News

Mais ça, c’était avant…

Aventure laponie Aventure laponie

Départ pour la Laponie

Il y a de cela quelques semaines (mois), camper se résumait pour moi à chercher un camping, y trouver une place pas trop loin des sanitaires, un peu à l’ombre pour éviter trop de soleil le matin, puis y apporter en voiture une tente Quechua 2 secondes et la jeter pour qu’elle s’ouvre. Partager des toilettes et les douches en apportant son papier toilettes. Belles expériences de jeunesse, dans des conditions Siciliennes ou Espagnoles !
Mais ça, c’était avant.

Genèse d’une aventure

Il y a de cela quelques mois, vacances en hiver était synonyme de petit chalet confortable, situé si possible non loin d’un lac, et dans lequel se réchauffer après quelques heures passées au grand air, boire du thé chaud en mangeant du fromage ou des mets chaleureux.
Mais ça, c’était avant.

Il y a de cela quelques mois, jamais je n’aurais imaginé bivouaquer autrement que camper dans un endroit protégé, protecteur, insipide(?). Vivre sur mes skis et ne pas enlever mes bottes de la journée.
Mais ça, c’était avant.

(La faute aussi à notre cher pays ou la liberté de disposer de la nature n’existe pas (comme elle existe dans les pays nordiques, où hacun peut camper là où il le veut du moment où il respecte la nature et les éventuels voisins), habitant près d’une belle forêt grande à souvent été l’envie de m’y poser un soir et m’y sentir seul au monde. A 60km de Paris, oui pas vraiment seul. Et camper au milieu de gens bruyant, beurk. Et peut-être aussi la faute à un manque de courage, ou de je ne sais quoi).

Bivouaquer dans la neige, vivre l’aventure, vivre…

Et en hiver aller bivouaquer sur la neige, qu’elle folle idée, inconscience qui me tient, papa que je suis, incapable de survivre dans de telles conditions, dangereuses encore plus que la vie.
Mais ça, c’était avant.

Et bien ça y est, j’y suis, demain le départ. Il y a de ça quelques mois, l’envie, l’idée de partir comme ça en Laponie a germé, doucement, en y réfléchissant et laissant passer le temps et les idées, et s’est petit à petit concrétisée.
Départ demain, mais maintenant vous en savez assez pour suivre ce cheminement dont je ne dois faire que vous rabâcher depuis des semaines, et que j’ai longuement expliqué dans les nombreux articles de ce projet “Aventure en Laponie”. Les craintes, et les doutes vites effacés, laissent place au grand départ, et à l’excitation du voyage, et de l’inconnu. Inconnu dans la manière de voyager, car je voyagerais seul, n’ayant que moi sur qui compter, ma destination n’était pas inconnue. Junosuando, mon petit paradis. Mais que je suis content d’y retourner, à Junosuando !

Oh tout n’est pas encore prêt, je vous rassure et ne les sera sûrement pas.

Une aventure de geek

Je ne suis pas la personne la plus organisée au monde, et si je pense avoir bien préparé l’aventure, il reste sûrement des détails (ou des choses plus compliquées) auxquelles je n’ai pas pensé. Mais c’est ça qui est fun, se mettre en danger, l’imprévu, et n’avoir rien à penser que subvenir à ses besoins primaires et profiter. Vivre ce trip à 100%, juste vivre, tout simplement !

Alors merci de me lire, je vous dit à bientôt sur le blog, et n’oubliez pas, vous pouvez me suivre sur Instagram, m’écrire, et rêver devant les photos que j’arriverais, j’espère, à vous partager !

A bientôt,

Laponico le rêveur…

Aventure laponie

Aventure laponie

A propos Laponico (570 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*