News

Photographier les aurores boréales (et le ciel) pour les nuls

Laponie photos nuit etoiles Laponie photos nuit etoiles

Comment photographier une aurore boréale (et les étoiles, le ciel, la nuit) ?

Voici un article pratique, un tutoriel pouvant intéresser toute personne voulant découvrir la Laponie et surtout les Aurores Boréales (vous savez, ces traînées vertes tombant du ciel, au nord du cercle polaire dans les régions arctiques). Mais aussi simplement chez vous si vous souhaitez photographier le ciel, et les étoiles sans forcément monter tout en haut du monde. Si comme moi vous aimez rêver, sous un chapiteau étoilé, et que vous cherchez aussi de jolies photos, la nuit permet de réaliser de superbes clichés, et si chez vous vous aurez souvent l’occasion de vous entraîner (mais prenez-vous le temps de le faire ?), vous n’irez pas tous les jours chasser les aurores boréales en Laponie, en Islande, ou au-delà du cercle polaire.

Laponie aurores boreales etoiles

Les aurores boréales se montrent lorsqu’il fait nuit, et en hiver (car en été il fait jour presque tout le temps au delà du cercle polaire)

Laponie photos nuit etoiles

Au fond, une bougie dans mon abris ressort de façon presque surréaliste

Un tutoriel simple pour prendre des photos de nuit

Alors je vous rassure tout de suite, et cet article correspond au titre, l’idée n’est pas du tout de vous apprendre la photographie, et de nuit en particulier, loin, mais très loin de moi cette idée, mais vous donner rapidement et de façon claire et simple les bases.
Si vous maîtrisez ou avez quelques bases en photographie, passez votre chemin (ou allez juste regarder mes photos d’Aurores boréales ou de ciel étoilé).
Il y a 2/3 choses à savoir sur la photo de nuit, et peut-être n’aurez-vous pas la patience d’aller voir des sites spécialisés pour essayer de comprendre des explications souvent très (trop) techniques et pas forcément adaptées à des personnes voulant juste savoir comment régler rapidement le mode manuel de l’appareil photo qui peut faire peur! Je ne suis pas un pro, juste un petit amateur.

Laponie aurores boreales etoiles

Petite aurore boréale en Laponie

Laponie aurores boreales etoiles

Les étoiles jouent avec l’aurore boréale

Laponie photos nuit etoiles

Nuages, étoiles, et aurores boréales, le ciel de Laponie est magnifique, et non pollué par la lumière

Aller en Laponie, attendre une Aurore Boréale, et au final rater toutes les photos car vous ne saurez pas utiliser votre appareil numérique serait vraiment dommage (et c’est ce qui m’est arrivé lors de mon premier séjour en Laponie, regarder les aurores danser mais ne pas pouvoir immortaliser ce moment, c’est très frustrant, surtout que vous n’avez pas la garanti d’en voir lors de votre séjour, même en y retournant plusieurs fois, demandez à Mdame Lapo pour qui Aurore Boréale = mirage et illusion).

Je vais donc faire dans le très simple, sans entrer dans les détails, mais j’espère que ce petit tutoriel pourra vous aider à ne pas oublier du matériel et régler correctement votre appareil (bon, pour le prochain hiver maintenant), où alors profiter des belles nuits étoilées chez nous ou ailleurs, il n’y a pas que les aurores boréales et la Laponie hein !

Laponie aurores boreales etoiles

Aurores boréale prise depuis la rivière Kalix, en Laponie suédoise

Laponie aurores boreales etoiles

Les aurores boréales dansent au dessus de mon camp

Laponie photos nuit etoiles

Nuages et lumières étranges dans la forêt

Laponie photos nuit etoiles

Très joli mouvement des nuages avec au loin une aurore qui essaye de s’en sortir !

