News

Saucony Peregrine 5

Saucony Peregrine 5

Ceux qui le suivent savent que je suis très attaché aux chaussures minimalistes, et surtout à une marque qui représente pour moi la première paire que j’ai pu avoir dans le minimalisme, à savoir des Saucony Hattori.
Je ne connaissais d’ailleurs pas Saucony avant d’avoir ces chaussures, mais j’ai depuis découvert que cette marque était l’une des plus connues aux Etats-Unis dans l’univers du running.
Depuis, la gamme barefoot et les Hattori ont disparues de leur catalogue, mais l’expérience glanée leur a permis d’accroître leur légitimité dans le courir naturel, sans forcément aller dans le drop 0mm, mais en s’en approchant.

Test des Saucony Peregrine 5

C’est donc avec une certaine impatience que je me suis procuré l’une de leurs paires de chaussures de trails, les Peregrine qui en sont déjà à leur 5ème version.
4mm de drop « seulement » et une semelle légère en fibre de nylon, tout est fait pour apporter un rendu le plus naturel possible, tout en conservant de l’amorti.
L’amorti n’est donc pas oublié avec la technologie powergrid, qui permettre d’apporter en plus une bonne qualité de transition et un certain dynamisme. C’est donc une chaussure de trail très équilibrée avec à la fois assez de liberté pour courir, de l’amorti et du confort.
Pour en terminer par les caractéristiques principales, les crampons sont triangulaires et multidirectionels pour apporter accroche et dynamisme sur les terrains les plus exigeants. Je n’ai cependant pas eu l’occasion de les tester sur des terrains trop difficiles.
Son look quand à lui est plutôt sympa: très coloré, les couleurs sont bien assorties et je les trouve jolies, mais ça c’est une histoire de goût et je vous laisse seul juge (et puis bon, au final ce n’est pas le plus important).

Chaussures de trail Saucony Peregrine 5

Peregrine 5 Saucony

 

Qu’en est-il en course?

La Peregrine 5 est une chaussure très agréable à porter.
En effet, plutôt légère (272g), on est tout d’abord surpris par le confort apporté, on est presque comme dans un chausson, et c’est agréable. Sa tige en flexfilm est très douce et ne se sent pas (alors qu’à première vue j’avais un peu peur car elle remonte pas mal). Le reste de la chaussure reste très léger avec un mesh permettant le séchage rapide et l’évacuation de l’eau en cas de Trail humide.
Les semelles sont assez impressionnantes avec de gros crampons. Je n’ai pas eu l’occasion de les tester sur des terrains très boueux, plutôt sablonneux et caillouteux: elles accrochent bien en descente, en montée elles sont plutôt dynamiques, et même sur rochers mouillés l’accroche reste correcte (c’est pour moi l’un des points importants, ayant souvent les rochers de fontainebleau à sauter, et le matin ils sont généralement bien humides et très glissants).
L’avant de la chaussure est bien protégé et vous évitera des mauvaises surprises dans des zones difficiles.

Peregrine 5 Saucony

Crampons Peregrine 5 Saucony

Les crampons avec une accroche plutôt bonne

Quelle utilisation pour les Peregrine 5 ?

Si on devait me demander pour quel type de terrain l’utiliser, je dirais que sa grande force est la polyvalence.
Aussi à l’aise sur terrain techniques, chemins rocailleux, j’ai été aussi surpris sur route où elles restaient agréables et confortables (contrairement à d’autres chaussures de trail qui deviennent vraiment désagréable sur certaines surfaces rigides). Globalement, on est bien dedans et on ne prend pas de « risques » avec elles. Pas de risque n’est pas négatif, mais c’est pour dire qu’en investissant dans cette paire de chaussures de trail, pour peu que vous couriez sur chemin, sentiers forestiers, ou encore en montagne, elles devraient vous satisfaire.

Le dynamisme est très satisfaisant, elles sont légères et procurent une foulée relativement naturelle (on ne ressent pas de rigidité dans la semelle). Elles seront néanmoins à réserver aux coureurs un minimum expérimentés, car avec leur drop plutôt faible par rapport aux standards habituels, et leurs semelles non rigides, elles peuvent changer les habitudes si vous êtes plutôt « gros amorti ». Cependant, je ne veux pas dire qu’elles n’ont pas d’amorti, ce ne sont pas des minimalistes non plus.

En tout cas, les Peregrine 5 sont pour ma part une belle surprise, même si visiblement elles sont devenues au fil des années une référence pour pas mal de coureurs (d’où la déjà 5ème version).

Vous pouvez vous les procurer chez I-Run.

Tous mes tests chaussures:
Retrouvez tous les tests chaussures sur cette page

 

A propos Laponico (528 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*