News

Bien choisir son équipement pour le trail et le running en été

Thenorthface_Lavaredo_CortinaTrail Thenorthface_Lavaredo_CortinaTrail

Avec l’été qui arrive, les beaux jours, si vous êtes comme moi l’envie de courir est de plus en plus forte ! C’est le moment où en général je me décide à (re)investir dans de nouveaux vêtements et chaussures de trail et de running !

Seulement, on trouve de tout, des t-shirts techniques à des prix très intéressants (chez Decathlon / Kalenji ou Cimalp par exemple), à des t-shirt techniques bien plus chers (Icebreaker, The North Face, Odlo). De même, pour courir vous n’aurez pas besoin que d’un t-shirt: il vous faudra aussi un bas (short, legging, cuissard), une veste (pour couper du vent ou vous protéger de la pluie), des sous-vêtements (oui, les chaussettes de running et de trail ont leur importance, de même que les caleçons), et bien entendu les chaussures, où c’est certainement là que le choix est le plus compliqué.

Je vais essayer au travers de cet article vous aider à bien choisir votre équipement, avec les marques et vêtements de running que j’utilise et que j’apprécie, vous donner les clés pour bien choisir vos chaussures de trail, les différents accessoires qui feront de vous le geek parfait du trail, et vous présenter les nouveautés de cet été, je referais une version « hiver » cet automne. Je mettrais cet article à jour en fonction des produits que j’aurais l’occasion de tester.

thenorthface_lavaredo_cortinatrail_1_57

Voici mon équipement sur le Trail de Cortina – 47km et 2650m de de D+ dans les Dolomites

Comment choisir son équipement pour le trail-running en été ?

Equipement du traileur: les t-shirts de trail-running

Le choix est vaste, mais les contraintes sont assez simple: le t-shirt technique pour courir doit être léger, bien évacuer la transpiration et sécher rapidement. Pour quelqu’un comme moi qui transpire beaucoup, et rapidement, c’est réellement une contrainte. Sinon, l’humidité peut vite provoquer des frottements et vous irriter la peau, notamment les tétons.

Vous allez donc trouver plusieurs matières (synthétiques, la grande majorité, et des différences entre les tissus, et naturels avec les t-shirts en laine mérinos – non la laine ce n’est pas que pour l’hiver). Les synthétiques auront tendance à sécher bien plus rapidement, et les mérinos à être plus agréables à porter, tout en restant chaud une fois mouillés (pensez aux matinées fraîches ou aux sorties trail en montagne).
La coupe ensuite aura son importance : vous préférez un t-shirt ample, ou plutôt près du corps ? J’étais à la base plutôt-shirt ample, cependant sur des sorties longues, avec l’humidité, des frottements dont je parlais au début pourront vous gêner, alors qu’avec le t-shirt près du corps le risque est plus limité.
Et enfin l’épaisseur, car un t-shirt très fin sera très agréable à porter, mais une fois humide pourra vous déranger, à l’inverse un t-shirt plus épais mettra plus de temps à être trempé de votre sueur et vous tiendra mieux au corps, tout en vous tenant (peut-être malheureusement) plus chaud.
Vous remarquerez que je parle beaucoup sueur, si vous ne transpirez pas énormément, le choix sera plus simple !
Pour terminer sur les t-shirts de trail et de running, les traitements anti odeurs auront aussi leur importance, car avec certains t-shirts synthétiques on sent vite la transpi, alors qu’avec le mérinos on ne sent rien. Mais comme dans la vie rien n’est tout blanc ou tout noir, il y aura des nuances en fonction des marques et des produits.

Mes t-shirts techniques conseillés : 
Les tarifs sont relativement similaires, qu’on aille sur des marques entrée de gamme ou des marques plus chères.
J’adore Cimalp et leur t-shirt 3D Flex Perfect, chez Kalenji leur nouvelle gamme running permet de mixer les couleurs tout en profitant de produits techniques bien finis, en trail le choix est plus limité; Chez The North Face c’est leur gamme Better Than Naked que j’adore, on ne sent pas le t-shirt sur le corps; Si vous voulez de la laine mérinos je suis un adepte d’Icebreaker avec leur techno Cool Lite qui mélange laine et Tencel pour avoir les propriétés de laine et du synthétique.

