News

Pourquoi j’aime la Suède en 6 raisons

Forêt de Laponie Forêt de Laponie

J’aime la Suède, 6 raisons pour expliquer cette attirance

Et les pays nordiques en général, ne soyons pas réducteurs. Billet bisounours, contrastant avec mes derniers articles sur ce qu’il se passe en Laponie. J’en parle justement (de ma déception de ce que j’ai pu apprendre sur la façon dont les Sames sont traités par les Suédois et l’état en général).
Dans cet article il ne sera question que d’une chose, sans aucune remise en question, juste quelque chose d’indescriptible, comme lorsque vous aimez un plat et pas un autre, que vous trouvez une demoiselle jolie et que son charme vous touche sans trop savoir pourquoi (et que votre pote vous expliquera qu’il la trouve bof, qu’elle ne correspond pas à ses standards blablabla). Les goûts, les couleurs, ça ne se discute pas, et surtout ça ne se justifie pas. Normalement.
Mais quand on aime la Suède, quand on aime aller en vacances en Scandinavie, quand on est content de partir en hiver à la neige affronter des températures très négatives, et quand dans les yeux du plus grand nombre soleil et chaleurs ne sont que l’unique référence de vacances réussies, et que soleil et chaleur ne se trouvent qu’au sud de notre pays, on doit souvent se justifier et faire face à l’incompréhension.
Je n’aime pas dire ça, étant le premier à dire que chacun fait ce qu’il veut. Mais ça énerve.
Et quand certains vont passer leurs vacances sur les mêmes plages de Thaïlande ou de Bali et ramener tous les mêmes photos, manger les mêmes mets et raconter les mêmes souvenirs – ce qui ne me fait pas du tout rêver – et bien je fais mine de trouver ça bien, de m’intéresser aux différentes plages et types de sable que l’on peut fouler, de les envier (genre moi qui aime les grands espaces et les paysages qui vont avec, le froid et la neige, et qui déteste les coins surpeuplées je vais les envier). Mais par politesse et sachant que de toute façon toute autre réponse ne se ferait pas, je ne dis rien et surtout pas le fond de ma pensée et j’acquiesce, oui moi aussi je rêverais de faire une croisière sur le Nil où de faire ma larve sur les jolies plages de Thaïlande.
Mais dans mon cas, inverse, du mec qui place sa boussole au nord quand il cherche à vagabonder, j’observe souvent dans les yeux des gens une pointe d’incompréhension et toujours cette remarque de pourquoi ne pas aller au soleil, pourquoi n’aller qu’en Suède (oui, pour beaucoup, Suède/Norvège/Finlande/Lofoten/Spitsberg… ne sont qu’un même pays identique – c’est comme si l’Espagne, L’Allemagne, l’Angleterre ou l’Italie étaient des pays identiques à la France, et si lorsque vous allez dans un de ces pays, on vous demande pourquoi vous y retournez alors que l’année précédente vous y étiez déjà allé, alors qu’il s’agissait d’un autre – vous me suivez ? J’ai du mal, ma phrase est si lonnnggguuuee et j’espère ne pas vous avoir perdu en route du cours.

Bref, malheureusement, passionnés de régions nordiques, vous devrez souvent vous justifier (vous pouvez aussi suivre la #Teamgivrés qui saura vous comprendre). Mais je me rend compte que je sors complètement, m’égare, une pointe d’énervement serait-elle en train de m’assaillir ?

Mon sujet, c’est la Suède, juste la Suède, indépendamment du froid et de l’arctique, celui que je connais mais aussi celui que je ne connais pas, qui me fait rêver.

La Suède donc, sa culture, son pays, et ses mœurs. 6 raisons qui font que j’aime ce pays, cette culture, ces paysages, et que je la fantasme. A tort où à raison, mais tant que je n’y habiterais pas…

1/ The swedish way of life (j’ai pris des cours d’anglais, jvous l’ai déjà dit).

La façon de vivre à la suédoise (telle que je l’imagine, la fantasme, et semble la voir auprès des multiples témoignages que je peux recueillir), c’est vivre avec la nature. Celle-ci n’est jamais loin, et les suédois en profitent au maximum, lors de chaque rayon de soleil. Là où nous restons chez nous, et ne sortons que par obligation, dès que le temps est en dessous de 20°, les suédois dès qu’un rayon de soleil arrive sortent le rencontrer. C’est bien évidemment un besoin de soleil (rare en hiver), mais c’est aussi un bonheur, de profiter ainsi de la nature.

Forêt de Laponie

Forêt de Laponie

2/ Ne pas avoir peur du froid (il conserve).

