News

Chaussures minimalistes au quotidien : mes favorites (partie 1)

Barefoot Merrell Chaussures minimalistes

Qu’est-ce que le minimalisme

J’ai déjà parlé plusieurs fois de ma pratique du minimalisme en course à pieds.
Aussi appelé (un peu à tort) Barefoot running (le vrai barefoot étant par définition pieds nus), j’utiliserais cependant les deux termes, barefoot étant le plus employé quand on cherche des chaussures minimalistes (oui c’est bizarre, mais c’est au final pour promouvoir des chaussures « qui font comme » si vous étiez pieds nus).
J’ai cependant dû ralentir ma pratique cette fin d’hiver à cause d’une tendinite au tendon d’Achille qui me gêne depuis plusieurs mois. C’est dommage car ma transition était terminée, mais le pied sans drop à un peu trop tiré, et je dois donc faire attention maintenant. Surtout avant de partir faire du trail dans le Cantal

Merrell Barefoot Run Vapor glove

Un peu flashy mais j’aime bien !

Je vous parle là de ma pratique en course à pieds, ou encore de Trail en minimaliste, car quel bonheur de courir dans la forêt en barefoot, de descendre à travers les chemins en faisant corps avec le sol, presque pieds nus, il y a un côté enfant qui s’éclate…
Mais au final, on y prend goût d’être comme pieds nus pour courir, et on recherche rapidement à l’être partout, pas qu’en faisant du sport.
Alors déjà à la maison, je suis tout le temps pieds nus. Ou en chaussettes, mais c’est la première base pour habituer son corps et ses tendons (oui vous direz au vu de mon état, ça a marché). Mais pour une transition vers le minimalisme, c’est indispensable.

Trouver ses chaussures minimalistes

Ensuite, il va vous falloir trouver une paire de chaussure pour la vie de tous les jours :
Zéro drop (c’est à dire pas de talon, la pente entre celui-ci et l’avant du pieds doit être de zéro) La semelle la plus fine possible, pas simple car beaucoup de fabricants mettent de l’amorti partout, et plus je m’habitue à mes chaussures minimalistes, plus je déteste les amortis (exception faite pour le running où courir en Hoka avec un amorti énorme est quand même bien agréable, même si au final je préfère le sensation du pieds nus).

Le top en matière de chaussures minimalistes reste la marque Vibram et leurs célèbres Fivefingers. Ils ont beaucoup de modèles, du plus fin au plus protégé. Cependant, vous pouvez ne pas l’assumer dans la rue ou au bureau (c’est mon cas), et j’ai donc cherché des modèles barefoot pas trop sport (car beaucoup sont vraiment colorés et pas forcément jolis pour la vie de tous les jours).

Barefoot Merrell Chaussures minimalistes

Voici donc ma sélection de marques et chaussures minimalistes que j’ai soit testé (dans cet article), soit que j’envisage d’acheter (oui car malheureusement je ne peux pas toute les avoir !!!) dans la seconde partie de cette sélection barefoot !

Mes paires de chaussures minimalistes

Merrell Life Venture Glove

L’hiver étant terminé, je vais commencer par la paire qui m’a accompagné ces derniers mois, à savoir les Merrell Life Venture Glove.
C’est une paire que j’avais reperée lors de sa sortie, et que je trouvais très esthétique : en cuir, un côté classique et sport, j’ai donc craqué cet automne.

Merrell life venture

Merrell life venture

Elles sont très agréables !
Outre leur look que j’aime vraiment, elles sont confortable à porter. Si elles ont une semelle assez rigide (on est pas dans le barefoot pur, il y a une certaine – relative – résistance), elles sont « précises » : oui c’est bizarre comme terme pour des chaussures, cependant elles font corps avec les pieds, et en marche active, quand on doit courir dans des escaliers, ou la rue, elles suivent les ordres, comme si elles étaient le pied.
Parfaite pour l’hiver, elles sont assez chaudes, et le cuir isole bien du froid.
Leur défaut principal, assez étrange pour des chaussures aux semelles Vibram, est qu’elles glissent sur certains sols et matières mouillées. En effet, je me suis souvent retrouvé à devoir me rattraper les jours de pluie dans le rue ou dans les escaliers du métro. Une fois qu’on le sait, on y pense, mais au départ c’est un peu déroutant.
Excepté ce paramètre, elles sont vraiment agréable, elles ont un look tout à fait passe partout, et je les conseille vraiment pour l’hiver.