Le matériel à utiliser pour les photos de nuit

Pour commencer (il faut aller en Laponie, en hiver – de novembre à mars en va dire, mais vous vous en doutiez certainement), avoir de la chance pour que les Aurores boréales apparaissent (vous pouvez regarder sur ce site de prévision d’Aurores Boréales).
Vous avez ensuite besoin d’un bon appareil photo reflex, permettant d’accéder aux réglages manuels (peut-être que sur des hybrides vous pourrez aussi y avoir accès). Je possède pour ma part à Canon 600d avec un objectif Tamron 17-50.

Ensuite, indispensable le trépied, qui permettra de ne pas faire bouger l’appareil photo lors de la prise de vue. Je me suis acheté un gorillapod, très léger et adaptable, que je posais sur mon Wildseat sur la neige. Montage maison idéal et simple. Enfin, une télécommande pour éviter de toucher l’appareil (et le faire bouger), est un plus, même si vous pouvez utiliser le retardateur à la place.

Les réglages de l’appareil photo (reflex)

Partie la plus compliquée, ceux que je vais vous donner seront à adapter à l’endroit où vous prendrez vos photos de nuit. En effet, une nuit noire complète est différente d’une nuit avec pleine lune, une nuit en forêt est différente d’une nuit parisienne, et une petite aurore boréale n’éclaire pas pareil qu’une grosse aurore boréale. Et il est très important de travailler les réglages en fonction de la lumière, et des points lumineux pouvant sérieusement influer sur le rendu final de votre photo.

Tout d’abord, désactivez l’autofocus de votre appareil : normalement, vous devez avoir sur l’objectif un petit bouton « AF » = Auto focus et « MF » = manual focus. Mettez-le sur « MF », et tournez (réglez) votre objectif sur le signe infiniNe touchez plus à ce réglage par la suite (ceci est valable pour les photos de nuit du ciel, avec ou sans aurores boréales).

Ensuite, allez dans vos ISO (c’est la sensibilité aux conditions lumineuses) et augmentez-là (personnellement je l’avais mise sur 1 600 ISO sur les photos de cette page, et j’ai testé ensuite du 800 et du 3 200). Plus vous l’augmenterez, plus vous aurez ce qu’on appelle du « bruit », c’est-à-dire que vos photos ne seront pas totalement nettes, vous aurez comme des grains dessus. L’idée est donc de trouver, avec les autres réglages, l’ISO le plus bas, en fonction de l’ouverture et du temps de pose.

L’ouverture maintenant, c’est le « F » de vos réglages manuels : plus il est bas, plus il fait entrer de lumière, vous avez donc intérêt pour les photos de nuit de le mettre au minimum : pour ma part, j’étais aux alentours de F 2.8.

Après ça, vous allez maintenant jouer avec le temps de pose : plus vous allez l’augmenter, plus il va faire entrer de lumière. Plus il fait noir, plus vous devrez le mettre longtemps, plus l’aurore boréale que vous souhaiterez prendre est lumineuse, plus vous le diminuerez. Mes photos ont été prises avec un temps de pose de 25 à 30 secondes, il faisait très noir, et les aurores boréales n’étaient pas très lumineuses.

Laponie aurores boreales etoiles

Admirez ce ciel si pur qu’on peut voir toute les étoiles, les aurores, les filantes…

Laponie aurores boreales etoiles

Aurores boréales dans le ciel en Laponie

Laponie photos nuit etoiles

Un ciel si pur, constellé d’étoiles…

Laponie photos nuit etoiles

Certainement ma photo préférée, de nuit, le feu devant la cabane, les étoiles au dessus, prise presqu’au hazard !

Ensuite (et enfin), il faut shooter et jouer avec ces réglages

Maintenant que vous avez ces réglages en tête, il ne vous reste plus qu’à jouer avec, et surtout mitrailler le ciel !
Retrouvez mes nombreuses photos de voyages sur mon autre blog The Good Troll.

Je rappelle que ce tutoriel est « pour les nuls », c’est-à-dire les gens comme moi qui aiment prendre des photos, mais ne sont pas des pro ou même des « amateurs éclairés » ; j’ai essayé d’expliquer avec des mots simples, ceux que je n’ai jamais trop réussi à trouver sur les sites de photo que j’ai pu visiter. Alors que ce n’est pas si compliqué, et qu’il suffit de jouer une fois qu’on a compris la base de la photographie, les explications sont souvent alambiquées, et au lieu de nous dire de « mettre le F le plus faible » pour une photo de ce type, on va nous dire d’ouvrir au maximum, ce qui dans mon langage n’est pas l’explication la plus claire !

