News

Le dernier Lapon

Le-dernier-Lapon Le-dernier-Lapon

Olivier Truc, journaliste spécialiste de la Suède et des régions nordiques (avec en particulier des articles très intéressants sur la police des Rennes, disponible ici http://www.liberation.fr/cahier-special/0101497893-causette-sous-la-k-ta et http://www.liberation.fr/cahier-special/0101497680-sur-la-piste-des-coupeurs-d-oreilles), vient de sortir son premier roman, Le Dernier Lapon, aux Editions Métailié.

Policier dans la pure veine des romans suédois de Camilla Läckberg ou Stieg Larsson, Le dernier Lapon se passe à Kautokeino, en Laponie. C’est l’un des “grands villages” de cette région regroupant la Norvège, la Suède, la Finlande, et la Russie, où il fait froid et où la vie est rude, où l’hiver est très long.

Au centre culturel de Kautokeino, on se prépare à montrer un tambour de chaman que vient de donner un scientifique français, compagnon de Paul-Emile Victor. C’est un événement dans le village. Dans la nuit le tambour est volé. On soupçonne les fondamentalistes protestants laestadiens : ils ont dans le passé détruit de nombreux tambours pour combattre le paganisme. Puis on pense que ce sont les indépendantistes sami qui ont fait le coup pour faire parler d’eux.

La mort d’un éleveur de rennes n’arrange rien à l’affaire. Deux enquêteurs de la police des rennes, Klemet Nango le Lapon et son équipière Nina Nansen, fraîche émoulue de l’école de police, sont persuadés que les deux affaires sont liées. Mais à Kautokeino on n’aime pas remuer les vieilles histoires et ils sont renvoyés à leurs courses sur leurs scooters des neiges à travers l’immensité glacée de la Laponie, et à la pacification des éternelles querelles entre éleveurs de rennes dont les troupeaux se mélangent. Au cours de l’enquête sur le meurtre Nina est fascinée par la beauté sauvage d’Aslak, qui vit comme ses ancêtres et connaît parfaitement ce monde sauvage et blanc.

Que s’est-il passé en 1939 au cours de l’expédition de P-E. Victor, pourquoi, avant de disparaître, l’un des guides leur a-t-il donné ce tambour, de quel message était-il porteur ? Que racontent les joïks, ces chants traditionnels que chante le sympathique vieil oncle de Klemet pour sa jeune fiancée chinoise ? Que dissimule la tendre Berit malmenée depuis cinquante ans par le pasteur et ses employeurs ? Que vient faire en ville ce Français qui aime trop les très jeunes filles et a l’air de bien connaître la géologie du coin ? Dans une atmosphère à la Fargo, au milieu d’un paysage incroyable, des personnages attachants et forts nous plongent aux limites de l’hypermodernité et de la tradition d’un peuple luttant pour sa survie culturelle. Un thriller magnifique et prenant, écrit par un auteur au style direct et vigoureux, qui connaît bien la région dont il parle.

Le dernier Lapon vous fera voyager et en apprendre plus sur ce peuple, l’un des dernier au monde qui vit encore grâce au Renne et tente de conserver ses racine. Comment vivent les Sames, cette petite communauté où tout le monde se connait, où la vie en société prend tout son sens, où l’entraide dans cette région difficile est indispensable, mais où la jalousie peut apparaitre, et comment se règlent les problèmes pouvant surgir ?
Olivier Truc nous donne un formidable roman à dévorer !


A propos Laponico (570 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*