre la voiture (à savoir que lorsque nous sommes arrivés le glace recouvrait encore partiellement cette partie du lac, trois jours plus tard de la glace pilée et le glaçon nous rappellent qu’il faisait froid quelques jours auparavant, et 3 jours plus tard tout sera fondu et l’hiver aura définitivement disparu).

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Destination les hauteurs de Rättvik, et la Tour d’observation de Vidablick que je voulais absolument voir, malgré le temps gris (sachant que je serais déçu par la vue et ce temps maussade). Ce fut le cas, de la pluie, une vue limité, mais l’envie de revenir par meilleur temps prendre quelques photos, sur ce panorama exceptionnel sur le lac Siljan nous y a fait repasser quelques jours plus tard, et pour le coup le point de vue était magnifique. Dommage que la tour n’ouvrait que mi-mai ce qui nous aurait permis de monter plus haut, mais bon, on ne peut pas tout avoir !

Dalarna, Suède

Rättvik, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Rättvik, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Rättvik, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Rättvik, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Vidablick, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Rättvik, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Rättvik, Dalarna, Suède

Leksand, capitale de la craquotte suédoise

Leksand, connu pour ses pains croustillants que l’on trouve partout en Suède. Située entre Gesunda et Rättvik, nous avons pu y passer plusieurs fois, toujours avec le même plaisir.

Dalarna, Suède

Les pains croustillants Suédois (bien meilleurs que les Wasa que l’on trouve en France)

Situé entre l’Österdalälven (la rivière Dala de l’Est, si je traduis bien) et l’embouchure du lac Siljan, l’eau est omniprésente dans la ville. Si le centre ne m’a pas fait rêver plus que ça (même si il y a beaucoup de constructions en bois, il reste assez froid, l’animation dont parlait les guides n’était pas présente le dimanche où nous nous y sommes promenés). Hormis « l’ultra centre », terme cher aux bobos et quelques agences voulant faire grimper le prix de leurs produits, que je n’ai pas trouvé plus sympa que ça, le centre élargi et les alentours de Leksand sont tout simplement superbes !
Des maisons rouges très jolies (oui je sais, je répète inlassablement qu’il y a des maisons rouges très jolies, mais c’est vrai, j’ai passé ma semaine à admirer les maisons, les jardins, qui se ressemblent, mais qui sont si…suédois et parfaits), de la verdure, des parcs, la future école de Lapobébé (oui je sais je rêve, mais l’école de Leksand avec ses jeux pour enfants donnaient vraiment envie d’y déposer son enfant et lui faire profiter de la qualité de vie suédoise), arriver et repartir de la ville donne vraiment envie de s’y poser, et pas que pour des vacances. L’énorme place du village avec son poteau laisse en effet penser que les fêtes de midsommar, et autres fêtes traditionnelles suédoises doivent réellement être très intéressante ici. Nous avons même eu la chance de visiter un village reconstitué de demeures datant des années 1600.

Dalarna, Suède

Rue de Leksand, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Place de Leksand, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Vue depuis les hauteurs de Leksand, Dalarna, Suède

Dalarna, SuèdeDalarna, Suède

Cimetière de Leksand, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Eglise de Leksand, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Ecole de Leksand, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Village traditionnel reconstitué, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Village traditionnel reconstitué, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Vue depuis Leksand, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Maison datant du 16è siècle, Dalarna, Suède

Tällberg, mon autre coup de coeur en Dalarna

Autour de Leksand, il y a plusieurs endroits magnifiques : Tällberg tout d’abord, village vraiment superbe, situé sur une colline donnant sur le lac Siljan, avec la Tällbergsvägen longeant le lac entre Leksand et Tällberg. Typique, joli, une vue imprenable, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour Tällberg. Avec Fryksås et Sundborn, trois villages dans lesquels je me verrais bien posséder une petite stuga et profiter de la quiétude suédoise.