A propos Laponico (507 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

32 Commentaires le Photographier les aurores boréales (et le ciel) pour les nuls

  1. Bonjour,
    Je dois aller en Laponie en Décembre pour chasser les aurores boreales.
    Merci pour les conseils de réglages donnés sur votre site.
    Je me pose la question du froid : comment protéger mon appareil photo du froid ?? Faut-il vraiment une housse de protection ou est-ce que c’est bon si je le laisser à “l’air libre” ?
    Merci d’avance

    • Bonjour, pour ma part je l’avais laissé dans sa pochette et je le sortais pour les photos. Tu peux aussi essayer de le mettre dans un sac congélation isolant si tu ne l’utilise pas. Le plus gros problème étant les changements de températures (rester dehors puis rentrer en pleine chaleur) et l’humidité. Après, si tu peux avoir 2 batteries c’est parfait, dont une que tu gardes dans ta poche contre toi au cas où la principale lâche.

  2. Bonsoir, merci pour ces conseils qui me seront utiles pour mon voyage en Laponie en février 2017. Je me demandais, aurais-tu des conseils pour protéger mon appareil du froid et éviter de l’abîmer ? Je peux garder mon appareil autour du cou ou dois-je le remettre dans mon sac à chaque fois ?
    Merci d’avance.

    • Hello, je pense que c’est pas mal de le remettre dans le sac, ou du moins sa pochette. Ce qu’il n’aimera pas, c’est les changements de température et l’humidité (quand tu rentres au chaud, laisse-le assez longtemps dans le sac avant de le sortir et y toucher).
      C’est aussi ta batterie qui va “morfler”, donc important: essaye d’avoir plusieurs batteries, et les laisse les si possible dans ta poche contre toi, ça évitera qu’elles ne se déchargent. D’ailleurs, il parait qu’en réalité elles ne se déchargent pas réellement, et remarchent ensuite une fois réchauffée. Bref, protège bien tes batteries contre ton corps dès que tu le peux (si vraiment il y a des grands froid), et sinon tu peux aussi utiliser un sac congélation pour le protéger facilement.

  3. Bonjour,

    Je pars en début d’année en Islande (destination très à la mode dans les commentaires à ce que je vois :)). Je pensais acheter un objectif grand angle notamment pour les aurores boréales (je débute également en photo) et je me demandais si par hasard un objectif fixe 24mm f/2.8 pourrait convenir?

    En espérant que tu pourras me renseigner 🙂

    • Hello, quelle chance! Oui, l’Islande est à la mode, et c’est compréhensible quand on voit les photos! Je pense qu’avec un objectif de ce type tu pourras faire de belles photos, 2/8 en ouverture me parait pas mal, sachant que la neige apporte pas mal de luminosité, et les aurores boréales restent bien lumineuses.

  4. ça a l’air très bien, je vais essayer (en Islande aussi!) !! merci

  5. Bonjour, je voudrais savoir si avec un Canon EOS 1200D, 18/55 mm et f/3.5-5.6 (et trepied bien sur) on peut faire de bonnes photos d’aurores boreales?
    Merci d’avance.

    • Bonjour, je ne suis pas assez “pro”, l’ouverture me semble un peu juste, mais je me trompe peut-être, surtout avec un trépied. Ca reste quand même clair la nuit, grâce à la luminosité de la neige !

    • A mes yeux de non photographe, et de relativement récent possesseur de réflexe, oui, c’est suffisant, il faut juste trouvé quel sont tes meilleures réglages en fonction de se que tu veux faire.
      Perso, je te conseil de sortir et faire des testes.

      Je suis parti en début d’années en Laponie finlandaise et je n’avait alors malheureusement qu’une gopro avec moi et a mon grand étonnement, même avec juste ça, tu peux atteindre de bons résultat (côté technique). Je repart début décembre, mais avec un reflex cette fois.