Je supporte difficilement la chaleur. Oui, contrairement à beaucoup de monde, j’ai compris que lorsque il faisait froid, que mettre un pull, un manteau, une écharpe permettaient d’y remédier, à l’inverse je n’ai toujours pas compris, quand il fait 35°, comment avoir moins chaud une fois retiré tous mes vêtements. Peut-être me raser ou utiliser une crème dépilatoire sur tout le corps.
Des pays où les enfants dont leur sieste en plein hiver dehors dans des poussettes me font rêver, et me fascinent…

Porte-bébé grand froid

Porte-bébé grand froid

 3/ Aimer la neige.

Et le blanc, qui uniformise les paysages ; ce son sourd et étouffé, et le calme dégagé par la neige recouvrant tout. La lumière de la lune ou du soleil se reflétant et apportant une nouvelle lumière, éblouissante par soleil, éclairante de nuit ; cette teinte bleuté de la nuit polaire. Grâce à la neige.

Marecages en Laponie en hiver

Marecages en Laponie en hiver

4/ Des paysages à couper le souffle.

Et pas que parce qu’à -40° tu respires plus difficilement. Non. Des forêts de sapins à perte de vue, des paysages recouverts de neige immaculée, et surtout des couleurs, dans le ciel, du matin, où du soir, un temps qui fonctionne différemment, le soleil qui joue avec les nuages, des couleurs roses, oranges se cachant dans le ciel. Chaque moment de la journée, chaque nuage, soleil ou lune apportent ce petit plus qu’on ne trouve nulle part ailleurs.

En été, des lacs à perte de vue, des collines, des montagnes, des vues magnifiques de part et d’autre. Des jeux de lumière naturelles, des pontons et des plages partout, accessibles. A l’automne, des couleurs rougeoyantes de partout, on parle souvent du Canada, mais la Suède, c’est pareil !

Coucher de soleil en Laponie

Coucher de soleil en Laponie

Sundborn, Dalécarlie

Sundborn, Dalécarlie

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède

Dalarna, Suède


5/ Une société plus évoluée.

Il n’était pas simple d’expliquer ce que je souhaitais faire passer dans ce titre. C’est quoi évolué ? C’est des voitures volantes ? C’est des robots qui vivent en toute normalité avec les humains ?

Non, je parle d’une ambiance, d’une société qui parait réfléchir. Peut-être est-ce tout simplement le calme des suédois, une réserve. Mais c’est tellement différent de la France. Lorsque vous allez en Suède, même à Stockholm, capitale de la Suède quand même, il n’y a pas cette intensité, cette agressivité parisienne, et française, que l’on retrouve dès l’aéroport. En effet, on a cette impression que les suédois réfléchissent, anticipent, et discutent des problèmes avant qu’ils n’arrivent. Qu’ils dissuadent aussi d’une certaine manière.
Stockholm, les contrôleurs dans le métro situés AVANT les barrières, là où à Paris ils se cachent APRES. C’est peut-être un détail, mais ça fait quand même une différence : dans un pays on anticipe et au final on empêche les gens de frauder, dans l’autre on les laisse faire mais on sanctionne.

D’un point de vue politique, la Suède semble anticiper les problèmes, la Suède sait faire des compromis pour sa politique ; syndicats, partis politiques, en France tout le monde s’oppose, là-bas on cherche les points d’accords, c’est intelligent.
Je nuancerais car je sais aussi que tout n’est pas parfait, que faire des compromis peut bloquer les prises de décisions, que malgré le fait que la Suède se dise égalitaire les peuples minoritaires ne sont pas (ou mal) respectés, un peuple « écologique » qui donne ses terres pour l’exploitation polluante de minerais me trouble aussi, et j’en passe. Mais par rapport à ce qu’il se passe chez nous, c’est un paradis !

Stockholm vu de Slussen

Stockholm vu de Slussen

6/ Parce que la Laponie. Tout simplement.

La Suède, c’est un territoire très grand entre le nord et le Sud ; les villes et la population au sud, les Sames et les rennes au nord. Et qui dit territoire extrême dit conditions extrêmes. Si les points précédents vous font rêver, allez visiter la Laponie. Vous pouvez d’ailleurs retrouver les 25 raisons d’aller visiter la Laponie.

Crepuscule en Laponie

Crepuscule en Laponie

Lumieres Fjord Mehamn

Lumieres Fjord Mehamn

Vent en Laponie

Vent en Laponie

Kicksled Aurora retreat Laponie

Kicksled, le moyen de transport des habitants en Laponie pour les petites courses

Soleil en Laponie

Soleil en Laponie à Junosuando

Et vous, quelles sont les raisons qui vous font aimer ces régions? Et question bonus, quelles sont les raisons parmi ces 6 points qui vous donneraient l’envie d’y aller?

