News

Chaussures de trail MT 500.3 de chez Quechua

Quechua MT 500_3 Quechua MT 500_3

Première paire de chaussures de trail

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une paire de chaussures de trail qui m’a plutôt surpris.

Moi qui suis en effet plutôt chaussures minimalistes pour courir en forêt, et de plus en plus, les chaussures de running classiques (j’entends par classiques à amorti, lourdes et non souples) me gênent et me posent tout simplement des douleurs aux genoux passé la demi heure de course (et même chose pour des pseudo chaussures “naturelles” comme les Nike Free Flyknit). Et si j’essaye de continuer d’alterner mes paires de runnings, force est de contacts ter que pour l’instant mes Fivefingers sont celles qui me procurent le plus de plaisir et le moins de douleurs (sauf au tendon d’Achille, d’où mes alternances de chaussures).
Bref, Quechua m’a gentiment envoyé une paire de MT 500.3 dédiée au mountain trail pour les tester et donner mon avis. Cool quoi…

Quechua MT 500_3

Les chaussures de trail Quechua MT 500.3

Test dans la forêt de Fontainebleau

Bon, je ne cours malheureusement pas en montagne, cependant j’ai quand même du dénivelé, des montées, des cailloux et branches un peu partout, et de belles descentes.
Je précise aussi que c’est ma première paire de chaussures de trail, donc je n’ai pas de points de comparaison, en particulier sur des terrains vraiment engagés et difficiles, et je n’ai donc couru avec qu’en forêt de Fontainebleau. Habituellement je cours(courrais) avec des chaussures de running classiques, et bien sûr en minimalistes.

Quechua MT 500_3

Quechua MT 500.3 sur les rochers de Fontainebleau

Quechua MT 500_3

Quechua MT 500.3

Quechua propose un tarif super abordable !

Première surprise, le prix. Moins de 80€ (69€95 même maintenant je crois) là où la concurrence et le haut de gamme tape dans les 120/150€ d’après ce que j’ai vu, c’est plutôt énorme comme écart, et j’espère donc que la qualité restera correcte, car même si je ne peux pas comparer, l’idée est de voir quelles sont les sensations avec cette paire de chaussures Décathlon, pour un habitué du minimalisme que je suis !

Mon avis sur les Quechua MT 500.3

Et bien, après plusieurs sorties et une cinquantaine de kilomètres au compteur, je peux dire que je suis plutôt conquis.
Pour commencer, la chaussure en elle-même est légère (330g en 43) et souple, et on est à l’intérieur comme dans un chausson. Pour les fermer on “tire” sur les lacets, qui ensuite se glissent dans un petit espace réservé sur le pied (voir photo ci-dessous) pour éviter de les défaire ou qu’on puisse marcher dessus en courant, ingénieux et pratique. De plus, le chaussant est très bon, avec le système Quechua 360° qui enserre le pied en entier et apporte une précision et un maintien vraiment top, et non juste sur le dessus comme les chaussures classiques.

Quechua MT 500_3

Il faut faire passer le lacet (qu’il ne faut pas nouer), dans la petite boucle sur le dessus du pied : super pratique !

Quechua MT 500_3

Le 360° System de Quechua MT 500.3 : stabilité et précision !

Un bon maintien et des sensations préservées

Les sensations du sol sont quand même présentes, malgré l’amortissement, et ça j’aime. Elles maintiennent bien le pied, ce qui rassure lors des descentes un peu difficiles et instables, et elles sont aussi assez souples, ce qui permet de profiter entièrement du pied.
Si je dis ça, c’est parce qu’à force de m’entraîner et de vivre en chaussures minimalistes, les capacités de proprioception et les réflexes du pied se sont fortement développés, et on recherche ces sensations avec les chaussures classiques (pratique pour l’agilité notamment).
Enfin, leur look est plutôt sympa, moderne, même si en fait on s’en moque, j’aime bien leur design !

Leur (petit défaut), en cas d’humidité

Petit bémol cependant, elles ne sont pas étanches ni déperlantes, et la rosée du matin m’a rapidement mouillé les pieds, ce qui est dommage, du moins aussi rapidement. Comparé à mes Merrell All Out Rush qui gardent le pied au sec (du moins avec ces conditions) dont je reparlerais d’ici peu, c’est le point faible de ces chaussures. Bon après, quand on fait du trail, on n’est pas trop chochotte non plus !

Pour résumer, une très belle surprise, si j’ai été un peu réticent au départ, mes besoins de repos tendineux (pas sûr que ça existe mais vous me comprenez) me l’ont imposée pour l’instant parmi mes chaussures de trail favorites (ma favorite ultime étant quand même ma paire de Vibram Bikila). Légères et souples, bien protégées contre les pierres, respirantes, si vous cherchez une bonne paire de chaussures de trail, sans vous ruiner (et encore, même sans parler finance), je ne peux que vous conseiller les Quechua MT 500.3.

Tous mes tests chaussures:
Retrouvez tous les tests chaussures sur cette page

Quechua MT 500_3

Quechua MT 500.3

A propos Laponico (507 Articles)
Passionné des régions nordiques et scandinaves. J'ai plusieurs voyages à mon actif, en Laponie suédoise, norvégienne et finlandaise, ainsi que dans d'autres régions de ces pays. J'aime les grands espaces, la nature et je pratique le karaté et la course à pieds/trail. N'hésitez pas à me contacter.

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Running : réussir sa transition vers le minimalisme | Carnets Nordiques
  2. Merrell All Out Rush | Carnets Nordiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*