News

Le parapluie à sa mémère

Vidablick, Rättvik, Dalarna, Suède Après la pluie vient le soleil, depuis la tour d'observation de Vidablick, sur les auteurs de Rättvik

La parisienne doit certainement fondre
Lorsque 3 petites gouttes de pluie s’acoquinent un peu trop près
De son maquillage et ses différents apparats
La parisienne doit être toujours belle (et aussi un peu cacher la misère)

Avouez que c’est énervant, de subir des parapluie dans les yeux,
L’eau ne peux même plus arriver jusqu’à terre,
C’est surement pour ça que les nappes phréatiques
Ne se remplissent plus convenablement (quoi que cette année…)

Dès qu’une micro goutte se met à tomber,
Le parapluie tel lucky luke est dégainé,
Et tant pis si ton visage se trouve à côté
L’individualisme de la parisienne fait passer en priorité
Son toilettage laqué de caniche à sa mémé

Sérieusement quand en Suède les nuages ont un peu pleuré,
Je fus étonné de ne voir aucun parapluie extirpé,
Les suédois ayant dû inventer la capuche,
Ce qui rapproche les gens dans la rue,
Et permet de s’y promener sans danger

Les suédoises n’étant pas réputées vilaines,
J’ose me dire que les parisiennes
Ont beaucoup à cacher pour avoir aussi peur
De ces quelques gouttelettes si angoissantes

Bref, dur retour à Paris après la Dalécarlie, voir qu’en Suède quelques gouttes de pluie n’empêchent pas les suédois de sortir, que ceux-ci savent juste s’habiller en fonction du temps, et surtout respectent leurs voisins, quelle différence avec Paris et les Français, où le bien-être de chacun prime sur la communauté…
Combien de parapluies me suis-je pris dans les yeux, des parapluie aussi grands que des parachutes pour certains, prenant toute la place sur les mini trottoirs de la capitale…C’est un peu comme les gens qui dès qu’il fait un peu froid montent le chauffage au lieu de rajouter un pull, et mettent la clim’ en été dès qu’il fait peu trop chaud, ne jamais sortir de SA zone de confort…

C’était le ptit coup de gueule du jour, le mauvais temps, ça ne me plait pas mais c’est la vie et c’est indispensable, la bêtise humaine c’est pas indispensable et pourtant on la subit !

Vidablick, Rättvik, Dalarna, Suède

Après la pluie vient le soleil, depuis la tour d’observation de Vidablick, sur les auteurs de Rättvik

A propos Laponico (570 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

2 Commentaires le Le parapluie à sa mémère

  1. ben dis donc donc pour un coup de gueule s’en est un vrai ! ça m’a bien fait rire mais t’exagère pas un peu ?

    • Un tou’ pti peu…mais a moitié, franchement, une de mes collègue hier, sous 3 gouttes de pluie, a sorti son parapluie pour traverser une rue (abrité avant et après)…j’ai reçu que dalle…
      Et je me suis déjà pris un parapluie dans l’oeil (car en général elles ne font bien sur pas attention à ce qu’il y a autour hein)
      (et mon prochain coup de gueule sera en rapport avec ses immondes et ridicules valises a roulettes)

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Coup de gueule sur les valises a roulettes Carnets Nordiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*