      Le plus simple pour savoir si sa te conviens, tu sort par une nuit étoilée et tu essaie en changeant 1 paramètre à la fois
      genre iso6400 10’/13’/15’/20’/25’/30′ puis ISO3200 10’/13’/ …
      ET une fois sur l’ordi, tu sélections se qui te parait le mieux, tu peux aussi tester ton ouverture mais le max reste le mieux a mon sens (donc 3.5 pour toi).

      Il est important de faire ce teste avant de partir afin d’avoir une idée de se qui est bien et si tu te retrouve le premier soir sous la possiblement seule aurore visible de ton séjour, se serait dommage de passer la moitié du temps à trouver le bon réglage (comme ça, tu as déjà une idée), mais tu risque de devoir l’affiner sur place, la neige reflète beaucoup la lumière et l’aurore peut en produire “beaucoup” comme très peux.

      Le temps de pauses a mes yeux sont un bon départ entre 15′ et 30′.
      30′ si c’est calme et pas très lumineu ^^ (et si tu veux beaucoup d’étoiles). 15′ si contraire et tu aura mois d’étoiles.
      J’avais tester 5′ et 10′ avec la gopro, tu capte l’aurore mais le reste est très sombre. a partir de 15′ c’était bien et tu capte encore pas mal de détaille. En dessus de 30′, tu commence a capter le mouvement des étoiles.

      Pour l’ISO, c’est trop dépendant de l’appareil et de ton exigence (moi c’est entre 1600 et 3200).

      Petit lien Flikr avec 2 aurore prisent à la gopro et une de paysage avec mon reflexe en ouverture f3.5 iso 1600 et 25′ d’ouverture.
      https://www.flickr.com/gp/148653869@N08/2T954f

      Voilà, c’est long j’espère que sa pourra t’aider si tu pars dans le nord et que tu as la chance d’en voires.

      Bonne soirée

      • C’est vrai que tester est quand même le meilleur truc, c’est ce que je fais pour les photos de nuit. Avoir le temps, des étoiles, et s’amuser ! Pour les gopro je ne savais pas, j’aimerais bien d’ailleurs avoir la nouvelle Gopro, avec la possibilité de faire des raw, on doit pouvoir bien s’amuser !

        • Oui, sur que sa doit être top d’avoir le raw de la gopro.
          Note qu’il doit bien y avoir un plugin à quelque part.

          Si non, effectivement, je ne pensais pas non plus, il c’est trouvé que le deuxième soire de mon séjour, une aurore à pointé le bout de son nez.
          J’avais vu qu’il y avait un mode nocturne et je me suis dit que sa coutait rien d’essayer.
          Le premier soir, j’étais en automatique, du coup, la pause n’était que de 2 seconde et demi, quand j’ai vu les premiers résultat, j’ai lu plus attentivement le manuel, et j’ai commencé a comprendre certaines choses. ^^

          Il faut commencer par passer en mode photos nocturne où time lapse nocturne et activer le mode protune qui donne accès a différentes options
          Avec ça tu as accès à la balance des blancs, le type de couleur, les ISO et à la netteté.
          Moi, j’avais balance des blancs à 5500k. couleur gopro, mais sa peut être pas mal de mettre en natif je pense, iso à 800 et netteté au max

          L’ouverture est je pense automatique en fonction du mode de prise de vue (2.8 sur mes photos).
          Je vais rajouter une ou deux images avec différentes durées pour imager un peux plus le truc

          Voilà, j’espère que sa pourra aider quelqu’un.

          Lucas

  6. Merci pour ces conseils. Partant en Islande bientôt et louant seulement un reflex, avoir des conseils rapides et efficaces est exactement ce qu’il me fallait. Il ne me reste plus qu’à tester ça! Merci beaucoup

  7. On parle de “temps de pose” et non pas “temps de pause”. Un modèle “prend la pose” avant d’aller se relaxer avec une “pause café”. Corrigez SVP.

