News

Pendant ce temps là, à Kallak, en Laponie

Drapeau Same piétiné par la police suédoise Drapeau Same piétiné par la police suédoise

Pour faire suite à mon précédent article concernant ce qu’il se passait en Laponie, voici une mise à jour, plus factuelle, de ce qu’il se passe, s’est passé, et les échéances et possibilités d’aider les personnes sur place.
C’est un combat, entre le capitalisme fou, représenté par une société minière, Beowulf – qui a le soutien de l’état – et la population Same, qui se bat pour préserver son territoire (entouré de non Sames d’ailleurs, mais qui vivent en Laponie et sont eux aussi contre ces mines), sa culture qui disparaîtrait petit à petit si cette mine, et celles à venir se réalisaient.

1/ Qu’est-ce qu’il se passe réellement ?

Le gouvernement suédois a autorisé l’implantation d’une société minière en Laponie (puis d’autres à Tärna, autour des parcs nationaux protégés, à Kiruna sont à venir…) beaucoup d’autorisation de forages, contre l’avis de la population qui a été consultée mais pas écoutée.
– Globalement, la population (Same et non same mais habitants de la Laponie, mais aussi des scientifiques), ne veut pas de ces mines
– Les forages vont servir à exploiter du fer, du nickel (très polluant), de cuivre, de l’uranium : c’est une destruction de la nature, une pollution des sols qu’a autorisé le gouvernement suédois.

– Des Sames et habitants de la région ont monté un Camp à Kallak (près de Jokkmokk, sur le cercle polaire) pour protester, dans la non-violence (ils s’attachent à leur terre qu’ils occupent depuis des millénaires, font des œuvres d’art, des concerts)
– Une Grande Manifestation sur place avec plus de 500 personnes à eu lieu (avec 1 habitant au km², c’est quand même énorme).

Art drapeau same

Art drapeau same

Résistance des sames

Résistance des sames

Résistance des sames

Résistance des sames

500 personnes a Kallak

500 personnes a Kallak

– La police suédoise, sur ordre de la société Beowulf (compagnie minière britannique) et avec la bienveillance de l’état suédois a été évacuer hier matin encore, et ce pour la 4ème fois les Sames, souvent de manière violente (Le drapeau Sami a été piétiné volontairement lors d’une des premières intervention, et un éleveur de rennes de 85 ans a été bousculé sans concession par les forces de l’ordre)

Drapeau Same piétiné par la police suédoise

Drapeau Same piétiné par la police suédoise

Eleveur Same de 85 ans

Eleveur Same de 85 ans

Sames délogés de force

Sames délogés de force

Sames enterrés

Sames enterrés

2/ Pourquoi il faut se battre et empêcher ça :

– Laponie est un territoire protégé (dernière région « propre et nature » d’Europe, c’est l’un des derniers endroits au monde où vous pouvez vous promener sans trace de vie humaine et où la nature est omniprésente), et les droits des Sames (peuple autochtone représenté à l’ONU et donc protégé) sont donc complètement bafoués

– Pourquoi la population est contre ? En plus des problèmes de pollution qui vont détruire les sols, et les rivières pendant des décennies, cela va causer de nombreux problèmes pour l’élevage de rennes : les zones de transhumance vont être complètement détruites et les rennes ne pourront plus se déplacer et se nourrir, pollution des sols, des rivières veut dire pollution de la chaîne alimentaire (cela risque de faire comme en France où la majorité des cours d’eau sont pollués et les poissons impropre à la consommation)
Sur du moyen terme, c’est la disparition de la culture Same (comme les Indiens d’Amérique…)

– Ce qui est le plus choquant, c’est cette volonté délibérée de l’Etat suédois de sacrifier cette population (Les mines sont plus rentables que l’élevage de rennes, c’est ce qu’ont dit les politiques au pouvoir)

3/ Comment aider :

– La pétition à signer en priorité, et partager : http://www.avaaz.org/en/petition/Stop_mining_in_Jokkmokk/?twi
– Un Cd de 18 chansons enregistré par des artistes Sames (la participation est libre) sur le site de Koloniera pour aider à financer le mouvement, avocats…

4/ Comment suivre depuis la France :

– Suivre twitter : @koloniera / http://kolonierna.wordpress.com/
– Notre petite bande de voyageurs bloggeurs publie des infos et articles avec les hashtag #teamgivrés #Kallak @laponico @LFenScandinavie /
– Sites : keep-calm-and-have-a-krisprolls / Terre des sames (agence locale spécialisée sur la Laponie à Kiruna)
– Le fil info Escales Nordiques dédié

5/ Ce qu’il se passe niveau médias :

– Olivier Truc (Le dernier Lapon), article dans le Monde M
– Corto Fajal (Jon face aux vents) mobiliser des artistes
– Un Concert de soutien à Stockholm mardi 10 (et des sames se promènent en tenue traditionnelle pour montrer leur soutien au mouvement)
– Passage dans « Allo la Planète » mardi 03 septembre

Enfin, si vous êtes déjà venu sur ce blog dédié aux régions nordiques, vous avez eu un aperçu de ma fascination pour ces régions, mais sinon, pourquoi est-ce que ça me touche de cette manière :

La Suède est un pays qui m’attire, de par sa culture égalitaire, respectueuse, proche de la nature, en avance sur notre pays d’un point de vue économique, écologique, social.
La Laponie, comme je l’ai dit sur l’antenne d’Allo La Planète, c’est les grands espaces, la nature qui explose de partout, la calme, le froid, et la neige, la pureté du blanc, l’homme intégré à cette nature.
Ça me touche car ce que l’état suédois a autorisé, et la façon dont ça se passe est en contradiction totale avec la façon dont la Suède se prévaut, en totale contradiction avec la façon dont elle est perçue dans le monde, et en totale contradiction avec la façon dont je l’idéalise (peut-être trop), sachant que la suis plutôt au courant de ce qu’il se passe dans ce pays (où j’étais encore il y a quelques mois).

Encore une fois, c’est l’argent qui domine, qui prend le pas sur une des dernières culture, protégée, et ça je ne comprends pas (surtout venant d’un pays assez prospère et pouvant vivre -bien – sans ces mines).
Donc voilà une petite explication, espérant que ce combat vous touchera, et se dire que chaque petit geste, partage, don peut aider à sauver la Laponie, et les Sames, montrer à l’Etat Suédois qu’il faut conserver cette culture, cette nature, pour les générations futures.

Paysage de mine

Paysage de mine

A propos Laponico (570 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*