News

Prendre le temps de voyager

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_291

J’ai toujours voyagé « rapidement ». Je n’ai jamais pris le temps, car depuis que j’ai vraiment envie de voyager, je travaille, et je n’ai que mes 5 semaines de vacances. Difficile pour moi, avec les contraintes familiales, de prendre plus que 2 semaines, jusqu’à maintenant.
Et pourtant…
Partir 1 mois, prendre le temps de découvrir, visiter. Ne pas penser au retour, avoir le temps d’explorer.
J’aime bien me poser quelque part. Aller y courir, prendre des chemins, en découvrir d’autres. Vous savez que même dans ma forêt, que je parcours de plus en plus loin, je découvre de nouveaux coins.
Qu’il est alors frustrant de devoir aller vite, consommer ses vacances, en faire le plus possible…
En même temps, il est aussi possible sur 1 ou 2 semaines de voyager lentement. Le slow travel ça s’appelle d’ailleurs…

Je me rappelle, ma première fois en Laponie. J’avais pris le train depuis Stockholm. Le train, le meilleur allié du slowtravelien (si ça se dit). Partir dans la fourmilière de la capitale suédoise, se réveiller dans le calme de la Laponie. Prendre le bus, l’attendre. Se retrouver une semaine dans une maison, dans un village loin de tout, entouré de forêts. Ne rien avoir à faire à part se balader, visiter les alentours. Ne pas vouloir en voir toujours plus. Juste profiter.

Lannavaara,laponie,Suède

Pour moi, prendre le temps de voyager, ce n’est pas forcement partir longtemps (même si ça joue), mais c’est utiliser des transports plus lent que l’avion (qui empêche de sentir le voyage), ne pas partir avec une liste de choses à faire et à voir, rester un peu quelque part, s’y poser, découvrir les alentours, parler avec les locaux, découvrir leur monde…
J’envie les gens, les blogueurs qui partent découvrir un pays, une ville, un village pendant quelques mois…De mon côté, et à mon petit niveau, j’essaye d’y réfléchir, en profiter quand je peux (mon dernier séjour en Laponie était sur ce même style, prendre le train pour monter en Laponie plutôt que l’avion – qui était pourtant moins cher, me balader sur le bord d’une rivière, ne pas avoir d’objectif précis à part profiter). D’ailleurs le fait d’avoir moins de confort peut aussi aider à ce slow travel. Une cabane où vous allez passer un temps fou à aller recueillir l’eau dans la rivière, passer du temps à la faire bouillir par -10°, je peux vous garantir que vous perdez la notion du temps et le fait d’être pressé…

Laponie photos nuit etoiles

Si le sujet vous interesse et que vous souhaitez prendre le temps de voyager, le slow tourisme avec www.lysbooking.fr/vous donnera quelques pistes, notamment dans les Fjords de Norvège ou des cabanes Finlandaises…
Moi cet été, comme je vous l’ai dit, ce sera 3 semaines sans trop bouger, à essayer de découvrir des coins que je ne connais pas…

A propos Laponico (528 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*