News

Mais pourquoi le Nord ?

Laponie Suédoise Laponie Suédoise

Pourquoi les pays nordiques m’attirent?

Oui, on m’a souvent posé la question de cet amour pour les régions nordiques, la Suède et le froid, pourquoi y vais-je régulièrement, pourquoi toujours « au même endroit », et on me « reproche » souvent de n’aller « que » là.

C’est sûr que comparé aux personnes qui vont tous les ans au même camping, où en vacances en Tunisie ou au Maroc dans des clubs impersonnels pour manger de la nourriture aseptisée entouré de gens comme nous parlant français, sous un sacro-saint soleil et pour en rapporter les mêmes photos toutes plus identiques les unes des autres, effectivement on peut se demander pourquoi.

Des pays et régions très différents

Déjà, première chose, je n’ai pas l’impression d’aller toujours au même endroit ! Stockholm, Oslo et Helsinki par exemple sont 3 capitales aux ambiances complètement différentes. Peuples différents, langues différentes, chacune des villes a ses charmes, son histoire. Comparer Madrid ou Barcelone (ou Madrid et Barcelone) à Rome ou Lisbonne, ça ne viendrait à l’idée de personne, non ?

La Dalécarlie, région centrale Suédoise bordée de monts et de lacs, et la Laponie Suédoise sont complètement différentes. La Laponie (vous pouvez d’ailleurs trouver pas mal d’info pratiques sur mon autre site Voyage Laponie), si différente entre plaines (Kiruna), toundra, montagnes (Abisko), régions de sapins et lacs, plates, régions où les températures ne descendent pas si bas que ça, régions où vous pourrez aller à -40° ; Fjords Norvégiens et Alpes Norvégiennes, le Mythique Cap Nord qui vous fera voir le point le plus septentrional d’Europe, avec ses villages balayés par le vent qu’apporte l’océan arctique. Résumé rapide de quelques séjours en Scandinave et Laponie (Suède, Norvège, Finlande), qui sont tous différents les uns des autres.

Pourquoi donc cette attirance ?

Fascination de la neige

J’ai toujours eu une fascination pour la neige. J’ai toujours, aussi loin que me reviennent mes souvenirs attendu tout l’hiver des flocons, et si flocons il y avait qu’ils recouvrent le paysage, l’assourdissent comme ils savent si bien le faire. Habitant malheureusement en région parisienne, je n’ai eu que peu d’occasion de profiter d’un réel hiver froid, sec, avec du soleil s’éblouissant sur la neige pure.

Je n’ai jamais trop aimé la chaleur, le soleil, celui-ci me causant plus de désagréments que de bien-être. Alors que quoi de plus agréable qu’un bon temps sec et froid, bien habillé dans une doudoune confortable, rentrer dans un abri bien chaud et confortable pour se poser ?
Trop chaud, pas possible de se refroidir, où plus difficilement.
J’ai toujours aimé l’instant où on ressort bonnets et écharpes. Bizarrement, je l’accorde.

Les couleurs et paysages, blancs et purs. Difficile d’expliquer pourquoi je préfère le blanc immaculé des régions polaires à la chaleur colorée des régions du sud. Une citation de Nicolas Vanier résume assez bien ma pensée :
« Dans le nord, tout est pur : la neige est immaculée, l’eau est cristalline, le ciel n’a pas une tache, il n’y a pas de microbes, les hommes hors des villes semblent neuf. La propreté irréelle du grand nord. »

Les légendes nordiques

Les Vikings, les Tomtes et les trolls, toute ces légendes nordiques m’ont attiré. Nils Holgersson et son fabuleux voyage, devenu petit suite à un accrochage avec un tomte, qui doit parcourir la Suède sur le dos du Jar et des oies sauvages, pour atteindre la Laponie…magique ! Et le Père Noël, habitant de Rovaniemi, qui même si son antre reste très commerciale (je ne recommande pas la visite, mais si c’était à refaire j’y retournerais, oui, je sais, je perd ma crédibilité).
Tant de choses à voir et à entendre comme dirait Boris Vian dans « Je voudrais pas crever », je Voudrais pas Crever, avant d’avoir visité tous les grands glaciers, avant d’avoir posé mon pied sur chaque rocher, mes yeux sur tous les monts, avant d’avoir observé toute les Aurores Boréales, le soleil de minuit et la nuit polaire, je voudrais pas crever, avant d’avoir vadrouillé, autour du cercle polaire.

Et vous qui êtes ici, qu’est-ce qui vous a fait aimer, et découvrir les régions nordiques ? Comment avez-vous découvert la Suède, la Laponie, ou encore la Finlande ? Vous avez aussi des réflexions désagréables de vos proches ?

Laponie Suédoise

Laponie Suédoise

A propos Laponico (570 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

4 Commentaires le Mais pourquoi le Nord ?

  1. Desolee dd me repeter, mais vos reflexions sont les miennes avec beaucoup moins d occasions de visiter ces pays nordiques que vous, depuis mon enfance ( mon dieu que c est loin et près à la fois) j aime la neige les paysages glaces, les couleurs pures des paysages nordiques. Et comme Anne SOphie, je n aijamais mis les pieds dans ces pays chauds tant prisés. Je ne rêve que de retourner en Finlande dans ce pays qui, en 1 semaine , a ravi mon coeur. Merci pour vos articles et bon voyage

  2. Merci pour cet article ! Je me sens soudainement moins seule….Je n’ai jamais mis les pieds à Punta Cana ni à l’île Maurice et n’en ai pas l’intention. J’ai par contre passé les meilleures vacances de ma vie en Islande et au Danemark, même si personne ne me croit 😉
    J’ai appris à ne plus faire attention aux moqueries des gens concernant mes destinations favorites: cet été, direction la Suède ! Et je retourne à Reykjavik en décembre, pour aller prendre ma dose…de froid.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Souffler le froid et le chaud Carnets Nordiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*