News

Mon sac pour le Trail de Cortina

thenorthface_lavaredo_cortinatrail_1_57

Il y a deja 3 mois, c’était une aventure de quelques mois de préparation qui se terminait, avec le trail de Cortina pour lequel je m’étais entraîné avec The North Face, et pour lequel j’avais été équipé, équipement dont la liste assez importante peut nécessiter un budget assez important.

Si je n’ai pas pu tout utiliser et tester sur place, j’ai depuis pu courir par différents temps avec tout ce qui remplissait mon sac en matériel obligatoire.
J’en avais parlé lors du compte rendu de la course, mais voici mon sac pour ce trail, principalement chez The North Face.

thenorthface_lavaredo_cortinatrail_1_57

Voici donc la liste telle qu’indiquée dans le règlement de la course, sachant qu’elle était identique du Lavaredo Ultra Trail.
Nous étions à la montagne, les conditions pouvant donc être dangereuses les choses demandées n’étaient pas délirantes.

La liste pour le trail de Cortina

Le plus important, les chaussures

J’étais équipé des Ultra Endurance de The North Face. Dédiées aux long trails, les Dolomites et les 47km escarpés du parcours étaient le terrain de jeu idéal pour les tester en compétition. Je m’entraînais avec depuis pas mal de temps, donc pas de mauvaise surprise. J’aime beaucoup cette paire de chaussures de trail. Elles sont en effet très confortables, c’est un chausson, et sur le long terme je n’ai pas eu d’ampoules ou autre. Ni au départ d’ailleurs, lors de mes premières sorties.
Le plus impressionnant dans ces chaussures est l’accroche: c’est en effet une semelle Megagrip de Vibram, et l’accroche est vraiment phénoménale. Elles ont d’ailleurs été développées en collaboration avec Sébastien Chaigneau qui nous en avait vanté les mérites lors des entraînements Never Stop Paris (il aurait gagné un trail justement grâce à son accroche).
Elles sèchent de plus très vite, ce qui a eu son importance lors de la course étant donné que nous avons traversé plusieurs ruisseaux (et j’étais content de ne pas avoir pris de chaussures Goretex qui auraient gardé l’eau à l’intérieur).
Elles sont par contre un peu plus lourdes que des modèles plus orienté trails court, mais le confort à certaines obligations.

chaussures-trail-the-north-face-ultra-endurance

chaussures-trail-the-north-face-ultra-endurance

Ma tenue de course

Niveau short et t-shirt, c’était la gamme Flight Series chez The North Face: tshirt ultra léger et respirant, et short assez renforcé mais bien aéré et qu’on ne sent pas là aussi. J’aime beaucoup leurs tenues de trail pour l’été, car elles sont confortables, et les prix sont très raisonnables compte tenu de la qualité et du confort. Leur T-shirt notamment est comme une seconde peau, c’est la deuxième saison que je l’utilise (enfin, pas le même t-shirt, mais cette gamme).

short-flight-series-vent-the-north-face

Short Flight Series Vent

t-shirt-running-the-northface-better-than-naked

T-shirt Better than naked

Comme chaussettes, j’avais mes D-Ter, qui ont un maintien vraiment top, très reposant pour les tendons notamment, dont je suis assez fragile. Avec 47km à courir, j’avais besoin d’être rassuré de ce côté là. On est passé plusieurs fois dans l’eau, elles ont bien séché, et c’est un bon point aussi.
J’avais aussi les manchons de compression Compressport là aussi indispensable sur les sorties longues, pour éviter trop de vibrations des muscles.

Il fallait aussi une veste de pluie imperméable, et la j’avais la veste Storm Stow de The North Face. Très light, respirante, et ultra compressible. Je n’ai pas eu à m’en servir étant donné qu’il faisait beau, mais elle m’a pas mal servi cet été, en tant que coupe vent et protection contre la pluie (oui je suis allé en vacances dans le nord), et elle est vraiment bien: on la sent à peine, elle protège bien et est très bien taillée.

veste-impermeable-the-north-face_storm_stow

Veste impermeable Storm Stow

Parmi le matos obligatoires nous avions aussi des choses qui doivent plutôt servir en cas d’urgence: une couverture de survie (j’avais celle de mon kit de survie SOL qui est très bien), une veste type polaire light, et un legging.

Enfin, le tout était dans mon sac Hoka EVO de 17L, tout juste pour emporter tout ça (+l’appareil photo, quelques réserves de nourriture).
J’avais 1,5L d’eau, dans ma poche à eau, quelques barres Overstim’s (goût mojito lol), des gels Aptonia (j’adore leur goût), et je m’étais fait des sachets d’oléagineux.

Le plus lourd et encombrant finalement c’était mon appareil photo hybride, dont la carte mémoire m’a lâché durant la course, j’en reste très frustré…

Vous pouvez retrouver ma vidéo récit de ce trail de Cortina, ainsi que la vidéo de cette aventure (et les superbes paysages des Dolomites).

lavaredo_cortina_thenorthface-16

Souffrance !

A propos Laponico (507 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*