A propos Laponico (550 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

12 Commentaires le Pourquoi j’aime la Suède en 6 raisons

  1. Nostalgique de mes précédents voyages en Suède, je tape j’aime la Suède sur internet pour trouver d autres passionnés. J ai donc bcp apprécié votre article, couronné par votre bio où vous précisez « pratique du karaté, de la cap et du Trail  » 3 sports que je pratique !! Y a t il donc des points communs entre ttes ces passions ?! 😉

  2. Je rejoints votre commentaire à 100%, ayant également une nette préférence pour les pays nordiques et scandinaves. La même incompréhension de la famille ou des amis pour le goût du « froid ». 🙂
    En tout cas, récit très sympa, avec une pointe d’humour.

  3. salut.quelle magnéfique nature de la suéde vraiment extraordiner.mon reve vivre et travail au suéde mais je né sais pas quelle est les démarches qui suivre pour immigré au suéde merci.

  4. Salut!
    Je découvre ton blog depuis quelques jours et je ne peux qu’applaudir à tes 6 raisons!
    Je suis tombée en amour des pays nordiques il y a longtemps. Mais j’ai réussi à convaincre mon Homme d’y partir seulement en 2011. Depuis la Suisse on voiture Hybride, nous avons découvert la partie sud de la Suède. On a adoré! Et hop, découverte de la Laponie en hiver pendant les fêtes en 2012-2013. Puis 4 jours à Stockholm en avril 2013!
    J’ai la chance d’avoir gagné un bon de voyage dans une agence de voyage, on va préparer un grand circuit sur 3 semaines pour 2015 (Suède-Norvège-Finlande-Grand Nord). Et tout le monde me demande pourquoi on y retourne encore une fois, pourquoi on ne va pas en Thaïlande-Japon-Canada-USA? Mais tout simplement parce qu’on a la Scandinavie dans la peau!
    Je retourne lire tes articles, bien écrits avec de belles photographies pour rêver!

  5. Salut!

    Etant moi-même très attiré par les pays scandinaves, je comprends tout à fait ton point de vue. A une différence près que l’ignorance des gens ne m’énerve pas mais me fait plutôt sourire!

    J’y suis déjà allé deux fois (!) en été. Un roadtrip de 2 semaines et 7000 km dans le sud (en gros Copenhague -Stockholm-Oslo-les fjords jusqu’à Geiranger et retour). Et puis ça m’a tellement plu que j’y suis retourné mais cette fois en faisant le grand tour jusqu’au Cap Nord sur un mois.

    Ce furent des voyages inoubliables tant par la beauté des paysages que par l’accueil des personnes croisées (de jeunes suédois rencontrés dans la rue nous ont invité à fêter Midsommar chez eux) et la sérénité générale ressentie : peu d’agressivité sur les routes, les stands de fraises en libre service avec la petite boîte en carton pour payer ; tous ces petits détails qui font qu’on se sent tranquille là-bas.

    C’est vrai que ça paraît un peu naïf comme ça, mais même si ces pays ne sont pas parfaits (les dernières émeutes à Stockholm nous l’ont rappelé) on se dit qu’on a encore du chemin à faire pour arriver à ce niveau de tolérance et de respect des autres.

    En tout cas bravo pour ce blog qui nous fait découvrir un peu plus la Scandinavie!

    PS : soit cool et laisse les médisants aller s’agglutiner au Cap d’Agde tous les étés si ça leur fait plaisir!

    Julien

  6. Froid ou pas, c’est vraiment un pays qui m’attire quelque soit la saison !!!

  7. Et oui Annette, tu prêches un convertis…si seulement si 🙂

  8. Voilà une jolie déclaration d’amour à la Suède, à ses magnifiques paysages et au Sápmi ! Oui, les lumières et les ambiances sont fascinantes en Laponie. A elles seules elles valent le voyage et sont tellement différentes selon les périodes de l’année. Le soleil de minuit et le jour permanent nous invitent à prolonger les journées d’été. Les aurores boréales nous transportent vers la magie de l’Univers dès que nous retrouvons la nuit. Et puis le silence, l’appel des Grands Espaces sont autant de moments de vie très exceptionnels et uniques !

  9. Cet article est magnifique. Je comprends tout à fait ce que tu dis à propos de ceux pour qui vacances réussies = plages, soleil, farniente… Evidemment chacun a sa vision des vacances et je ne veux blâmer personne de vouloir se reposer pendant le peu de semaines de libres que l’on a dans l’année. Mais il y a tellement à découvrir… je rêve d’aller en Laponie et ton article me donne encore plus envie!

    • Merci 🙂
      Oui, chacun fait ce qu’il veut et aime, et des fois je culpabilise de penser ça, car au final ça ne me regarde pas, mais bon! En tout cas je ne peux que te conseiller d’y aller (si tu veux des conseils, n’hésite pas!!!)

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. 7 régions ou villes à visiter en Suède | Carnets Nordiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*