News

Interview : Matthieu Selme, photographe à 360°

Geyser Geysir, en Islande Geyser Geysir, en Islande

J’ai découvert récemment le site de Matthieu Selme www.360×180.fr qui propose des paysages magnifiques à 360°.
En tant que passionné des régions nordiques, la première  que j’ai vue était celle du musée Vasa à Stockholm qu’il a partagé sur son twitter ( @mattpano ) lors de la soirée Arte concernant le Vasa, et en allant ensuite sur son site, j’ai pu trouver de nombreuses « photos » issues de tous les coins du globe. Et bien entendu un nombre très important venant des Lofoten, Suède, Islande, vraiment magnifique et très impressionnantes pour la plupart.
Matthieu a donc accepté de répondre à quelques questions, car je ne connaissais que très peu la photographie à 360°.

Bonjour Matthieu, pourrais-tu nous parler de toi et de ton parcours?

Je m’appelle Matthieu SELME, j’ai la trentaine et je suis professeur de mathématiques. J’ai suivi initialement une formation d’ingénieur en électronique, mais j’ai bifurqué dans l’enseignement, un domaine vraiment passionnant ! En dehors du boulot, je suis curieux de tout, bricoleur, et j’aime les défis ! Si je me dis que quelque chose est impossible à faire, je vais essayer de mettre le maximum en oeuvre pour le réaliser (dans la limite du raisonnable) !

Matthieu Selme

Matthieu Selme

Ton métier est-il en rapport à la photographie, ou est-ce que la photographie n’est “qu’une” passion ?

Mon métier n’est pas en rapport avec la photographie, qui n’était au départ qu’une passion. Cependant, après un contact avec un client, j’ai été obligé d’avoir un statut régulier, afin de pouvoir vendre une image. J’ai donc opté pour le statut d’auteur photographe, qui me permet de vendre « légalement » des photographies. J’établis des notes d’auteurs : une partie des revenus est reversée comme cotisations à l’Agessa. Cela reste une activité complémentaire, la photographie panoramique est avant tout une passion ! Si elle peut m’aider de temps en temps à financer un objectif ou une carte mémoire, ce n’est pas de refus.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de créer des photos panoramiques à 360°, et pourquoi ce type de photos ?

Je fais beaucoup de randonnées, de trek, d’alpinisme, et lorsqu’on arrive au sommet d’une montagne, ou dans un paysage magnifique, généralement, une photo unique ne suffit pas. J’avais pourtant envie de conserver un souvenir du lieu visité, et le panorama convient tout à fait ! Il suffit de prendre quelques photos, et de les assembler sur ordinateur pour obtenir une image représentant toute la scène autour de soi. Cette technique permet de s’immerger complètement dans la scène, on entre au centre de l’image !

Camp de base du Mera Peak (6476m), Népal

Camp de base du Mera Peak (6476m), Népal (c) Matthieu Selme

lien pour visionner le panorama du camp de base du Méra Peak (6476m), Népal

Comment t’es venue l’idée de créer le site 360×180.fr ?

Mon site de photographies panoramiques www.360×180.fr est initialement conçu pour pouvoir présenter aux amis les lieux visités : cela évite d’avoir en permanence un disque dur avec soi. Par la suite, j’ai fait évoluer le site, afin que la navigation soit plus intuitive et s’adresse à un public bien plus large : développement d’une version compatible pour les mobiles (smartphone, tablettes), ainsi qu’une version anglaise. En effet, suite à un contrat avec National Geographic Traveler, il m’est apparu évident de traduire entièrement le site (au moins en anglais), afin que tout les internautes puissent y naviguer facilement.

J’ai actuellement plus de 450 panoramas publiés, et beaucoup d’autre encore à venir ! J’en présente un nouveau par semaine, chaque dimanche, au moyen d’un flux RSS :

http://www.360×180.fr/index.php?lang=fr&page=fluxrss2

Actuellement, ce site est pour moi une vitrine, qui présente mon travail, ce dont je suis capable de faire. Le contenu est référencé par les moteurs de recherche, et j’ai régulièrement des demandes d’informations sur la technique de réalisation d’un panorama, quelques fois des commandes.

Que t’apportent les réseaux sociaux, y passes-tu du temps ?

Je suis visible sur quelques réseaux sociaux :
Twitter : @mattpano
Facebook : https://www.facebook.com/matthieu.selme
Google Plus : https://plus.google.com/102281151190806324008/posts
Linkedin : http://www.linkedin.com/profile/view?id=182276105
Et depuis récemment sur Flickr : http://www.flickr.com/photos/mattpano/

Mattpano

Mattpano

J’essaye en effet d’avoir la plus grande visibilité sur le net, afin que mon travail soit remarqué. Je maintiens mes informations à jour sur ces réseaux, un peu plus d’une fois par semaine, mais il faut bien être conscient que passer énormément de temps sur les réseaux sans avoir de contenu à proposer est (presque) inutile. Je suis donc tout le temps à la recherche de nouvelles techniques de prises de vues, j’expérimente beaucoup, pour constamment innover.