  8. Passionné comme vous des pays nordiques, je vais suivre vos conseils pour les aurores boréales. Merci
    En février nous partons pour 1 mois en Islande, j’espère vraiment voir de nombreuses aurores boréales.
    Quelques photos sur mon site francis-bernard.name (otta)

  9. exposé très clair et je vais l’expérimenter chez moi (champlitte) avant de partir pour la grand nord.

  10. Bonjour, merci pour cet article que je découvre à l’instant, voyage en Laponie finlandaise prévu dans un mois et je cherchais des infos pour réussir mes photos….déjà, acheter un trépied…ensuite, j’ai 3 objectifs sur mon reflex Canon EOS 400D : un 50mm f 1,4, et les 2 de base fourni avec l’appareil (18-55 et 55-200 est ce que ça convient ? Merci !

  11. Top cet article ! C’est pas plein de baragouinage incompréhensible quand on est pas un pro et puis les photos invitent à la rêverie…

  12. Tip top cet article, qui propose enfin des explications simples ! Cela tombe bien, je projette un voyage là-bas au printemps 2015 ! Et puis, j’étais à la recherche d’un trépied, donc je note, et garde précieusement toutes ces infos !

    • Merci, c’était vraiment dans ce but, ayant raté ma première année en Laponie à cause de ça !!! (raté tant un bien grand mot), mais comme il n’y a pas forcement des aurores boréales tous les jours, et qu’on ne monte pas forcément là haut tous les ans, autant mettre toute les chances du bon côté !!!

  13. Sympa ton article qui aidera pas mal de monde. On rencontre souvent des personnes en voyage qui n’ont aucune idée des reglages alors on aime toujours aller demander si ils ont besoin d’aide, ca permet de rencontrer des gens aussi.
    J’ai appareil qui monte tres haut dans les iso, du coup je peux faire une pause beaucoup moins longue (4 secondes environ). Tout dépend du matos après. En tous cas, tes photos sont tres belles !

  14. 25 à 30 secondes ça me parait énorme ! Les gars de la société astronomique de France (qui passait à Kiilopää voir les aurores) m’ont dit qu’il fallait pas mettre trop longtemps sinon les étoiles bougeaient (vu que la terre tourne et que c’est visible sur ce laps de temps).
    En général je fait entre 8 et 12 sec, mais bon, je suis pas une pro non plus (loin de là j’ai même pas de trépied) mais au dela de 20 sec ça me parait énorme.
    En tout cas tes photos sont magnifiques 😉

    • Bein en fait, comme je l’explique dans l’article, je n’y connais rien au final, et j’imagine qu’après, avec du meilleur matos (meilleur objectif, etc), tu dois pouvoir faire baisser le temps de pause). Maintenant, comme tu peux le voir, on ne voit pas les mouvements des étoiles, et si je descendais en dessous des 25 secondes, j’étais obligé de monter dans les iso, et donc d’avoir du grain !
      Le truc, c’est de tester, et avoir un trepied (le mien était vraiment leger mais un peu chiant pour installer et avoir quelque chose de “droit”

      • Je trouve justement qu’il y a un mouvement dans tes étoiles mais que ça donne une impression de profondeur dans tes photos 😀 Mais après c’est la façon dont je vois la photo. Et je trouve tes photos d’aurores plus réussis que les miennes donc au final je préfère presque tes réglages :p
        J’ai un Sony HX50 (pas de reflex) j’étais en ISO800 10″ F3,5 sans trépied (au début dans la neige mais c’est une idée très con puis posé sur des objets que je trouvais) avec retardataires : pas du tout équipée pour prendre des aurores en fait !

        • Bein disons que je suis plutôt content (aurores et nuit étoilées), maintenant mes aurores étaient petites, ça reste mon regret, mais le petit trépied gorillapod est nickel au vu de l’encombrement et du poids ! Après, j’ai fait quelques autres tests et réglages, mais je trouvais les rendus moins sympa (même si pas évident de voir en direct sur l’écran de l’appareil avec les gants et tout, j’avais tendance à mitrailler sans trop vérifier le rendu de suite).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*