News

Trail banc des Vosges #1: le 5km nocturne

Trail blanc des Vosges nocturne 5km Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

Le week-end dernier, j’étais invité par Decathlon et l’agence Epic à participer au Trail blanc des Vosges. J’en avais d’ailleurs rapidement parlé dans cet article. Le Trail blanc des Vosges, c’est deux courses sur un week-end: un 5km nocturne (6km en vrai et dans les 300m de dénivelés), et un 17km le dimanche de jour (presque 18 en vrai et autour de 500m de dénivelés).

Nous étions un petit groupes de journalistes et blogueurs, dont Greg Runner et Sylvain Bazin que vous connaissez peut-être. Bon, face à eux je me sentais tout petit, quand je regardais leurs résultats et palmarès, et quand je rentrais dans la chambre plusieurs heures après eux !
Le niveau du groupe était d’ailleurs assez relevé, chacun ayant de belles références en termes de temps. Moi j’avais des références en terme de neige et de construction d’igloo qui me serait certainement utile ce week-end !
Le samedi a commencé par une visite du Decathlon Houdemont, qui est partenaire de l’événement. On nous a présenté ce partenariat (car il ne s’agit pas d’un « bête » soutien financier, Decathlon préfèrant travailler et soutenir des projets qui ont du sens, et font « bouger » les locaux), et les équipes du magasin de sport.très sympa de découvrir un peu l’envers du décors Decathlon, qui est quand même un magasin où je vais régulièrement ! Toute une équipe de sportif connaissant très bien le trail et le running, et le Trail blanc des Vosges auquel ils ont tous déjà participé; Le responsable du rayon running nous a donc équipé pour l’épreuve, avec les derniers produits Kalenji les plus adaptés pour les 2 courses dans la neige. Mais je reviendrais plus tard sur notre paquetage, qui est encore en train de sécher, mais que j’ai pu tester dans des conditions assez impressionnantes !

Semelles trail Kalenji

Présentation des semelles des Kiprun trail // Photos: Bruno FABLET / Life Views pour Decathlon France

Decathlon Houdemont

Les traileurs attentifs aux explications de Chico // Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

Oui sécher, car on a eu un temps vraiment exécrable. Je n’utilise pas souvent ce mot désagréable, mais il représente très bien le temps que nous avons eu durant le week-end.
Il y a quelques jours, Fred de l’agence nous a envoyé une belle photo de l’Hotel Rouge-Gazon, qui nous accueillait pour l’occasion (c’est d’ailleurs le seul hôtel à des kilomètres à la ronde, la course part directement et c’est donc l’idéal), recouvert de neige.

Hotel rouge gazon vosges

Ça c’était l’hôtel quelques jours avant la course !

On est arrivé sous une pluie battante et de la boue un peu partout.
Mais ce n’est pas le pire !!!

Nous avons juste eu le temps de ranger nos affaires et s’habiller en traileurs qu’il a fallu sortir prendre le départ du 5km. Mais les participants ne voulaient pas sortir de l’hôtel, seul rempart à la pluie battante et au vent à décorner un runner qui rugissait dehors.
Nous avons cependant dû sortir, et rejoindre la ligne de départ. Ma deuxième ligne d’ailleurs, avec une très bonne ambiance malgré le temps: sous les lumières frontales (et pectorales), au son de la musique tout le monde sautait et presque dansait pour s’échauffer, la pluie était presque oubliée.
Heureusement, les températures ont encore baissé un peu, et peu à peu la pluie s’est transformée.
Elle aurait pu se transformer en neige, ce qui m’aurait ravi, mais elle a préféré devenir grêlons, qui grâce au vent nous fouettait le visage pour le meilleur traitement anti-rides possible !