Par exemple, je suis en train de finaliser une technique de prise de vue aérienne en cerf-volant, qui me permet de réaliser des panoramiques 360° aériens. Quelque-uns de mes panoramiques aériens à 360° sont visibles à cette adresse : www.airpano.fr

Peux-tu nous expliquer comment tu fabriques une photo panoramique à 360° ? 

La technique pour réaliser une image panoramique est simple : il suffit de prendre des images et de les assembler. Il existe des logiciels gratuits très performants, je n’en citerai qu’un pour commencer : Hugin, c’est le seul logiciel d’assemblage que j’utilise, il fonctionne parfaitement ! Tout le monde peut donc essayer, sans investir un centime !

Sans entrer dans tous les détails, pour réaliser une photo panoramique à 360°, maintenant que les appareils photos ont une définition suffisante, il faut essayer de limiter au maximum les photos. On utilise alors un objectif qui a la focale la plus petite possible, et les objectifs fisheyes y répondent parfaitement. Sur mon Canon 400D, j’utilise le Tokina 10-17mm à la focale 10mm (équivalent 24×36 : 16mm), sur mon Panasonic GF1 ou mon Olympus E-PM1 j’utilise le Samyang 7.5mm (équivalent 24×36 : 15mm).

Il faut alors entre 7 et 12 photos pour couvrir toute la sphère : tout autour de soi, sous les pieds, et au dessus de la tête.

De plus, il est préférable d’avoir une tête panoramique : elle permet de maintenir à la même place la pupille d’entrée de l’objectif. Ainsi, il n’y a pas de problèmes de parallaxe entre les prises de vues.

Cependant, j’ai réalisé mon premier panoramique 360° en juin 2004 avec un Nikon Coolpix 775, un appareil photo entièrement automatique, sans aucuns réglages possibles de 2Mpx : il m’avait fallu 168 images pour couvrir toute la sphère ! Tout le monde peut essayer avec son appareil moderne, autrement plus perfectionné que le mien à l’époque…

Tu as visité de nombreux pays pour tes photos, quels sont ceux qui t’ont le plus marqué ?

Parmi les nombreux pays que j’ai eu la chance de visiter, j’hésite entre le Népal et la Norvège pour le côté « images » : des paysages magnifiques, à couper le souffle, pour peu qu’on apprécie la nature !
Les montagnes Népalaises sont magnifiques, grandioses, tout est démesuré ! En Norvège, en particulier dans les Lofoten, les montagnes plongeant dans la mer offrent des paysages somptueux…

D’un point de vue culturel, un séjour au Népal fait prendre conscience de beaucoup de choses (pour celui qui voudra écouter, voir, et ne pas se voiler la face). C’est un pays très riche en culture, les Népalais sont très accueillants, ils ont le coeur sur la main…

Quelle est pour toi la photo idéale ? 

La photo idéale ? Je n’en ai pas pour l’instant : j’ai des envies, des idées, et je me donne les moyens de les réaliser. Par exemple il y a maintenant un an, personne parmi la communauté des photographes panoramistes ne croyait que j’arriverai à réaliser un panoramique aérien. De même, personne parmi la communauté des kappeurs (photographes par cerf-volant, KAP en anglais) ne pensait que j’arriverais à assembler les images aériennes. Je suis fier d’avoir pu prouver le contraire, j’ai réalisé une trentaine de panoramiques aériens à 360° en 1 an…

pointe St Mathieu

pointe St Mathieu (c) Matthieu Selme

lien pour visionner le panorama aérien de la pointe St Mathieu

De quelles photos es-tu le plus fier ?

Lors de mon deuxième trek au Népal pour l’ascension de l’Island Peak (6189m), j’ai demandé à mon guide de rassembler tout autour de moi les sherpas, avant qu’ils ne partent installer le prochain camp. Très rapidement, j’ai donc réalisé ce panoramique, afin que les porteurs ne se fatiguent pas inutilement avec leur charge sur le dos.

