News

Obsession, courir vers un souvenir

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_252 Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_252

C’était il y a 5 ans, et mon grand était tout juste dans le ventre de sa maman.
Nous avions fait, en août, une randonnée au départ des Contamines, non loin de Saint-Gervais dans les Alpes. Il faisait chaud et nous étions au bout de la vallée, au bout de la route. Le Mont-Blanc trônait majestueusement au dessus de nous, et même si on ne le voyait pas, sa présence était partout. Nous étions si petits au milieu de ces montagnes immenses.

On était monté, et on avait marché, suivant un peu au hasard les chemins. Puis nous étions arrivé sur une petite plaine, avec une vue superbe sur un glacier. Les montagnes étaient sublimes. On avait continué et après une descente un peu difficile, on était arrivé quelque part.
Je dis bien quelque part car à l’époque nous y étions vraiment allé sans trop savoir où, sûrement en suivant les affichettes de randonnée, mais sans but à la base. Je n’avais pas fait attention aux noms. Je fais rarement attention et j’ai peu de mémoire sur ce point là, malheureusement.
C’était une petite vallée, minuscule sous son glacier.
Un petit torrent approvisionné par l’eau du glacier la traversait, et quelques chalets étaient disposés ça et là.
Nous nous étions couché sur l’herbe, pour nous reposer à côté de l’eau, à l’ombre de petits arbres tant il faisait chaud, et nous étions fatigués. On était bien.
C’était magique. J’étais tombé amoureux de cet endroit.

Obsession.

Depuis ce moment, cet endroit me hante. Les mois puis les années ont passé, et cet endroit est toujours resté dans un coin de ma tête.
Entre temps, mon grand est né, suivi de son petit frère, et 5 ans ont passé avant que nous revenions dans les Alpes à Saint-Gervais.
Entre temps, j’ai souvent repensé à cet endroit magique, qui m’a d’une certaine manière hanté. Je rêvais d’y revenir, le réveiller sous ce glacier, y passer une nuit sous la tente, ou juste le revoir, pour le graver dans ma mémoire. Mes souvenirs étaient-ils réels ?
Entre temps bien entendu j’avais réussi à retrouver cet endroit en étudiant Google et les différentes cartes: il s’agissait des Chalets du Truc puis du refuge du Miage, juste sous le glacier qui nous regardait,nous tout petits.

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc

Lorsque nous avons décidé de retourner dans les Alpes il y a quelques semaines, j’ai d’abord soumis à madame Lapo l’idée de venir y bivouaquer ou passer une nuit dans ce refuge.
Il fallait que j’y aille, je ne pouvais pas faire comme si de rien n’était.
Mais avec les petits de 2 et 4 ans, c’est un peu compliqué. Si le petit peut aller dans le porte-bébé, le grand marche, et la balade de 2h10 est un peu longue pour lui, surtout le dénivelé. C’est donc un « non » assez ferme que j’ai reçu.

Puisque ce ne ne serait pas possible en famille, j’ai donc décidé de prendre mes petites jambes, et d’y aller en courant depuis le parking de la Frasse, aux Contamines, endroit le plus près de mon obsession.

Le réveil avait été mis à 5h du matin, le temps de me préparer, et y aller, j’étais à 5h55, au moment où le soleil se levait, en bas de ma montagne, prêt à courir revoir cet endroit.
1h50 est indiqué pour les chalets du Truc et 2h10 pour le refuge du Miage, et j’ai 2h30 maximum pour être rentré au réveil de la petite famille, un premier doute s’installe.

Vais-je y arriver? Aurais-je le temps?

Je pars en courant, mais ça monte sec, très sec, et un second doute s’impose à moi: jamais je ne serais dans les temps à ce rythme.
Je marche vite – fast hiking, vous vous rappelez? -, je cours dès que la pente diminue. La première partie est plutôt monotone sans vue particulière, mais bientôt un sentier fait passer sous les arbres dans la forêt, et si c’est compliqué de courir, c’est bien plus agréable. Je me croirais presque dans ma forêt de Fontainebleau. De temps à autre les arbres s’écartent laissant apercevoir les montagnes d’en face où le soleil levant se reflète sur les cimes. Au bout de 20mn de course en montée, un panneau indique « parking de la Frasse 40mn » (c’est d’où je viens). J’ai donc mis 2 fois moins de temps en montée qu’ils n’en indiquent en descente.

