News

Trucs et astuces pour résister au froid

habillement laponie habillement laponie

Comment s’habituer et résister au froid

Le froid arrive, normal, c’est l’hiver. Et cela va durer pendant plusieurs mois, il va donc falloir s’habituer !

Pour tous ceux qui y sont sensibles, j’espère par ces quelques trucs et astuces, de bon sens, vous aider à combattre ce froid, et vous permettre d’affronter l’hiver avec les meilleurs armes, dans les meilleurs conditions.
Pour vous éviter de surchauffer vos intérieurs, pour vous empêcher d’accuser le froid de vous rendre malade, pour vous montrer que le froid n’est pas notre ennemi (c’est même plutôt un bon ami), et pour réduire votre empreinte écologique par quelques gestes, qui en plus d’augmenter votre confort permettront peut-être de sauver la planète (soyons ambitieux). Je vous invite fortement à partager ces quelques points, de façon à éduquer vos proches.

Que peut-on donc faire pour résister au froid, et s’en protéger ?

1/ Se couvrir en conséquences

Certainement le point le plus bateau, mais trop de monde (du moins dans mon entourage), l’oublie : autant je suis choqué lorsque je vois des personnes porter des chapka et doudounes en septembre lorsqu’il fait 15 degrés (ils s’habituent à vivre dans du trop chaud, et au moindre coup de froid, leur corps n’a pas le temps de s’habituer), autant ça m’insupporte quand je vois des personnes pas ou peu habillées en hiver, se plaindre du froid !
Est-ce un diktat de la mode très français, où l’on fait passer son apparence avant son bien-être et toute logique ? Est-ce pareil à l’étranger ?
En tout cas, lorsque la température diminue, augmentez l’épaisseur et vos couches de vêtements ; si vous êtes frileux, couvrez-vous bien, entièrement. Et ne dites pas que vous avez froid si vous avez un pull en cachemire qui ne couvre qu’une partie du corps (vu cette semaine), ou des parties de corps nues : votre corps dégage et perd naturellement de la chaleur, le rôle des vêtements est d’empêcher cette déperdition de chaleur, il faut donc mieux être entièrement couvert. Ça me parait logique, mais au vu des personnes qui m’entourent ce bon sens n’est pas forcément acquis pour tout le monde.
Il fait froid = on se couvre !

Mon conseil : n’hésitez pas à investir un peu dans des vêtements techniques, vous trouverez des marques de qualité à des prix corrects chez Snowleader par exemple.

2/ Superposer des couches

Lorsqu’on a une petite expérience de la montagne, ou des régions nordiques, on utilise la « technique » des 3 couches (j’en parle dans cet article sur Carnets Nordiques )
L’idée est de superposer des couches pour que l’air entre chaque couche augmente l’isolation et diminue la déperdition de chaleur. Oubliez le gros pulls unique, pas forcément pratique, mettez plutôt un sous-vêtement technique près du corps (type Damart, Uniqlo, Décathlon, léger et qui évacue la transpiration), sous une chemise ou un Polo (je parle de la vie de tous les jours), et prévoyez un gilet en laine (ou autre matière chaude). Vous pourrez ainsi facilement ouvrir votre gilet lorsque vous entrerez dans un magasin par exemple pour éviter le coup de chaud du magasin, la transpiration qui suit, et le coup de froid en ressortant humide. Enfin, pensez au manteau qui devra être chaud, mais surtout et si possible coupe-vent. Bien entendu bonnet, gants, et écharpe sont indispensables, mais j’y reviendrais plus tard.
Vous pourrez ainsi avoir chaud dehors, mais aussi adapter en ouvrant, fermant, et retirant rapidement vos vêtements, sans ressembler à un bibendum, en fonction de l’endroit où vous vous trouverez.

