News

Cardio, GPS, suivi d’activité : la V800 est-elle la montre ultime de Polar ?

Polar V800 bleu et ceinture H7 Polar V800 bleu et ceinture H7

C’est peu dire si j’étais impatient de tester la Polar V800.
Après avoir testé et adoré sa petite sœur, la Polar M400, j’avais donc hâte de voir ce que la V800 aurait dans le ventre, étant donné qu’il s’agissait là du haut de gamme de la marque finlandaise, et que j’ai toujours apprécié leurs montres cardio !

Test de la montre cardio-GPS Polar V800

Packaging Polar V800

Le packaging plutôt soigné de la Polar V800

Un look sport/classe

D’un point de vue esthétique, elle ressemble à sa petite sœur, mais en plus haut de gamme. Le cadran est en effet plus grand, et elle paraît plus fine que la M400 (quand elle est portée, car en vrai elle est plus grande). Paraît seulement car une fois au poignet, elle se révèle assez grande, même si d’un point de vue look elle ne fait pas trop sport. Un peu grande par contre, attention si vous avez un petit poignet, essayez-là avant de l’acheter, j’ai pour ma part eu un peu de mal au départ à m’y habituer : assez lourde, on la sent quand même pas mal, et le bracelet plutôt rigide met quelques jours à se faire à son porteur : elle se mérite !

Profil Polar V800

Elle est quand même d’excellente qualité !

Elle se décline en plusieurs couleurs, le bleu que j’avais était vraiment très joli. Elle est entourée de métal ce qui ajoute encore à son côté haut de gamme et classe.

Polar V800 bleu

Polar V800 bleu et ceinture H7

Un peu trop large par rapport à mon poignet.

Elle est livrée avec la ceinture cardio H7, et une sorte de pince pour la recharger (pas hyper pratique, il faut bien la positionner pour être sûr de la charge, pourquoi est-ce que les constructeurs n’utilisent pas des cables micro-usb – ce qui est d’ailleurs le cas sur la M400).

polar V800 a charger

chargeur polar V800

La pince qui doit être bien positionnée: pas hyper pratique.

Un capteur d’activité connecté

Et oui, comme beaucoup de montres cardio qui sortent en ce moment, la V800 est équipée d’un trackeur d’activités qui va compter tous vos pas, et vous pourrez donc la porter toute la journée, suivre votre activité et savoir si vous avez fait les 10 000 pas quotidiens requis pour être en forme ! Elle vous dira aussi combien de temps d’activité à faire d’ici la fin de votre journée pour atteindre l’équivalent 10 000 pas.
Vous pourrez d’ailleurs (et n’avez pas le choix pour la configurer) relier la montre à Polarflow, le site et l’application de Polar pour le suivi d’activité.
De plus, contrairement à la M400 (du moins lorsque je l’ai testée, ce qui n’est plus le cas désormais), la Polar V800 reçoit les notifications du smartphone : bien que gadget au départ, on s’y habitue très vite, même si je n’ai pas trouvé ça très lisible sur l’écran pourtant bien grand et agréable de la montre. C’est écrit trop gros, c’est dommage (mais ça doit pouvoir être corrigé via des mises à jour futures de la montre).

activité polar V800

Là elle me dit que pour atteindre mon objectif du jour il me reste 58mn de jogging !

Attention les notifications ont un impact sur la batterie assez important si vous en recevrez beaucoup.
La batterie parlons-en: si je m’étais retrouvé plusieurs fois un peu juste avec la M400 (sur des sorties très longues, autour de 8h je crois ce qui au final n’est pas si courant), ce n’est plus le cas ici, elle tient plusieurs semaines en utilisation classique, et vous pouvez l’utiliser en mode GPS largement plusieurs heures (dans le cadre d’un Trail long), elle ne m’a jamais lâché ni été prêt de le faire. Au cas où, elle possède un mode économie d’énergie qui permet d’utiliser le GPS de manière plus light.

Une montre pour tous les sports

Si c’est une montre plus spécifiquement dédiée au triathlon, vous pourrez régler depuis Polarflow plusieurs types de sports, indoor ou outdoor, et pour chacun de ces sports indiquer les informations que vous souhaitez voir apparaître sur les cadrans : très pratique, car en indoor par exemple pas besoin que le GPS ne se mette en route, ou sur du running plat vous n’avez peut-être pas besoin de connaître votre dénivelé !
C’est vraiment ce que j’apprécie sur les différents produits Polar et Polarflow, le fait de pouvoir se créer des profils sportifs et les customiser, c’est hyper pratique, surtout quand on a plusieurs types d’activités.