Trail blanc des Vosges tempete de neige

Vous seriez sortis à ma place ? // Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

Equipe nuit trail blanc des Vosges

Avant le départ // Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

La course s’est enfin lancée, le peloton est parti, et directement nous avons grimpé la piste rouge. Oui, une piste rouge. Autant vous dire que nous étions en marche à pied, sauf certains guerriers qui s’étaient lancé en courant. Mes héros.

J’avais déjà perdu mes coéquipiers, que j’avais décidé de laisser me passer devant afin de ne pas froisser leurs egos. Un rude combat eut donc lieu loin de moi entre Sylvain et Grego qui vit la victoire du second.
Dimanche sonnerait l’heure de la revanche.
Pendant ce temps, je courrais au rythme des lumières, on aurait dit que des lucioles se promenaient de partout sur les pistes, et dans les bois. C’était vraiment très joli et faisait presque oublier le temps.

Trail blanc des Vosges nocturne 5km

Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

Trail blanc des Vosges place depart

Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

Car oui, neige, grêle, vent continuaient à vouloir nous empêcher d’avancer. Je sentais mes os s’humidifier alors que les kilomètres s’enchaînaient. À vrai dire, je ne voyais rien, les yeux vers le sol pour ne pas glisser en monté, ne pas tomber et me détruire une cheville en descente. Car oui, ce parcours n’était constitué que de montées bien violentes et de descentes, tout aussi impressionnantes.

Trail blanc des Vosges 5km

Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

Lumieres Trail blanc des Vosges

Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

Et c’était plutôt génial, car si les montées étaient franchement difficiles, je me suis éclaté dans les descentes à sauter un peu partout, de manière certes peu académique, mais plutôt efficace. J’ai dû doubler au moins quelques personnes !
Ma course a durée autour de 50mn environ, et suis arrivé complètement trempé de chez trempé à l’hôtel. Oui, malgré les excellentes chaussures Kalenji que nous avions et qui étaient imperméable, ainsi que les guêtres, l’eau avait pénétré par l’intérieur (je ne fais pas de pub mais je reparlerais de ces Kiprun Trail XT5 waterproof dont l’accroche m’a bluffé).
Mes deux compères avaient déjà pris leurs douches et avaient presque lancé les recherches pour me retrouver, j’ai failli louper l’apéro !
On a fait sécher comme nous pouvions au moins les chaussures pour le lendemain (on avait tous prévu 2 tenues).

Trail blanc des Vosges peloton nocturne

Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

Trail blanc des Vosges rouge-gazon

Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

Peloton nocturne Trail blanc des Vosges

Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

Trail blanc des Vosges nocturne

Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

La soirée dans le restaurant de l’hôtel fut très sympa, entre bières locales, repas réparateur et échanges avec les personnes de chez Decathlon, les autres journalistes ou blogueurs, et le karaoké qui se mettait en place. Nous avons ainsi pu découvrir les talents de chanteur de tous les runners !

soirée hotel rouge gazon vosges

Photos: Bruno FABLET/ Life Views pour Decathlon France

Je vous aurais bien mis quelques photos, mais je n’en ai pas pris, n’ayant pas envie de perdre mon iphone avec la pluie (comme c’est arrivé à certains). J’aurais cependant des images vidéos du trail nocturne, en espérant qu’elles seront exploitables.

Suite de ce week-end dans les Vosges dans le prochain article où je vous raconterais le trail blanc et ces 17km !

A propos Laponico (541 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

2 Commentaires le Trail banc des Vosges #1: le 5km nocturne

  1. Rappelle-moi de ne jamais venir mourir à tes côtes pour un trail de ce genre XD Sympa le récit !

    • Mais c’est marrant !Ya bien un moment où tu te demandes ce que tu fous là, c’est vrai, mais après t’es content de l’avoir fait ! Surtout là, 5km c’est tranquille…

3 Trackbacks & Pingbacks

  1. A la découverte du Trail Blanc | Greg Runner
  2. Trail blanc des Vosges: le 17km | Carnets Nordiques
  3. Video du trail blanc des Vosges 2016 | Carnets Nordiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*