Mon conseil: Decathlon, pour les prix bas, Snowleader pour les vêtements techniques, seront vos amis

habillement laponie

Bien équipé, on résiste à tout en Laponie

3/ Habituer son corps

Tout le monde à froid, même moi. Lorsque les températures subissent une forte baisse (et inversement en été lorsque des fortes chaleurs arrivent), il faut laisser le temps au corps de s’adapter, car oui, le corps va s’adapter.
Les personnes vivant en Afrique ou en Sibérie sont faites comme vous et moi, juste elles vivent dans un environnement particulier, et leur corps humain, cette formidable machine, s’est adapté. La capacité d’adaptation, c’est ce qui a permis à l’humanité de survivre depuis des siècles (et bien plus encore). Et ce que j’observe chez beaucoup de monde, c’est que nous sommes en train de la perdre, par abus de confort. Oui, c’est plus simple de vivre dans un environnement tempéré toute l’année. Seulement, le revers de la médaille, c’est que dès que vous sortez de cette zone de confort, vous n’êtes plus bien, car votre corps ne sait plus s’habituer. Il faut laisser le temps au temps, et accepter pendant quelques jours d’avoir un peu trop froid, où un peu trop chaud, mais plus vous ferez cet effort, plus vous serez adaptable et vous vous sentirez bien et mieux dans toute les situation.
Personnellement, entre 15 degrés et 28 degrés environ, je peux rester habillé de la même manière, là où beaucoup de mes proches ont trop froid en dessous de 23 degrés et trop chaud au-dessus de 24 degrés…triste quand même, non ?

4/ Dans la tête

Le froid, c’est aussi dans la tête. En échangeant avec mes collègues, qui avaient froid il y a quelques jours dans le bureau, alors qu’il faisait 23 degrés (et certains avaient même des pulls ou gilets), je leur faisais remarquer que cet été, a 23/24 degrés ils avaient trop chaud et insistaient pour mettre la clim’…il n’y a que moi que ces réactions interpellent ?
J’ai aussi vu plusieurs reportages sur des personnes qui pratiquaient le Yoga Tummo. Je ne saurais expliquer ce dont il s’agit exactement, mais ces personnes arrivent à rester dans des températures assez extrêmes très peu couvertes (auquel cas le danger, avec les températures extrêmes, reste une perte de dextérité, des brulures, voir des engelures et l’hypothermie). Mais cet article est dédié aux températures en France, dans des conditions normales.
Le Yoga Tummo, c’est donc un procédé qui permet au cerveau de contrôler le corps, et la température. Cette technique de méditation pourrait permettre de stimuler l’immunité contre certaines maladies. Respiration, visualisation et concentration permettraient donc de contrôler sa température corporelle, fascinant non ? Vous pouvez lire cette étude parue dans ScienceDaily.

Laponie Laponico

Vous pensez que mon cerveau contrôle quelque chose?

5/ Se protéger du vent et des courants d’air

Vous avez certainement entendu parler de la température réelle (celle prise souvent à l’abris), et la température ressentie (lorsqu’il y a entre autre du vent). Le vent est un très fort facteur de baisse des températures, et de mal-être. Il faut donc s’en protéger ! Souvent vous trouverez des vestes d’hiver avec des matières laissant passer le vent, et vous aurez froid ; à l’inverse, quelque chose de léger mais coupe-vent vous maintiendra bien mieux au chaud.

6/ Protégez vos extrémités

Petit aparté concernant le point 2 et les couches, les extrémités sont très importantes. C’est là où le sang arrive le plus difficilement, car lorsqu’il fait froid, le sang se concentre dans le cœur (partie vitale) avant d’aller dans les orteils et les doigts ; la tête est un cas à part, elle est elle aussi exposée car non protégée (pas parce que c’est une extrémité). Il faut donc bien penser à porter des chaussettes chaudes, et des chaussures confortables (pas trop serrées pour laisser le sang circuler), un bon bonnet, ainsi que des gants/moufles. Personnellement, j’utilise des sous-gants qui restent très pratiques pour utiliser le téléphone ou ouvrir mon cadenas de vélo par exemple, auxquels je rajoute une paire de gants en polaire ou de moufles plus épais lorsque je fais du vélo où marche pendant un certain temps. Surtout à éviter, les gants trop serrés, il faut absolument que l’air puisse circuler, ainsi que votre sang.

