News

Stage de survie Grand Froid

stage-de-survie-construire-un-igloo stage-de-survie-construire-un-igloo

Si vous avez comme projet de faire une expédition dans le Grand Nord, partir au Groenland, en Laponie ou en Alaska, pour un trek en itinérance dans une région polaire, il est important de faire attention à la sécurité, et avoir des notions de survie.

En effet, même si vous pensez avoir tout prévu (tente, duvet grand froid, réchaud à gaz…), les conditions extrêmes des régions arctiques et les temps très changeants peuvent s’avérer très dangereux en cas de casse, de perte ou autre imprévu.

C’est pourquoi je vous conseille de faire un stage de survie Grand froid : vous y apprendrez les règles élémentaires de sécurité, les choses à faire, ne pas faire, et savoir si vous vous retrouvez comme Bear Grylls (Man vs Wild) lâché en pleine nature, par -40°.

J’ai donc testé un stage de survie, avec Denis Tribaudeau.

Le stage se déroule dans le Jura, sur un week-end.
Vous partez tôt le matin avec les sacs à dos et un équipement minimum (couteau de survie, sac de couchage, et du courage), pour aller vadrouiller dans la montagne, dans la neige, apprendre à vous orienter pour rejoindre le lieu du bivouac, endroit isolé et magnifique.

Vous apprendrez à fabriquer un igloo (pour y dormir ensuite), et d’autres abris (en fonction des conditions climatiques).
Construire un feu, à la manière de Jack London ou Nicolas Vanier, pour éviter de terminer comme  Christopher McCandless, « héros » malheureux d’ « Into the Wild ».

Les règles de base pour se nourrir (trouver des plantes, chasser et dépecer les animaux locaux, boire et assainir la neige), et passer la nuit dans l’igloo que vous aurez construit.

L’ambiance reste très sympa, car même si cela reste très difficile d’un point de vue physique et moral, le stage de survie grand froid est axé sur l’entraide, et si un membre du groupe tient difficilement le choc, le stage s’adaptera, avec une idée réelle en cas de vraie survie : tout le monde doit s’en sortir, et l’idée est de savoir se signaler le plus rapidement possible.

Le tarif est de 206€, et vous trouverez toute les informations sur le site de Denis Tribaudeau.stage de survie - construire un igloo stage de survie - orientation stage de survie randonnée

A propos Laponico (570 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

3 Commentaires le Stage de survie Grand Froid

  1. J’aimerais disposer votre site web dans mes favoris! Je vais l’enregistrer tout de suite dans mes favoris.

  2. Bonjour,

    Intéressant ces informations sur le stage de survie. Il est facile d’imaginer que les techniques de survie en région polaire sont sûrement totalement différentes des situations classiques en forêt.

    Etiez vous en semi situation “à la Bear Grylls” pour vous débrouiller si vous vous retrouver sans équipement (couteau de survie, réchaud, etc.) ou c’était plus des techniques en utilisants votre matériel de survie dans ces conditions particulières?

    Merci des infos.

    • Bonjour,
      Nous avions couteau, sac de couchage, vêtements, boussole, pierre a feu (pas de briquets) et gourde !
      L’idée était d’avoir un materiel de base, mais savoir ensuite se diriger, construire son abris, construire un feu…dans le Jura. J’ai fait un récit plus précis sur mon blog: https://www.carnets-nordiques.com/stage-de-survie-grand-froid/ . Interessant, mais court sur 2 jours, même si le samedi est très intense, une fois la nuit passée, on sait que nous rentrons, que nous ne sommes pas loin de la vie humaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*