News

Hoka Valor: tout l’inverse du minimalisme !

Hoka Valor Hoka Valor

Vous savez que je cours avec des chaussures minimalistes, j’en ai déjà parlé plusieurs fois que le blog : Fivefingers Bikila, Merrell Vapor Gloves, Saucony Hattori, j’adore cette sensation d’être presque comme pieds nus, ressentir le sol, et toute les sensations qui en découlent. Aussi moins de blessures et de douleurs aux genoux pour ma part depuis que je cours de cette manière avec ce type équipement, mais en contrepartie des douleurs au tendon d’achille sont apparues, ce qui fait que j’aime bien varier les chaussures de running, les sensations procurées, et je ne suis au final pas un fondamentaliste du minimalisme.

Chaussures de Running Hoka Valor

Chaussures de Running Hoka Valor

Test des Hoka Valor

Quand on m’a proposé de tester des chaussures de running de la marque Hoka One One, j’ai sauté sur l’occasion, connaissant de réputation, et voyant de plus en plus de runners s’y mettre.
Exact opposé du minimalisme, se sont des chaussures avec une semelle énorme, un amorti monstrueux, un drop quand à lui plutôt faible (4mm).

Impatient de les essayer, j’ai pu les tester sur des sorties courtes (45mn) mais aussi longues (2h15), et me rendre compte de leurs avantages, et ils sont nombreux.

Mon avis sur les Hoka Valor

J’ai franchement été bluffé par le ressenti, complètement différent de ce dont j’ai l’habitude, mais très agréable. Confortable. Tout est dit. Je n’ai pas la possibilité de les comparer avec d’autres modèles de la même marque ou concurrents, mais pour mon premier essai, franchement je suis conquis.

Quand on les enfile pour la première fois, on est d’abord surpris par leur légèreté. Au vu de leur taille imposante (on dirait des chaussures compensées), on s’attend à quelque chose de lourd, or pas du tout, elles sont très légères ce qui est bien agréable surtout quand on a l’habitude de courir avec des chaussures très légères.

Le chaussant ensuite, on est dedans comme dans un chausson, c’est enveloppant, on est de suite bien à l’intérieur, il n’y a pas cette rudesse des débuts de sorties avec des minimalistes (le temps que le corps se mette en route, que les tendons et les muscles fassent leur travail d’amorti, chose moins visible avec des chaussures ayant un très fort amorti).

Des sensations en course

Les sensations en course.
Agréable, on a l’impression de courir sur une matière rebondissante, et de faire des bons énormes, un peu comme si on marchait sur la lune. Bon, j’exagère un peu, mais la sensation est marrante et agréable, reposante. Je ne suis pas capable de dire si la foulée s’en est trouvée accélérée, je ne le pense pas d’ailleurs par rapport à mes minimalistes avec lesquelles je trouve que je cours plus vite qu’en chaussures running classiques.

Hoka Valor

Hoka Valor

Quelle type de foulée avec un amorti si important ?

Moi qui ai l’habitude de courir en posant l’avant du pied en premier (foulée medio pied), je n’ai pas eu trop de problème pour le faire, car la semelle reste assez souple. Après, quand la fatigue arrive on peux ainsi changer sa manière de courir et poser le talon, ce qui permet aussi d’accélérer, de reposer certaines zones douloureuses, ou profiter des descentes, l’amorti énorme du talon évite les douleurs aux genoux que je peux avoir en courant de cette manière avec autres paires de chaussures de running « classiques ».

C’est toute une manière de courir qui s’en trouve modifiée, car je n’ai pas à choisir entre poser le talon, l’avant du pied, mais c’est plutôt en fonction de ma fatigue ou d’éventuelles douleurs que je vais ainsi m’adapter.

Hoka Valor

Hoka Valor

L’inconvénient des Hoka

Le gros bémol cependant à ce type de chaussures et qu’on ne ressent absolument plus le sol. Tout ce qui est réflexes proprioceptifs qui sont fortement travaillés avec les minimalistes sont ici absents, c’est le revers de la médaille, et comme expliqué au dessus les muscles et tendons qui servent d’amorti (et qu’on sollicite fortement avec les chaussures minimalistes) sont bien moins travaillés.

Alors on se fait rapidement au confort, on s’embourgeoise même plus facilement que l’inverse, et j’attends donc le printemps pour ressortir mes minimalistes favorites, et alterner alors ces deux conceptions de la course à pieds complètement opposées, mais au final complémentaires.

Pour résumer, une très belle découverte, une chaussure vraiment de qualité et agréable, et j’espère avoir l’occasion de tester d’autres modèles peut-être plus adaptés à la foret pour cet été, et même pourquoi pas pour le Marathon du Groenland (si j’y vais, ce qui n’est pas encore fait).

Vous pouvez acheter les produits Hoka One One sur I-run

Tous mes tests chaussures:
Retrouvez tous les tests chaussures sur cette page

Marathon du Groenland Arctic Circle

Juste pour rappeler où je pourrais les emmener les petites Hoka, au Groenland (c) Polar-Circle Marathon

A propos Laponico (510 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

2 Commentaires le Hoka Valor: tout l’inverse du minimalisme !

  1. Bonjour, vous écrivez: un drop relativement important.

    Non le drop est seulement de 4 mm ce qui est faible, l’épaisseur de la semelle n’a rien à voir avec le drop.

    • Bonjour Fanny, merci pour la précision, je n’avais pas été voir, et effectivement, c’est surtout l’épaisseur de la semelle. Cependant, je cours beaucoup en minimalistes, et suis la journée en merrell avec 0 drop, donc j’ai peut-être cette impression à cause de ça. Mais je vais modifier l’article 🙂

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Projets du printemps | Carnets Nordiques
  2. Test chaussure de trail Hoka Speedgoat | Carnets Nordiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*