Barefoot Merrell Life Venture Glove

Barefoot Merrell Life Venture Glove

Merrell Run Vapor Glove

Autre modèle de chez Merrell, j’en avais parlé l’année dernière, et ils sortent une seconde version de leur modèle : la Run Vapor Glove II.
Visiblement le modèle ne change pas énormément de la première version que je possède, si ce n’est le look et les couleurs. Un superbe Vert et bleu assez intenses, et gris/orange du plus bel effet, c’est pour moi LA chaussure la plus minimaliste du marché. A égalité avec les Fivefingers les plus minimalistes (bon, après je n’ai pas non plus testé tous les modèles du marché hein).
Mais : aucun drop (normal, c’est le sujet de cet article), aucun amorti, une semelle de 2mm seulement, un mesh très très fin (c’est d’ailleurs mon reproche sur le modèle que j’ai, il s’est légèrement troué à certains endroits, au niveau de la jonction avec la semelle.
Le gros défaut c’est la manière dont est taillée la chaussure : je chausse du 41 et demi en général, voir du 42 : le modèle que j’avais, en 42, était largement trop grand. Alors la chaussure tenait très bien aux pieds, mais l’avant gênait dans certains cas de marche rapide. C’est une paire de chaussure que j’ai utilisée tout l’été, vraiment très agréable de marcher avec, car on ne la sent pas du tout, bref pour l’instant le summum du minimalisme que j’ai pu tester.

Barefoot Merrell Run Vapor Glove

Barefoot Merrell Run Vapor Glove

Merrell Trail Glove

Pour terminer sur mes modèles de chaussures minimalistes utilisés au quotidien, on reste chez Merrell avec les Trail Glove, dont le fabricant sort déjà la version 3 !
Je possède le modèle numéro 2, c’est aussi un modèle très agréable à porter au quotidien. Clairement sportives dans leur look, elles restent cependant assez sobres et mon modèle est blanc et noir avec quelques touches d’orange que je trouve très sympa.
La semelle est un peu plus épaisse et formée que les Run Vapor Glove, l’amorti n’est que de 4mm, ce qui reste plutôt faible. Elles sont bien renforcées sur l’avant, mais la semelle reste assez souple (plus souple que mes Life Venture Glove) avec une très bonne adhérence.
Le bémol de ces trail gloves est que je les trouve moins confortables que les deux paires précédentes…pas inconfortables, mais ce n’est pas celles dans lesquelles je suis le mieux.

Barefoot Merrell Trail Glove

Barefoot Merrell Trail Glove

Pour conclure, je suis content de ces modèles barefoot de chez Merrell, et leurs évolutions semblent être dans la continuité !
Vous pouvez vous les procurer sur le site de Merrell.

Dans le seconde partie de cet article dédié aux chaussures minimalistes « lifestyle » (que vous pouvez porter au quotidien), je vous parlerais de celles que je trouve jolies, qui semblent sympa sur le papier, mais que je ne connais pas !

Tous mes tests chaussures:
Retrouvez tous les tests chaussures sur cette page

A propos Laponico (540 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

11 Commentaires le Chaussures minimalistes au quotidien : mes favorites (partie 1)

  1. Bonjour,
    J’ai un mal fou à trouver les Barefoot Merrell Life Venture Glove sur le site de Merrel.
    Aucun article ne correspond.
    Auriez-vous le lien directe ?
    Merci.

    • Bonjour, je crois qu’ils ne les font plus…ils ont assez fortement réduit leur gamme Barefoot ces derniers mois, et si il reste des modèles pour la course et le trail, j’ai l’impression que les modèles urbains ont disparu. Vous pouvez par contre peut-être chercher sur Amazon, j’ai déjà trouvé des modèles plus anciens !