Dalarna, Suède

Tällberg, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Tällberg, Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Tällberg, Dalarna, Suède

En repartant vers Gesunda et Mora, sur l’unique route longeant le lac, nous avons traversé les villages d’Almo et Älvik, typiques avec des maisons datant du 16è siècle, et avons fait un détour par Siljansnäs et son panorama sur le lac : un écoparc perdu, superbe écrin dont la végétation et la typologie me rappellent ma Forêt de Fontainebleau, avec un coucher de soleil superbe sur le Siljan.

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

La Suède typique, elle est là, autour, partout

Pour conclure, difficile d’exprimer ce que j’ai pu ressentir dans cette partie de la Dalécarlie. Pas évident de faire une description au jour le jour, ni de faire des focus par endroit visité, et trouver ce qu’il sera intéressant de relater, car il s’agit souvent d’une partie d’un village, d’un point de vue qui vont réellement faire pousser un « wouah » d’admiration et prendre 100 photos d’un coup.
Mais l’est du lac Siljan regorge de points de vue, de quartiers, de routes avec toujours le lac en ligne de mire. On ressent la culture suédoise, le besoin des habitants de montrer le meilleur de la Suède, les maisons étant vraiment très bien entretenues (ce qui est aussi intriguant quand on sait qu’il s’agit de maison de vacances ou de week-end et que nous sommes dans une période plutôt creuse). Il faut aussi passer du temps, se promener, creuser pour apprécier ce qui ne se voit pas au premier abord.
Au détour d’une rue, d’un chemin, se trouve de temps à autre un endroit « parfait ». J’ai aussi moins ressenti l’oppression de la côté ouest du lac, où prédominent les forêts de sapins. Ils sont en effet présent ici, mais c’est plus aéré.

En tout cas, je n’ai jamais eu autant l’envie de posséder une stuga avec vue sur le lac (et je regarde régulièrement sur Blocket.se, l’équivalent au boncoin suédois), de pouvoir partir pêcher tôt le matin, et se promener dans les forêts de pin loin du brouhaha ambiant, de me poser et profiter !

A propos Laponico (550 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

4 Commentaires le L’est du Lac Siljan, le cœur de la Suède

  1. Nous hésitions pour notre voyage prévu cet été entre la côte et le passage par la Dalécarlie pour relier Stockholm au Cap Nord… plus d’hésitation après avoir parcouru ce blog en long et en large : nous avons réservé une cabane à Rättvik ! Merci

  2. Nous avons passé plus de 10 jours en Dalécarlie et nous sommes sous le charme également. Les photos nous interpellent beaucoup car nous avons eu la chance de faire le même parcours : Leksand, Rattvick, Mora, et l’adorable village de Tällberg , le lac Siljan… Que la Suède est belle, sensation de légèreté; Nous sommes ensuite partis à Storumam pendant 3 jours et nous avons visité les environs avec toujours le même émerveillement… Puis nous sommes partis à Jokkmokk, Gallivare, et enfin Kiruna avec sa mine immense d’extraction de minerai, son eglise SAME (magnifique)pour enfin terminer à Abisko pendant 4 jours …. Superbe, à couper le souffle… Abisko et ses chemins de rando, son téléski (la station AURORA) et la vue magnifique et panoramique d’en haut… Que du bonheur.. Nous sommes ensuite descendus à Stockholm, la belle, la superbe, la venise du Nord (qui mérite ce nom)…. Envie d’y rester et d’y retourner car on ne peut pas tout voir, tant il y a de choses à regarder, à admirer. Beaucoup de photos……
    Une seule envie retourner à nouveau en Suède. Les 25 jours passés ont été merveilleux et nous laisseront longtemps de superbes souvenirs…….

    • Ca fait plaisir 🙂 La Suède est vraiment superbe, et on a envie de découvrir chacune des région qui semble apporter des richesses différentes, paysages différents, mais avec une unité dans les paysages, maisons rouges, climat…

3 Trackbacks & Pingbacks

  1. Sur les pas de Carl Larsson | Carnets Nordiques Carnets Nordiques
  2. Carl Larsson, Sundborn Carnets Nordiques
  3. Bilan et résumé d'un séjour en Dalécarlie | Carnets Nordiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*