News

Comment (bien) choisir ses chaussures de trail

The north face Lavaredo ultra trail Cortina

Choisir ses chaussures de trail est un acte assez important, souvent le premier lorsqu’on se met à courir. En effet, l’investissement est souvent assez important, et il convient donc de faire le bon choix, en identifiant ses besoins.

Le choix est vaste, et ayant la chance de tester beaucoup de paires de chaussures de trail ou de running, si j’ai mes préférences, je n’ai pas de marques rédhibitoires. Cependant, je vais faire une sélection parmi celles que l’on me propose, ou qui m’intéressent !

The north face Lavaredo ultra trail Cortina

L’intérêt des bonnes chaussures !

Déjà, comme vous le savez peut-être, j’aime bien courir en minimalistes (Fivefingers notamment). Malheureusement, une tendinite au tendon d’Achille m’a obligé à rajouter un peu de drop à mes chaussures de course (un peu d’épaisseur au niveau du talon par rapport à l’avant du pieds). Comme on me propose aussi de nombreux tests, cela me permet de varier les chaussures, et ce n’est pas plus mal pour éviter les blessures.

Sac fast hiking Millet venom

Guide pour bien choisir ses chaussures de trail

L’importance du drop de la chaussure de trail

La première question que je pose en général, c’est justement le drop de la chaussure: ma préférence va pour celles qui ont un drop autour de 4mm. Elles permettent de courir facilement sur l’avant/médio pied (pour voir les avantages à courir sur l’avant du pieds et du minimalisme, je vous invite à consulter cet article). Si je sais que je vais les utiliser pour faire du dénivelé, je pourrais monter jusqu’à 8mm, cela aura peu d’importance.
Ensuite, j’aime bien que la toebox soit large (l’avant du pied), et que la semelle soit souple, pour bien ressentir le sol. Mais là il s’agit de ressenti personnel, que vous ne pourrez apprécier qu’en essayant la chaussure.

Mes conseils:
Pour le drop 0, les Fivefingers sont très agréables mais la sensation est particulière et il y a très peu d’amorti ; Altra Running – que je n’ai encore jamais essayé sauf rapidement au salon du running – propose des chaussures très sympa. Si c’est les gros amortis que vous cherchez, allez voir chez Hoka One One, avec par exemple les Speedgoat qui sont très bien pour le trail, le drop est assez faible et elles ont une bonne accroche, et Merrell propose des modèles barefoot comme la Trail Glove.

Bien comprendre l’amorti d’une chaussure de running et de trail

Le dynamisme de la chaussure, et son amorti vont aussi jouer sur le choix: j’aime bien quand mes chaussures ont peu d’amorti en trail, bien que sur route je trouve ça sympa de courir avec des Hoka qui sont oversize au niveau de la semelle. Et là aussi, c’est un ressenti personnel qui va primer.

Imperial trail Fontainebleau

Imperial trail Fontainebleau

Avoir des chaussures de trail complémentaires

Globalement, je pense qu’il est important d’avoir (au minimum) deux paires de chaussures de trail ou de running, et ce afin d’éviter les blessures: si vous utilisez toujours la même paire de chaussures, votre corps va s’habituer, et les petits défauts que vous pouvez avoir en courant vont s’intensifier pour causer des blessures. A l’inverse, avoir plusieurs paires et les alterner permet justement d’apprendre à votre corps à s’adapter à différents modèles (et donc de ne pas être perdu le jour où votre marque favorite arrête ou change son modèle phare). c’est un budget me direz-vous cependant, les chaussures s’usant quand même, en avoir deux en même temps permet de ralentir leur usure, ce qui revient au même (à part le jour où vous les achetez). Et le confort, si vous ne vous sentez pas bien en l’essayant, ne l’achetez pas !

Mes conseils:
J’aime beaucoup les chaussures de trail The North Face : les Ultra MT sont par exemple assez dures au niveau de la semelle mais très dynamiques, alors que les Ultra Endurances sont confortables, mais plus lourdes, avec une accroche de folie, idéales pour les ultra-trails. Ma favorite du moment est la Speed Instinct de chez Hoka One One: amorti très raisonnable, drop faible, mais très confortables et dynamiques. En terme de polyvalence, vous pouvez aussi vous diriger chez Saucony, où les Peregrine sont excellentes (j’avais la version 5 et c’est l’une de mes paires favorites pour tous terrains), et bien sûr Asics, où les Fujiattack m’ont accompagné lors des mois humides.

Une chaussure de trail doit protéger le pied

Comme nous parlons plus spécifiquement de chaussures de trail, deux autres éléments sont à prendre en compte dans le choix de la paire de chaussures parfaite : la solidité de la chaussure, et notamment ses protections contre les pierres (qui vont rajouter au poids, donc choix à faire en fonction de l’endroit où vous courrez en général, ou des trails que vous voulez faire), et son adhérence : si vous aimez courir dans la boue vous aurez besoin d’une forte accroche, de gros chevrons au niveau de la semelle, si vous êtes plutôt terrains secs vous privilégierez plutôt des crampons plus petits. C’est là ou les informations des fabricants et les tests produits sur les blogs et les magazines de running auront leur importance, les différences pouvant être assez importantes en fonction des chaussures de trail, et certaines marques faisant réellement des efforts au niveau des semelles (je pense en particulier aux semelles type Megagrip de chez Vibram utilisées sur les chaussures de trail The North Face).

Mon conseil :
Je n’en ai pas encore parlé, car je n’en ai jamais testé, mais Salomon est le leader dans le trail, et leurs modèles sont très renommés par bon nombre de traileurs. Réputés cependant fragiles, leurs modèles font partis des références dans le trail. Si vous cherchez un second modèle, je ne peux que vous conseiller d’aller voir chez Decathlon et Kalenji, leurs modèles à des tarifs très compétitifs n’ayant rien à envier aux marques plus classiques. J’ai testé les XT6 et elles sont très bien, confortables, une (très) bonne accroche. Enfin, Merrell innove chaque année avec des modèles faits pour s’approcher et ressentir le plus possible le sol, tout en étant bien protegés. C’est le cas de l’Agility Peak Flex doté de leur techno Flex Connect.

Chaussure de trail: Gore-text ou non ?

Enfin, la question à se poser: Gore-tex ou non ? Le Gore-tex va empêcher l’eau de rentrer dans la chaussure. Mais l’empêcher de sortir si elle y entre. La plupart des chaussures de trail ont des meshs respirants, et si vous mettez vos pieds dans l’eau, ils sécheront très rapidement ainsi. Alors que si vous aviez eu des chaussures imperméables, ça n’aurait pas été le cas. Cependant, si vous courrez en zone juste humide, ou le matin par exemple dans des hautes herbes, une chaussure imperméable va vous permettre de garder vos pieds au sec, ce qui est donc plutôt agréable ! Là encore, tout va dépendre de votre utilisation.

J’espère que cet article aura eu le mérite de vous aider à faire votre choix, n’hésitez pas à le partager et y faire vos remarques, il sera mis à jour régulièrement.

Vous pouvez aussi retrouver mon article sur les équipements pour le trail d’été.

Trail fontainebleau The North Face

A propos Laponico (536 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

3 Commentaires le Comment (bien) choisir ses chaussures de trail

  1. Ah oui, c’est vraiment important de choisir les bonnes chaussures pour aller au trail. Je connais certaines personnes qui n’ont pas pu courir parce qu’ils avaient trop mal aux pieds !

  2. Plein de paramètres à prendre en compte, merci pour les conseils !

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Choisir son équipement pour le trail | Carnets Nordiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*