  2. Petit commentaire concernant les Merrell Trail Glove. Je les ai acheté pour remplacer mes Vivobarefoot qui commençaient à s’user. J’ai dû les renvoyer. Avec de vraies chaussures minimalistes la notion de pronation (supinateur ou pronateur) ne devrait pas exister or le renforcement intérieur de la Trail Glove est trop rigide et entraine des frottements (puis ampoules) et des mauvais appuis (douleurs) pour un supinateur comme moi…

  3. Je comprends la sensation de liberté que vous devez les pieds, à moitié pour le coup, nus! Cependant Prométhée a fait en sorte que nous n’ayons ni griffes ni coussinets sous nos pieds! Nous sommes donc « contraints » de porter des chaussures, a fortiori lorsque l’on fait du sport! Il y a de plus en plus d’adeptes de la course à pieds nus mais justement attention aux tendinites et autres traumatismes des pieds! Je pars souvent en voyage donc j’ai l’occasion de voir ce qui se fait un peu partout notamment en matière de sport et, bien que je le sache, voir quelqu’un courir pieds nus me surprend toujours!

    • Il suffit juste d’être habitué, les chaussures c’est un confort, et en porter affaibli le pied. Sans passer son temps pieds nus, juste avec des chaussures minimalistes on est très bien. Et concernant la course à pieds, malheureusement se sont les industriels qui ont imposé des amortis qui n’étaient pas indispensables, et on rendu les hommes dépendants, tout en augmentant leurs blessures dans le même temps…

  4. Je trouve le principe intéressant mais je crois que je suis trop fragile pour tenter ce genre de chaussure. Chevilles et genoux doivent souffrir non ?

    • C’est top justement pour ceux qui ont des problèmes aux genoux ou articulations !
      Quand tu cours en barefoot (avec chaussures minimalistes ou pieds nus), tu cours naturellement sur l’avant du pied, et ce n’est plus la chaussure qui fait (mal) amorti, mais tes muscles (et principalement tes mollets), d’où le fait d’y aller très progressivement: les premières sorties, au bout de 15mn t’a des crampes, et après pendant 3 jours tu marches pu (un jour j’ai trop forcé et je me suis fait un claquage)…après, il y a aussi ton squelette à « solidifier », j’ai entendu parler de problèmes sur les métatarse (les os des doigts de pieds), et j’ai eu effectivement des douleurs à un moment donné; maintenant, c’est la tendinite au tendon d’achille…
      ET, j’ai un background de 20 ans de karaté où on est toujours pieds nus, et j’ai donc l’habitude !
      La progressivité est hyper importante, et surtout la transition (c’est LE truc important à savoir et à faire si tu veux te mettre au minimalisme); après, adieu les problèmes de genoux, de dos que peuvent produire les chaussures à amorti.
      Maintenant, je dirais qu’il n’y a pas de recette miracle, et je pense que le plus raisonnable est d’une part d’y aller progressivement, mais surtout de varier les paires de chaussures, c’est en s’adaptant qu’on devient plus fort, et j’utilise à la fois des Hoka qui ont un amorti de dingue, des chaussures de trail plus classiques avec amorti et un peu de drop (après il y a toujours moyen de choisir des chaussures avec amorti raisonnable, et semelle pour course « naturelle », mais varier, c’est ça le maître mot je pense !

  5. J’ai déjà essayé le barefoot et il faut être entrainé car ça fait vraiment mal aux pieds. Pourtant, cela procure un sentiment de liberté, et comme tu disais, de rapprochement avec la nature. J’ai fais mon barefoot running dans la forêt et j’en garde un super souvenir 🙂

    • Il faut y aller très progressivement, c’est clair…mais c’est tellement agréable. Il est conseillé de commencer par courir 10mn, puis 15, 20…et être très progressif..aussi de rester le maximum pieds nus à la maison. Et là je parle de chaussures pour tous les jours, c’est différent, moins traumatisant que courir, mais pouvant générer d’autres soucis (tendinites…)

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Chaussures minimalistes lifestyle : ma selection | Carnets Nordiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*