Mon conseil:Eider et Icebreaker pour le look ET la chaleur


7/ Bouger

Logique, mais bouger ça fait circuler le sang, et vous réchauffera. Nous vivons dans un monde où nous passons une majeur partie de la journée assis, dans des bureaux. Se lever de temps à autre, descendre, ça vous réchauffera, et fera faire un peu de sport. N’oubliez pas, pour vous maintenir en forme, il faut faire environ 10 000 pas par jours ; pas simple d’y arriver, donc profitez-en : prenez les escaliers au lieu des ascenseurs et escalators, marchez, et vous vous réchaufferez naturellement.

Chiens de traineau Laponie

Et eux, comment resistent-ils au froid?

8/ Passer du chaud au froid

Pour faire suite au point précédent, et au fait de bouger, sortir quelques instants dehors au froid, sans vous couvrir de façon excessive, pendant quelques minutes et rentrer ensuite, vous fera le plus grand bien, et si votre corps n’aura pas le temps de souffrir pendant ces quelques minutes à la fraîche, le retour au chaud (où vous aviez froid 10 minutes plus tôt), sera très agréable, vous verrez !

J’espère avec ces quelques points, explications, et arguments avoir réussi à vous convaincre de peut-être changer vos habitudes. Ce sont de petits gestes qui vous feront évoluer sur du moyen terme vers plus de confort global, vous serez en meilleure santé, et la planète ne pourra que vous remerciez. Tel le Colibri et son petit geste, parlez-en autour de vous, pour un effet boule de neige (mais est-ce la bonne expression dans un article sur le froid ?)

Pour terminer, une grosse idée reçue sur le froid :

On ne tombe pas malade à cause du froid !

Pourquoi ?

On tombe malade en hiver plus souvent, car en hiver, nous vivons dans un environnement clos, où vont circuler beaucoup plus facilement les microbes. La chaleur aidant (car il fait trop chaud souvent), les virus vont se propager beaucoup plus facilement.
Il est donc indispensable de bien aérer, tous les jours, et surtout de ne pas surchauffer : la température idéale, et conseillée, dans une maison ou un appartement, est de 19 degrés. Vous n’avez ensuite qu’a rajouter un gros pull si c’est trop frais (mais on s’habitue, croyez moi : j’ai été élevé dans une maison très surchauffée, j’ai décidé de faire l’effort quand je me suis installé de faire baisser la température, et il fait entre 17 et 19 chez moi, ce qui est très bien et confortable pour moi, ce qui est plus difficile pour mes visiteurs qui gardent souvent un gilet).
Le froid de plus est bon pour votre corps, vous serez plus tonique, et les changements thermiques (type sauna suivi d’une douche glacée) aideront votre corps à s’adapter et résister encore mieux.

Et vous, quelles sont vos techniques pour résister au froid ? Ça ne vous donne pas envie de faire ces quelques efforts pour profiter par exemples des magnifiques (mais froid) paysages en Laponie ?

Pratique : les vêtements Grands-froids les plus adaptés

Maison Laponie

Ça ne vous donne pas envie de braver le froid pour passer par ici?

A propos Laponico (528 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

17 Commentaires le Trucs et astuces pour résister au froid

  1. bonjour, Pour ne pas avoir froid lorsqu’on arrive dans une maison non chauffée, ou qu’on n’a pas trop d’argent pour le chauffage :
    https://www.youtube.com/watch?v=7D19A6lD8w4&t=93s
    On chauffe d’abord les personnes avant d’aller chauffer le plafond et tout le volume de la pièce.
    Très intéressant lorsqu’on mange ou qu’on travaille à table.

  2. Bonsoir,

    Merci beaucoup pour cet article extrêmement intéressant et rempli de bons conseils.

  3. Bonjour,
    étant un adepte des bains et douches froides votre article m’a interpellé,vous avez absolument raison ,nous avons oublié notre potentiel face aux froid qui est un élément naturel finalement,pour ma part je n’essaye jamais d’éviter le froid et je vis tout l’hiver sans chauffage avec une température moyenne de 8 c° et je dors dans une chambre à 5c° ,je précise que je n’en étais pas capable auparavant mais avec de l’entrainement une température considérée par la moyenne des gens comme froide devient une température comfortable et je me sens très bien,comme quoi les gens ne cherche pas à lutter naturellement contre le froid au grand dam de Edf ,merci pour votre article

  4. Articles utils. Merci pour les conseils.

  5. Merci pour ce chouette article. A propos des vêtements plus que de l’habitude, j’ai entendu une expression québécoise qui dit : il n’y a pas de mauvais temps il n’y a que de mauvais vêtements.