L’espoir renaît, je devrais pouvoir arriver à mon glacier à temps !

Je continue l’ascension, et 15mn après, les arbres s’arrêtent, et j’arrive sur une grande plaine, les cloches des vaches répondant au silence du matin. Je suis arrivé à mon premier objectif, les chalets du Truc.

Alpes_Saint-gervais_Mont-blancAlpes_Saint-gervais_Mont-blancContamines Mont-Blanc Chalets du truc refuge Miage

A droite le glacier du Miage, en dessous duquel le refuge m’attend, à 15mn environ.
Je suis large niveau temps, j’ai donc le temps de prendre pleins de photos: c’est magnifique car le soleil se lève doucement et la vue sur la vallée est magnifique.

Chalets du Truc Contamines Mont-Blanc

Chalets du Truc Contamines Mont-Blanc

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc

Je reprend ma route, des campeurs se lèvent et me saluent.
Un panneau indique le sentier pour le Mont Truc, donc j’entame l’ascension. Il ne faisait pas parti de mon objectif, mais comme j’ai le temps, j’y grimpe pour admirer une vue sublime sur les chalets, le glacier et la vallée.
Il fait froid, les plantes sont givrées. Mais je suis bien, content d’être là, seul au monde.

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_250

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_252

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_256

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_263

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_266

Je reprend la route pour la descente vers le refuge du Miage bien en dessous. Ce n’est pas simple mais avec les bâtons ça reste faisable rapidement. Je croise un randonneur en sens inverse que je doublerais par la suite en rentrant.
Lors de la descente, la vue est assez dégagée et c’est donc la vue sur mon obsession qui me suit, me guide et j’y arrive finalement tout heureux.

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_273

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_274

Le bruit des torrents se déversant est impressionnant. Je traverse le petit chemin, et vient me poser sur un petit pont en dessous duquel l’eau des glaciers se déverse.

C’est magnifique, magique, je n’en trouve plus les mots.

Au loin le chemin continue vers les montagnes, j‘ai tellement envie de le continuer. Un jour je ferais le tour du Mont-Blanc. Où l’UTMB si je deviens fort (Ultra-Trail du Mont-Blanc, une course de tarés).
Je suis enfin dans ce lieu qui m’a hanté toute ces années. Je mitraille afin d’en conserver quelques images, même si désormais, j’ai remis les paysages dans mon esprit.

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_277

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_278

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_278

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_283

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_280

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_282

Malheureusement, je dois repartir, car à prendre des photos un peu partout, ça m’a bien ralenti et il va falloir remonter tout ce que je viens de descendre. Et ça monte TRÈS sec! Il y a un autre chemin plus roulant je crois, mais je n’en suis pas sûr et je n’ai pas envie de m’égarer.

Un dernier regard, très content d’être revenu, et je repars.

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_289

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_291

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_293

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_295

Après avoir bien forcé sur le chemin descendu quelques minutes auparavant, j’arrive à nouveau aux Chalets du Truc, qui sont finalement le coin le plus joli de ma balade, et j’entame la descente.
Il me faudra une vingtaine de minutes je pense, peut-être même un peu moins, pour arriver à ma voiture, content, de l’effort accompli.

C’était une jolie promenade matinale, et c’est bête mais pour moi une sorte d’accomplissement. Franchement je voulais tellement revoir cet endroit qu’y être retourné m’a fait un bien fou, et me permet de clore ce fantasme. D’ailleurs pour la petite histoire je rêvais de me réveiller sous le soleil du Miage, mais finalement c’est lorsque celui-ci est à son zénith, ou du moins assez haut, que le refuge du Miage devient magique, et donc j’y suis arrivé bien trop tôt. Par contre les Chalets du Truc, c’est une autre histoire et c’est cette partie que j’ai le plus apprécié.
Je terminerais par cette video qui relate la promenade, sorte de Vlog de Trail :

Vous pouvez retrouver cette course sur Strava !

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_296

Alpes_Saint-gervais_Mont-blanc_1_299

A propos Laponico (510 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*