Par la suite, je me suis débrouillé pendant tout mon séjour pour prendre le portrait de chacun des porteurs. Une fois de retour en France, j’ai donc fait imprimer 3 portraits individuels, et 1 panorama du groupe, pour chacun des porteurs. J’ai placé les 4 photos dans une enveloppe au nom de chaque porteur, et j’ai envoyé le tout à Katmandou, dans la boite postale de notre guide… J’espère qu’il aura pu donner son enveloppe à tout le monde…

Porteurs, dans la vallée du Hunku au Népal

Porteurs, dans la vallée du Hunku au Népal (c) Matthieu Selme

lien pour visionner le panorama des porteurs, dans la vallée du Hunku au Népal

Dans un tout autre style, j’ai réussi à inclure une vidéo d’un geyser, dans le panoramique, à Geysir :

Geyser Geysir, en Islande

Geyser Geysir, en Islande (c) Matthieu Selme

lien pour visionner le panorama ainsi que la vidéo du geyser Geysir, en Islande
(Il suffit de cliquer sur le bouton de lecture en bas à gauche du panoramique pour que l’image se recentre et la vidéo se lance)

Quels sont les futurs pays que tu souhaiterais visiter ?

Je ne fonctionne pas spécialement par « pays », mais plutôt par lieux géographiques. Au Népal je suis allé deux fois dans la vallée du Khumbu, en Norvège je suis allé une première fois visiter rapidement le pays, puis je me suis concentré 15 jours dans les Lofoten, enfin en Islande, une première fois pour visiter l’île dans sa majorité, puis j’y suis retourné 2 fois, 3 semaines à chaque fois, uniquement dans le sud de l’île…

Je me concentre donc dans des lieux généralement peu peuplés, difficiles d’accès, où la marche d’approche est toujours récompensée par un spectacle à couper le souffle…

Ayant parcouru pour l’instant une grosse douzaine de pays (et usé pas mal de paire de chaussures de randonnées) et pris des photos avec un trépied à hauteur d’homme, je suis en train de me rendre compte que certaines vues devraient vraiment être chouette si elles étaient prises en altitude… Pourquoi ne pas retourner dans les pays déjà cités pour y faire du cerf-volant et de la prise de vue aérienne ?

Parmi les pays qui me sont complètement inconnus, j’aimerai aller au Canada en automne, au Groenland, en Finlande ou encore au Ladakh

Ton site m’a beaucoup intéressé car on y trouve beaucoup de régions nordiques, mais aussi des coins montagneux, le Népal, la Patagonie…qu’est-ce qui guide ces destinations ? Es-tu un passionné des régions nordiques ou polaires ?

Mes destinations sont choisies en fonction de deux critères que j’arrive souvent à concilier : les montagnes ( avec les vues imprenables de leurs sommets ) et la fraîcheur !
Je n’aime vraiment pas les grosses chaleurs, et je préfère aller dans des pays plus frais. Il m’arrive cependant d’avoir de grosses sueurs, lorsqu’il faut porter un sac à dos de 23Kg pendant 15Km, même dans les pays nordiques !
De plus, je trouve que les gens sont beaucoup plus respectueux (des autres, de la nature) dans les pays nordiques, ce que j’apprécie.

Nonstinden dans les Lofoten

Nonstinden dans les Lofoten (c) Matthieu Selme

lien pour visionner le panoramorphing du Nonstinden dans les Lofoten (soleil / nuages)

Pour terminer, pourrais-tu nous parler de ton actualité ?

Actuellement, je suis en train de finir de mettre au point mon calculateur d’heure bleue. L’heure bleue est cet instant magique ou le soleil vient de se coucher, les lampadaires s’allument, mais il ne fait pas encore nuit noire, le ciel est d’un bleu intense. Ce moment ne dure pas bien longtemps, il ne faut donc pas le louper ! J’ai donc créé un calculateur d’heure bleue, qui donne l’heure bleue suivant le lieu de la prise de vue, la date choisie, et la direction de la photo (Nord, Sud, Est …)

Voici un exemple de panorama 360° pris à l’heure bleue :

Heure bleue à Collioure

Heure bleue à Collioure (c) Matthieu Selme

lien pour le panorama de l’heure bleue à Collioure

Merci Matthieu d’avoir répondu à ces quelques questions, et encore bravo pour ce superbe site. J’ai appris pas mal de choses concernant la photo panoramique et aérienne, et j’espère continuer à rêver devant tes panoramas !

A propos Laponico (570 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

4 Commentaires le Interview : Matthieu Selme, photographe à 360°

  1. Bonjour Mathieu,

    Ce message n’aura pas de rapport avec ce beau travail de photographe, mais plutôt avec votre nom de famille. En effet, originaire et vivant en Picardie, j’ai fait mon arbre généalogique, et ai eu la surprise de trouver des ancêtres parisiens au nom de S ELME.
    Si ces recherches vous intéressent, je serais heureuse de vous en parler

    Cordialement,
    Brigitte GODBERT SELME

  2. Merci pour la découverte de ce site. Les panoramas sont magnifiques !! Moi je dis CHAPEAU l’artiste !!! 🙂

  3. Merci pour la découverte du site de Matthieu. Je viens d’y passer une bonne demi-heure, j’adore.
    Et interview sympa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*