  6. Voilà un article qui me conforte dans mes principes vis à vis du froid ! Je suis bien entendu d’accord avec tes solutions, et j’en adopte déjà plusieurs depuis longtemps ! (Forcément, quand on voyage, on en prend vite l’habitude !) Chez moi, il fait même 16/17 ° !! C’est dire ! Mon plus gros problème, c’est au bureau : j’ai l’impression de faire face à un mur ! Du coup, le rhume, l’allergie, la bronchite, me poursuivent à chaque fois ! Sans oublier les moyens de transports surchauffés ! Bref, c’est vraiment la galère !

    • lol on se ressemble! chez moi, il faisait dans les 17 (bon, on a acheté des nouveaux chauffages plus économes, et là il fait 19), mais au bureau, j’ai aussi l’impression de faire face à des murs, il fait 23 toute l’année; les gens ne supportent pas d’avoir un peu froid ou un peu chaud, 24,5 c’est clim, 23 c’est chauffage qu’on monte à fond…et personne ne comprend que c’est mauvais, même en l’expliquant, c’est fou…mais content de voir que je ne suis pas seul !

  7. Salut,
    Merci pour cet article plein de bon sens et de solutions efficaces !
    J’ajouterai juste un point technique simple: on limite grandement les déperditions thermiques si on réduit la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur (valable dans sa maison, ou sous sa couche vestimentaire). La chaleur s’en va moins facilement plus l’écart est faible. A méditer…
    Bonne continuation 😉

    • très vrai, pour ma part je m’adapte, et je n’aime pas les grosses différences non plus, en hiver j’accepte d’avoir la sensation de froid, et en été d’avoir trop chaud, sans forcément mettre la clim; en hiver, j’accepte d’avoir frais , ensuite le corps s’adapte !

  8. Rien n’est plus vrai.
    Le « trop » confort est un ennemi.
    Je ne suis pas en Laponie mais j’ai froid, par économie.
    Cela ne me gêne nullement.
    Juste un peu (sourire).
    Mais ça fortifie le caractère.

  9. oh tu as de la chance, si tu savais comme je t’envie !!!
    dis toi pour te rassurer que le froid la-haut est différent du notre: plus sec, franchement, rien à voir. Après, à quelle périodes pars-tu? si c’est en été, aucun problème; en hiver, oui, il faut s’équiper. Il y a des astuces, des vêtements techniques, et comme le dit le proverbe suédois (ou finlandais, norvegien): il n’y a pas de mauvais temps, juste de mauvais vêtements !
    Ton corps va s’adapter de toute façon, même si il faut quand même avouer que nous ne sommes pas tous égaux (circulation sanguine, sportif ou non, hommes et femmes apparemment).
    Mais le jeu en vaut largement la chandelle !!!
    Et le Yoga tummo, franchement j’aimerais vraiment essayer…

  10. salut, ton article est tout simplement plein de bon sens. Je me prépare à faire le tour des pays nordiques en van avec mon ami. Le hic: je suis TRES frileuse, donc j’essaie de rassembler les vêtements nécessaires pour profiter de ce voyage.Depuis que nous avons décidé de partir, je mise à fond sur ma capacité d’adaptation. Combien de fois je me suis dis « c’est dans la tête », « tu vas t’habituer ». Cependant mes expériences quotidiennes me font dire que malgré une volonté sans faille d’avoir chaud, des réactions physiques que je ne contrôle pas me ramènent toujours à une sensation de froid !! Dommage que je n’ai pas le temps de me mettre au Yoga Tummo. Crois moi, le frileux est prêt à tout essayer !!

  11. Très bon article, très utile et plein de bon sens (ça fait du bien parfois 😉 )

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. On s’habitue à tout... ou presque ! | Karine Deneault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*