Courir avec la V800

C’est là qu’elle prend tout son intérêt (en vélo aussi mais je l’ai moins utilisée). Pour commencer, elle capte très vite le GPS, pas besoin d’attendre 5mn, quelques secondes (ou dizaines de secondes) suffisent. Le cardio quant à lui est capté presque instantanément avec la ceinture H7 comprise dans le package.
Petit aparté sur cette ceinture Bluetooth qui est reconnue par certains appareils en salle de sport, c’est très pratique (même si vous avez la montre, c’est agréable d’avoir sur l’écran de l’appareil votre cardio).
Une fois le début de votre course, vous choisissez donc votre profil avec les infos que vous voulez voir apparaître sur les 3/4 écrans). Là aussi, en fonction du type de sortie vous pouvez personnaliser en amont le profil (running classique sans prendre en compte le dénivelé par exemple mais en mettant en avant la vitesse, profil trail avec le dénivelé, etc).

Zones FC Polar V800

Les zones FC de la Polar V800, après une course, utile pendant les cessions !

frequence cardiaque Polar V800

resumé seance running polar V800

L’écran de la V800 est très lisible, bien grand, et on ne s’arrange pas les yeux en courant, on n’est pas distrait non plus, c’est agréable et pratique. Courir avec la vitesse instantanée est quelque chose de très appréciable (surtout quand on a plus de montre GPS).
Une fonction que je regrette, c’est qu’en course indoor (donc sans GPS), elle n’utilise pas le compteur de pas pour calculer le nombre de kilomètres parcourus, c’est assez pratique et elle pourrait très bien le faire au vu de ce qu’elle traque !
Comme je le disais, vous pouvez courir longtemps, elle a une autonomie très importante (mais je n’ai pas pu tester n’ayant pas fait de sorties dépassant les 3h30).

Fonctions sport non utilisées

Il existe pléthore de fonctions d’entraînement : vous pouvez vous programmer des entraînements, des séances de fractionné, mais je n’utilise pas ces fonctions, qui semblent cependant bien intéressantes si vous êtes un adepte, je vous laisse jeter un oeil sur leur site pour vous en faire une idée.

Les fonctions de récupération et de suivi

Bien que gadget pour certains et avec des doutes quand à la fiabilité, vous aurez sur la Polar V800 un écran qui concerne votre niveau de fatigue et la charge de l’entrainement : quand pouvez-vous recourir? C’est pratique, et même si je ne sais pas comment prendre cette information, c’est un bon indicateur pour éviter de se surentraîner !

Vous pourrez aussi calculer votre VO² Max, comme sur d’autres montres Polar, et voir leur évolution au fil du temps, effectuer un test orthostatique (qui sert à déterminer votre condition physique actuelle). C’est assez intéressant pour voir son évolution, même si là encore je ne sais pas quelle est la réelle fiabilité médicale.

benefice seance polar

Le résumé de vos gains suite à un entraînement, une course.

Charge entrainement polar V800

Charge d’entraînement: combien de temps de repos devez-vous prendre ?

Enfin, quelque chose que j’aime beaucoup, sur d’autres produits Polar également, c’est le bénéfice d’entraînement une fois celui-ci terminé: qu’avez-vous travaillé? L’endurance, vos muscles, etc.
Globalement, les fonctions de « smartcoaching » sont vraiment complètes et utiles si vous êtes un peu geek et aimez analyser vos entraînements !

Polar V800 VO2max

L’estimation de votre VO²max.

En conclusion, c’est une très bonne montre, fiable avec de nombreux modes d’entraînements, et de possibilités de personnalisation.
Elle entre aussi dans les montres évolutives, car connectées: vous ne serez pas « obligé » d’en racheter une chaque année car une super option qui vous plait aura vu le jour (exemple les notifications), et c’est vraiment agréable.
Je regrette cependant son confort, et le fait qu’elle soit un peu trop grosse et rigide (attention les petits poignets), même si on s’y habitue quand même, ça peut-être un peu gênant au quotidien. Après, si la montre n’est que pour les activités sportives, foncez !

Vous pouvez vous la procurer (entre autre) chez I-Run ou Snowleader  (449€ mais en promo à 399€ en ce moment).

Tous mes tests hightech:
Retrouvez tous les tests hightech sur cette page

A propos Laponico (528 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*