Equipement du traileur: les bas (shorts, cuissards, leggings)

Alors pour ma part pas de préférences particulières, je ne suis pas trop difficile sur ces produits: j’ai commencé avec des shorts plutôt amples, puis je suis passé aux cuissards, au global je porte les deux sans préférences, mais si vous évitez les produits d’entrée de gamme vous aurez rapidement des shorts/cuissards confortables, avec lesquels vous devriez éviter les irritations.
Les différences vont se jouer dans les aspects pratiques: les poches, les espaces et rangements pour les clés & smartphones, la bonne tenue, et résistant à l’abrasion. J’ai testé moins de bas que de hauts, mais pour moi le choix est moins important, une fois que vous avez défini vos besoins pratiques.

Mes shorts de trail:
J’ai un cuissard et un short de trail Kalenji bien solide et agréable à porter, un short Icebreaker très léger, et un short de trail The North Face assez light mais bien solide et respirant, et aussi leurs shorts avec cuissard intégrés Better Than Naked.

Running tenue de trail The North Face

Tenue de trail The North Face gamme « Better Than Naked »

Equipement du traileur: les vestes de trail et de running pour vous protéger

On entre dans une partie plus technique, où les prix peuvent vite s’envoler. et pour le coup, si vous souhaitez participer à certains trails exigeants, en montagne, mais pas que d’ailleurs, vous allez vite voir apparaître dans la liste de matos obligatoire la fameuse veste de pluie « compatible UTMB ».
De même si vous voulez vous entraîner souvent, et par tous les temps, vous allez devoir investir rapidement (dîtes-vous de plus qu’une fois votre belle veste de protection pour le trail achetée, vous irez courir par tous les temps rien que pour la rentabiliser. Car là, les prix vont de 100 à 200€ (voir plus). En effet, cette veste va devoir être imperméable type Gore-Tex (résistante à 10 000 mm d’eau est en général le minimum conseillé et demandé lors des trails) mais aussi respirante, afin de ne pas se transformer en sauna (une bonne base pour vous faire une idée est une respirabilité réelle de 12 500 g/m²/24 h). Enfin, le poids de la veste, sa coupe et son confort vont aussi jouer sur le prix.

Vous pouvez aussi choisir pour la mi saison ou les temps frais des vestes coupe-vent, très légères et plus respirantes que celles qui protègent de la pluie, souvent déperlantes, mais quitte à investir autant aller dans la veste de protection contre la pluie.

Mon choix veste de pluie pour le trail:
La veste Cimalp Storm est une référence en terme de qualité et de prix. Je ne l’ai pas testé mais n’ai lu que des commentaires élogieux; La veste One de chez Gore est ultra légère et compressible, totalement imperméable et respirante, un produit ultra technique que je n’hésite pas à utiliser même si il ne s’agit que de me protéger du vent; Et ma préférée est chez The North Face avec leur Fuse Flight Series, agréable à porter, une capuche bien ajutée et respirante.

Choisir ses chaussures de trail

Le choix est compliqué, et assez vaste. C’est pourquoi je vous invite à vous rendre sur cette page où je vous donne mes conseils pour ne pas faire d’erreur dans le choix de votre paire de chaussure de trail. En effet, le choix ne doit pas se faire sur un coup de tête, mais justement être le fruit d’une réflexion sur les endroits où vous courrez, sur vos éventuels objectifs, la manière dont vous courrez, et bien sûr le confort de la chaussure. Attention aux vendeurs qui vont vouloir vous refourguer n’importe quelle paire !

trail blanc des Vosges

Kiko, le meilleur vendeur de Decathlon (en vrai !)

