News

Danger en Laponie

Koloniera Koloniera

Le titre est évocateur, mais non racoleur, car oui, la Laponie (Suédoise pour l’instant) est en danger.
La cause ? Les sociétés minières, le gouvernement et la police.
Pourquoi toute ces personnes contre la Laponie ? Contre la Laponie, ET contre les Sames.
Et cela n’intéresse pas les journaux, les médias, ni même grand monde il faut se l’avouer, donc j’essaye, à mon niveau de faire circuler ces informations, et je compte sur vous pour bien lire cet article, et le partager ensuite (ou même écrire sur vos blogs respectifs, bref, en parler).
Pourtant, la Laponie, c’est l’un des dernier espace vierge (ou presque) d’Europe, voir même du monde. Les Sames, l’un des dernier peuple premier et seul peuple autochtone d’Europe. On va le faire disparaître.
Ils occupent ce territoire, la Laponie, depuis des millénaires ; Après avoir dû se battre contre la christianisation forcée, la colonisation, entre brimades, pertes de leurs territoires (qu’ils ne possèdent pas, mais dont ils font partie), depuis quelques dizaines d’années les gouvernements scandinaves avaient fait patte blanche en jurant de les protéger, eux et leur culture.
Mais que sont des promesse et la sauvegarde d’un peuple face au capitalisme et à l’argent ?
Vous avez tous en mémoire ce qui est arrivé aux indiens d’Amérique, qui ont été spoliés de leurs terres, et qui désormais vivent dans des réserves à jouer avec les quelques touristes en mal de sensation, ou dans quelques Westerns bas de gamme, histoire de pouvoir se payer de l’alcool ? Et bien c’est ce qu’il risque d’arriver au peuple Same.

Mais je tourne autour du pot, énervé que je suis en imaginant les années qui viennent, et ne plus pouvoir venir écouter le silence et observer la nature vierge de la Laponie.

Les faits :

Une société minière Jimab (mais là n’est pas la chose la plus importante, car ce n’est malheureusement pas la seule), a obtenu avec la bienveillance du gouvernement suédois (censé protéger les Sames et la Laponie soit dit en passant) des permis pour creuser. Faire des trous. Des trous, des mines, à ciel ouvert, pour exploiter des métaux, tous plus dangereux pour l’environnement les uns que les autres. Les métaux mais aussi leur extraction, dangereux pour les hommes, et les animaux.
La Suède, pays pourtant prospère, qui reste dans ma tête un pays respectueux est-elle finalement comme tous les autres, dominés par des lobbies et l’argent ?
Pourquoi ne pas développer intelligemment la région, et la Suède via le tourisme, et un tourisme responsable. Pourquoi continuer à prendre les ressources de la terre au lieu de les économiser et modifier notre mode de vie ? Je m’interroge…

Cependant, des Sames résistent, de façon non violente, à Kallak (situé aux alentours de Jokkmokk, sur le cercle arctique). Ils ne veulent pas de ces mines, ni à Kallak, ni ailleurs sur le territoire. Ils vivent de l’élevage de rennes, un peu du tourisme, mais surtout avec et grâce à la nature.
Et le gouvernement suédois et ces sociétés voudraient leur enlever ça ? Il faut savoir que creuser des mines, en retirer des métaux, ou autre d’ailleurs, est très mauvais pour l’environnement. Mais bloque aussi les voies migratoires des rennes. Ceux-ci, devant déjà lutter pour se nourrir (à cause du réchauffement climatique, qui les impacte ici plus qu’ailleurs), vont-ils finalement devoir disparaître, pour nous permettre d’avoir ces métaux de m***** ?
Et la chose la plus choquante, c’est le non-respect total des forces de police suédoises envers le peuple Same : ceux-ci ont en effet été évacués, de force, par la police, qui a jeté les barricades, les manifestants (pacifiques hein, non violents sont les Sames), traînés à terre, et surtout le drapeau Sami a été piétiné volontairement par un policier. Pas une excuse par la suite ni du gouvernement, ni des forces de police. Bel exemple de respect et d’égalité, dans un pays mettant en avant ces valeurs aux yeux du monde !

Bref, si pour vous la nature ne doit plus être pillée par l’homme, si ces beautés doivent être préservées, si un jour vous voulez aller adminer une aurore boréale en Laponie, et non entendre des explosions de mines et devoir vous promener entre des barbelés, vous pouvez aider en faisant circuler ce message, en partageant, et en signant la pétition: http://www.avaaz.org/en/petition/Stop_mining_in_Jokkmokk/?twi

Deux vidéos assez consternantes aussi à regarder jusqu’au bout :

Informations pratiques :
Les sites et pages Facebook que vous pouvez soutenir en partageant, et en en parlant autour de vous :
http://kolonierna.wordpress.com/ : vous trouverez sur ce site (en suédois mais aussi en anglais) les informations sur les événements, et la mobilisation (notamment des artistes qui se pressent pour faire des concerts)
Le Twitter de la page : @kolonierna et le hashtag à suivre et partager : #REBELLBOOM
Vous pouvez acheter le Cd de 18 chansons enregistré par des artistes Sames (participation libre) : http://kolonierna.bandcamp.com/album/g-llok-motst-ndet-v-xer
Et pages Facebook pour être tenue là aussi au courant :
https://www.facebook.com/urbergsgruppen?ref=stream
https://www.facebook.com/pages/Kamp-Kallak-G%C3%A1llok/147057268825036?fref=ts

Koloniera

A propos Laponico (570 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

2 Commentaires le Danger en Laponie

  1. C’est un peu déprimant…Tu peux aller voir sur le site de Léon, qui met pas mal d’info et d’actu bien à jour concernant ce qu’il se passe à #Kallak et en #Suède (ce n’est pas joli joli). La Suède vient d’autoriser de nouvelles constructions de mines de nickel entre autre, en expliquant que l’élevage de rennes n’était pas une priorité pour l’économie…

  2. Eh bé… Quel monde !
    Ton article est très intéressant ceci dit, j’entendais un peu tout et rien sur Internet à ce sujet.

5 Trackbacks & Pingbacks

  1. Aidez la laponie | Voyage Laponie
  2. Pendant ce temps là, à Kallak, en Laponie | Carnets Nordiques
  3. 6 raisons d'aimer la Suède | Carnets Nordiques
  4. Et soudain, la route est devenue noire | Carnets Nordiques
  5. La suède à l'honneur en 2014 à Paris | Carnets Nordiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*