News

Et si on prenait un coach pour progresser ?

Ceci est une réflexion que je me pose depuis plusieurs mois maintenant. J’ai toujours clamé que courir, faire du trail, était facile car on n’avait besoin de rien. Pas d’infrastructures, pas d’entraîneur, pas d’horaires. On peut partir courir à n’importe quelle heure, n’importe où, durant le temps qu’on veut.
Bon, bien sûr depuis l’épidémie de Covid 19 et les règles du 1km/1h, c’est un peu différent, mais globalement courir apporte une belle dose de liberté.

De l’entraînement solitaire à l’entraînement solidaire

Je me suis cependant trouvé limité dans ma pratique. Et oui. Le niveau qui stagne, l’impossibilité de courir plus vite, ou plus longtemps, terminer un trail sur les rotules à cause de douleurs musculaires. Car même si j’essaye de m’entraîner seul de manière globalement structurée, en faisant des fractionnés, de la PPG à côté, essayant de respecter un minimum des rythmes, selon mon cardio, certes je vois ces progrès, mais ils sont limités. Et surtout, très difficile lors de séances type fractionnés de me pousser dans mes retranchement, car il est si simple de ralentir quand les muscles commencent à brûler, sans un coach qui va te pousser dans tes retranchements. Et quand je vois mon niveau par rapport à certains…

Fin 2019, une salle de sport avec des coachs sportifs s’est installée sous mes locaux, et j’ai donc décidé de réduire mes sorties course à pied, en en remplaçant 2 par semaine par de la boxe, et du cross-training (qui étaient donc proposés par cette salle). Avoir un coach m’a réellement fait prendre conscience de l’importance d’être guidé, et motivé. Autant seul j’ai du mal à avoir des courbatures, autant avec un entraînement bien conçu j’arrive en 30mn à terminer bien fatigué, et content du travail accompli.

De l’apport du coach dans la pratique sportive

2020 arriva ensuite, et je prenais enfin du plaisir à la boxe française (on avait une super coach, multi Championne de France, et 3 fois Championne du Monde, autant dire que ses cours envoyaient, et elle était de plus très sympa). Il faut dire aussi que j’ai pratiqué le Karaté durant une vingtaine d’années, et si l’adaptation à la boxe ne fut pas simple (et ne l’est toujours pas), ça m’a rappelé pas mal de souvenirs et réflexes (le corps n’oublie pas). Et j’ai donc toujours eu l’habitude d’être guidé, c’est bien d’avoir un professeur pour te guider.

Arriva ensuite le confinement, ou je n’ai fait que courir, arrêt donc de tout ce qui était PPG, excepté quelques pompes, gainage à la maison.
Puis à la fin de l’été, sachant que je ne retournerais pas à Paris de sitôt, j’ai découvert qu’une salle de sport venait d’ouvrir pas loin de chez moi. Qu’elle faisait partie du même réseau que mon ancienne salle parisienne (qui était également à Fontainebleau), et j’ai donc sauté sur l’occasion, car ils proposaient des cours de cross-training, TRX, HIIT & Boxe, en petits groupes, et surtout, il y avait des coachs pour nous motiver, et suivre nos progressions.

Avoir son coach particulier

Désormais la salle est (re)fermée pour un petit moment, et des coachings en linge ont été mis en place.
Mais tout ce blablah pour expliquer que depuis un an environ, j’ai eu la chance d’avoir des coachs, et je me suis rendu compte de leur importance dans la progression pour un sport spécifique (la course à pied ou la boxe dans mon cas), ou dans le sport en général (Préparation physique générale).

Le confinement a changé le donne, car désormais, les coachs ont dû s’adapter (et les élèves aussi), avec les cours onlines, qui permettent à la fois un suivi par le coach, mais de ne pas être limité par la distance, et pouvoir suivre des cours de sport à la maison.

Sur le site Superprof vous avez accès à de nombreux coachs

Un bon coach, il arrivera à vous motiver, et il suivra votre progression. Surtout, il vous fera progresser, sans vous abîmer. C’est ce dont j’ai le plus de mal. Je me suis mis à la musculation avec haltères et kettlebell, et j’ai tendance à faire des séances que je ne trouve pas si intenses que ça, mais qui vont ensuite me fatiguer à l’extrême, sans trop savoir si celles-ci seront réellement efficaces. Alors je teste bien sûr, et j’ai des bases sportives.
Mais un suivi par un coach en ligne me serait vraiment utile, et je m’étais même fait la réflexion pour la course à pied. Pour trouver un bon coach, c’est assez simple : soit par connaissances, via ta salle de sport, ou ton club, soit via des sites qui permettent de faire du sport à la maison avec Superprof, qui sont assez bien faits avec des informations sur les coachs, et souvent une séance de test gratuite.

L’exemple de Michel, Coach également à ma salle de sport
A propos Laponico (603 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.