Les accessoires pour le trail: pour partir longtemps et sans danger

Les accessoires pratiques pour le trail

Pour les sorties courtes, pas besoin de beaucoup d’accessoires. J’emporte toujours un buff pour me protéger la tête du soleil (bah oui, crâne chauve craint les coups de soleil), et pour retenir la sueur et éviter qu’elle ne me tombe dans les yeux. Très pratique.
J’ai essayé les casquettes de trail mais je ne trouve ça guère pratique, pas assez respirant pour moi. Si vous connaissez quelque chose type bonnet mais ultra léger – genre bonnet de bain / Oui c’est ridicule mais pourquoi pas ? – je suis preneur.

Jusqu’à maintenant j’avais aussi toujours mon brassard pour le téléphone, mais je viens de m’acheter une ceinture Flipbelt, et c’est magique ! En effet, vous enfilez la ceinture, ne la sentez pas, et vous pouvez y glisser dedans votre smartphone, des clés, gels, etc…sur une sortie de 3h30 aucune gêne, mais qu’est-ce que c’était pratique. L’investissement (30€ pour ma version, 40€ pour la version un peu plus large) vaut vraiment le coup.

Enfin, si je sors tôt le matin ou en fin de journée, j’emmène une lampe frontale. Je n’ai pas essayé 50 modèles, mais ma Petzl Tikka RXP fait très bien le job: bonne autonomie, ajuste l’éclairage en fonction de la luminosité, et peut se régler depuis le smartphone. D’autres modèles plus récents semblent avoir plus d’autonomie, de puissance, et c’est vrai qu’une bonne lampe pour la nuit change vraiment la manière de courir et ouvre les perspectives !

Les sacs de trail

Pour terminer, le sac de trail est assez important lorsque vous prévoyez de courir plus d’une heure, car il permet d’emporter de l’eau – indispensable pour éviter la déshydratation – mais aussi lampe, couverture de survie (si vous partez loin et en montagne par exemple), veste de protection pour la pluie, seconde couche en cas de coup de froid, et quelques barres ou gels.

Cependant, le choix est vaste, les modèles différents, et en fonction du type de sortie (2h, 10h, montagne, risque de pluie, …) vous devrez faire un choix et bien réfléchir à vos besoins.
Tout d’abord le litrage: si vous ne partez pas longtemps (donc entre 1h et 2h), pas besoin de sacs dépassant les 5/7 litres. Et encore, c’est déjà pas mal (perso je le remplis quand même facilement).
Ensuite les rangements: certains sacs ont une multitude de poches et pochettes, personnellement je préfère peu de pochettes, question d’organisation. Avec trop de rangements, je ne retrouve plus rien ! Attention cependant à avoir une place accessible pour votre smartphone (si besoin), les gels ou barres accessibles, sur les bretelles.

La place de l’hydratation: la majorité des sacs sont équipé d’un emplacement pour une poche à eau (attention, celle-ci n’est pas forcément fournie, regardez-bien lors de l’achat), et certains pour des flasques au niveau des bretelles. Là aussi c’est un choix, j’aime bien les deux, même si on peut emmener plus d’eau dans le poche à eau.

Le confort: gilet ou sac ? Mesh respirant au niveau du dos ou non ? Le sac ballote-t-il ? Et oui, il faut penser à tout cela. J’avoue être conquis par le dernier sac de trail Osprey, le Duro, qui est justement un gilet. L’inconvénient étant qu’il s’enlève un peu plus difficilement qu’un sac plus classique, mais on ne le sent pas en course. Là aussi, regardez les tests produits pour vous faire une idée des défauts des sacs qui vous interesseront.

Mon choix pour les sacs de trail:
Le Duro de chez Osprey est mon gros coup de coeur pour les – de 10L; le EVO de chez Hoka – ou son équivalent Oxsitis est très bien sur les + de 15L et les trails longs, même si il possède un peu trop de rangements pour moi; Le sac de trail 5L de chez Kalenji est pas mal juste pour emporter de l’eau et une frontale par exemple (mais guère plus).

sac de trail osprey

Sac de trail osprey

N’hésitez pas à me donner vos références et préférences sur le trail pour que je test et donne mon avis. J’espère que cet article vous aura été utile !

A propos Laponico (518 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Bien choisir ses chaussures de trail | Carnets Nordiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*